L'entretien de la serre

Gérard BOURGES nous conseille sur l'entretien de la serre de jardin.

Exemple d'une serre de 70m2 ayant abrité pendant toute la saison des plants de tomates, de courgettes, d'aubergines, de poivrons, etc.

Le nettoyage

La saison terminée, deux options se présentent :

- soit on laisse les plantes pourrir et sécher sur place, ce qui présente un risque d'abriter des maladies (champignons,) comme la verticilliose, et des parasites qui réapparaitront à la saison suivante. Cette option n'est donc pas conseillée ;

- soit on nettoie la serre. C'est un travail peu pénible qui consiste simplement à arracher les plantes (généralement des annuelles) et à retirer le paillis ; ce dernier est rassemblé au milieu de la serre, dans l'allée centrale qui n'accueille pas de semis durant l'hiver. Y seront entreposées les plantes gélives durant l'hiver.

Quand nettoyer la serre ?

Il ne faut pas trop laisser « traîner » les cultures en fin de cycle, jusqu'à la fin du mois de novembre. Les cultures du printemps suivant s'anticipent dès le milieu de l'automne. La meilleure saison pour intervenir est donc mi-octobre / début novembre.

Une bio fumigation

L'espace nettoyé est ensuite semé avec un engrais vert, de la moutarde brune de préférence, qui sera ensuite broyée lorsqu'elle aura atteint environ 1,20 m de haut (la moutarde brune pousse haut et fournit donc beaucoup de matière organique), puis légèrement incorporée au sol.

La décomposition de la moutarde va produire du gaz qui va détruire les champignons pathogènes.

Le semis de la moutarde brune

La moutarde brune est semée en petite quantité (1g/m2) afin qu'elle puisse pousser le plus facilement et le plus rapidement possible, puis légèrement incorporée au sol en effleurant la terre avec le râteau. Un arrosage léger (10L/4m2) termine l'opération. La fraîcheur du sol doit ensuite être entretenue par des arrosages réguliers (tous les 15 jours à 3 semaines).

Astuce pour semer seulement 1g/m2 : dans un récipient, mélangez la moutarde à du sable sec.

Un entretien peu onéreux

Peu d'investissements sont nécessaires à l'entretien d'une serre : un râteau pour enlever le paillage et un croc à 4 dents pour émietter le sol sur quelques centimètres de profondeur suffisent.

C'est l'important enracinement de la moutarde qui va structurer le sol en profondeur.

Pour 70m2 de semis de moutarde, comptez 5 euros.

Lire aussi
Le nettoyeur haute pression, entretien et utilisation Le nettoyeur haute pression, entretien et utilisation

Jean-Sébastien VEILLARD de JANZE MOTOCULTURE nous conseille sur le choix, l'utilisation et l'entretien d'un nettoyeur haute pression Il existe différents des nettoyeurs haute-pression électriques...

L'entretien de la serre L'entretien de la serre

Pour avoir de belles plantes tout au long de l’année, il ne suffit pas d’avoir une serre, encore faut-il l’entretenir. La serre permet une protection efficace contre le froid et...

Serre, choix, emplacement et entretien Serre, choix, emplacement et entretien

Une serre est une structure de préférence close, qui va servir à empêcher le climat d’agir sur les plantes que l’on met à l’intérieur. Elle permet aussi de bien structurer sa...

La ventilation de la serre La ventilation de la serre

La température et le taux d’humidité à l'intérieur d'une serre dépendent de son aération. Il s’agit d’un processus complexe qui participe à l'essentiel des échanges de chaleur...

Vos commentairesAjouter un commentaire