L'entretien du potager

Bernard BUREAU des pépinières BUREAU nous conseille pour réduire l'entretien du potager. Comment limiter le désherbage et l'arrosage ? 

Le paillage

Comment peut-on réduire au maximum le désherbage et l'arrosage dans un potager ?

La réponse est simple : grâce au paillage !

Le paillage peut être constitué d'écorces, de bois déchiqueté, de fèves de cacao pour des légumes annuels (comme les tomates par exemple), de paille sarrasin, etc... les types de paillis que l'on trouve dans le commerce, sont, aujourd'hui, variés et faciles d'utilisation.

La seule précaution à prendre est de poser un paillis épais d'au moins 5 cm pour empêcher les jeunes pousses des mauvaises herbes annuelles de sortir.

Les vivaces, quant à elles, un paillis épais ne les empêchera jamais de sortir (les liserons, les chardons...) ; pour celles-ci, le seul moyen de s'en débarrasser consiste à arracher les racines le plus profondément possible.

Le paillage dans les allées

Il est possible d'envisager un paillis minéral dans les allées. Cela peut-être par exemple des copeaux d'ardoises. Ces derniers étouffent bien l'herbe qu'ils recouvrent et sont également très esthétiques. Un autre avantage, et non des moindres, il est en place au moins pour une 10e d'année.

La paille et autres matériaux pour un paillis

À la campagne, il est facile de trouver de la matière première pour pailler, comme la paille agricole qui a pour qualités de bien conserver l'humidité du sol, et de bien empêcher les mauvaises herbes de pousser. En fin de vie, vous pouvez l' « enfouir » en surface pour l'intégrer à l'humus.

L'idéal pour un jardin est d'utiliser un paillis qui se composte. Les paillis un peu dur, ligneux, comme le bois déchiqueté ou les écorces, en ce décomposant utilisent de l'azote stocké dans le sol, qui peut faire ensuite défaut aux plantes en culture (faim d'azote). Si on l'utilise déjà pré-composté (on le laisse se composter un an), ce problème disparaît.

L'arrosage

Le paillage n'exclue pas les arrosages, mais ceux-ci ne doivent pas se faire à outrance, car plus on habitue une plante à recevoir de l'eau moins elle développe son système racinaire dans le sol pour se procurer elle même de l'eau. Elle devient dépendante des arrosages du jardinier.

Le pouvoir des fleurs

L'intégration de fleurs dans le potager à plusieurs intérêts.

D'une part parce-que elles sont jolies ;

D'autre part parce-que certaines plantes, comme les oeillets d'indes, les soucis ou les lavandes, ont un effet répulsif sur les insectes ravageurs (aleurodes, pucerons...) ;

D'autres, encore, comme la tanaisie ou l’absinthe attirent les pucerons, qui laissent tranquilles les légumes sensibles. Il suffit ensuite de couper les extrémités des plantes hôtes pour éliminer les pucerons du potager.

Et si l culture de fleurs ne suffit pas pour se débarrasser des pucerons, le recours aux larves de coccinelles est un moyen de lutte efficace !

Lire aussi
Comment pailler le potager en hiver ? Comment pailler le potager en hiver ?

Gérard BOURGES nous conseille sur l'utilisation du paillage pour protéger et enrichir le potager en hiver avec un compost de surface Utiliser les restes des cultures précédentes Gérard Bourges...

Le plaisir de la récolte des légumes du potager Le plaisir de la récolte des légumes du potager

Gérard BOURGES nous parle du plaisir de la culture des légumes du potager à travers sa récolte estivale du jour. Le temps des récoltes A travers des vidéos précédentes réalisées depuis le mois de...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Entretien des Orchidées d'intérieur Entretien des Orchidées d'intérieur

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les Orchidées ne sont pas des fleurs si delicates, comme d’autres plantes d’intérieur, les Orchidées ont simplement besoin d’une...

Vos commentairesAjouter un commentaire