Les érables japonais

Je m'abonne 

Gilles COLINET de la pépinière JEAN HUCHET nous présente cette grande famille des érables, au sein de laquelle se distinguent les érables japonais qui remportent un grand succès dans les jardins privés.

La diversités des érables japonais

La diversité des érables japonais se traduit par des feuilles aux formes variées, plus ou moins découpées (comme par exemple la variété Dissectum dont les feuilles finement dentelées sont très légères) et aux couleurs changeantes (vertes, jaunes, oranges, rouges), des ports différents, érigés, en globe, voire retombants, et par la variabilité des tailles : il existe des variétés d'érable du Japon naines qui ne dépassent pas 1 à 1,20 mètres tandis que d'autres grimpent jusqu'à 4, 5 ou 6 mètres de haut. Mais dans tous les cas, l'érable du Japon reste un petit arbre.

Quelques variétés d'érables japonais remarquables

L'érable Acer palmatum 'Aureum' est l'un des plus beaux érables du Japon. Son feuillage peut porter 4 coloris différents au même moment (normalement jaune citron pâle en début de printemps, vert clair en été et orangé rouge en automne).

L'Acer palmatum 'Asahi zuru' a une forme de panachure très originale : elle apparaît de façon irrégulière sur les feuilles, parfois blanches, parfois vertes.

Utilisation de l'érable japonais au jardin

Les érables japonais sont parfaits en sujet isolé mais peuvent être plantés en groupe pour former un massif arbustif, en jouant sur les tailles et les formes différentes : Acer palmatum Dissectum en forme de globe, Acer palmatum 'Orange Dream' au port buissonnant, Acer palmatum 'Senkaki' à l'écorce rouge lumineux en automne et en hiver...

On peut également varier les couleurs en intégrant des variétés aux feuilles rouges, jaunes ou panachées.

Conditions de culture de l'érable japonais

Les érables japonais sont toujours des plantes d'extérieur. La plupart d'entre eux apprécient une exposition mi-ombragée voire ombragée - un érable planté en plein soleil ne sera pas beau - et à l'abri des vents.

Ils préfèrent les terrains acides et frais : en terrain calcaire, apportez-leur de la terre de bruyère, puis paillez-les avec, par exemple, des écorces qui, en plus de préserver la fraicheur du sol, contribuent à alimenter son acidité.

Une fois plantés dans de bonnes conditions, les érables du Japon se développent sans aucun souci.

Lire aussi
Les pas japonais Les pas japonais

D’inspiration asiatique, les pas japonais guident le visiteur dans la découverte du jardin de façon progressive et douce, moins abrupts qu’une allée gravillonnée rectiligne, ils...

L'ophiopogon, le muguet japonais L'ophiopogon, le muguet japonais

Thierry DENIS du JARDIN DU MORVAN nous présente le muguet japonais L'Ophiopogon ou muguet japonais est une vivace ressemblant à une herbe noire qui en fait une plante japonaise cousine du muguet....

Le Jardin japonais de Pascal LAFORGE pour TRUFFAUT Le Jardin japonais de Pascal LAFORGE pour TRUFFAUT

La fête des plantes de Courson 2014 fêtant sa trentième édition, TRUFFAUT a souhaité transmettre une vision zen de la Nature avec la création d’un jardin japonais qui mêle minéral et végétal...

Basilic japonais, Shiso, Perilla frutescens Basilic japonnais, Shiso, Perilla frustescens

Perilla frutescens, le basilic japonais, est une plante annuelle de la famille des Lamiacées, originaire d’Asie. Elle est très utilisée comme plante aromatique dans la cuisine japonaise, sous...

Vos commentairesAjouter un commentaire