A LA UNE »
Le tourteau de ricin

Les étapes de réalisation d'un bouturage réussi

Je m'abonne 

Gilles COLINET de la pépinière Jean HUCHET nous parle des techniques de bouturage

Pourquoi bouturer les plantes ?

Le premier intérêt du bouturage, c'est qu'il donne lieu à une multiplication d'un végétal à l'identique. Alors qu'un semis risque de produire des individus très différents de la variété dont les semences sont issues, une bouture permet d'obtenir assurément la même variété que celle de la plante mère.

Le deuxième intérêt du bouturage c'est qu'il permet d'obtenir rapidement de nombreux nouveaux plants.

Il existe plusieurs types de bouturage, que l'on utilise en fonction du type de plante à multiplier.

Cas général des boutures d'arbustes en 4 étapes :

1/ La bouture

Il faut :

  • Avoir un pied mère sur lequel on prélève les boutures (tronçons de rameaux) ;
  • Tremper la base des boutures dans de l'hormone de bouturage afin de faciliter l'enracinement (étape facultative ou obligatoire selon les plantes) ;
  • Repiquer les boutures dans des alvéoles remplies de terreau spécial bouturage.

2 / La mise à l'étouffée

  • Placez les alvéoles dans des conditions favorables, à savoir une atmosphère très humide (à l'étouffé). On l'obtient par la mise en place d'un premier tunnel recouvert d'un deuxième tunnel dans lesquels on envoie de la vapeur d'eau dès que la température augmente à l'intérieur.

3/ L'acclimatation

Lorsque les boutures émettent leurs premières racines (entre 4 semaines et deux mois), les boutures sont transférées dans une serre d'acclimatation. Elles y restent une saison à deux ans afin de développer leur système racinaire et devenir aptes à être rempotées dans des contenants plus gros.

La serre d'acclimatation est plus aérée, plus lumineuse et moins humide que la précédente.

4/ Le repiquage en godet

Les plants se sont développés et peuvent être repiqués en godets, dans lesquels ils vont devenir des plantes plus importantes.

Cas des boutures de bois sec :

La bouture de bois sec se fait en plein hiver, notamment avec des plantes caduques et forestières (charmes, saules, …).

Les boutures sont plantées directement en pleine terre. Elles sont récoltées une fois enracinées, l'année suivante.

Le bouturage pour quelles plantes ?

Quasiment toutes les plantes (approximativement 90%) peuvent être bouturées, même s'il existe des exceptions comme les Magnolias qui sont difficiles à bouturer, ou certains conifères qui ne se multiplient que par greffe. Les fruitiers sont également multipliés, de préférence, par greffe.

Les conseils d'experts

  • Lors du prélèvement du greffon, faites en sorte qu'il comprenne un entre-noeud et deux séries de nœuds.

  • Pour reconstituer l'atmosphère « à l'étouffé » de la serre de la pépinière, un particulier peut remplir un pot avec un terreau très léger, planter la bouture sans l'enfoncer profondément et couvrir le pot d'un sac plastique ou d'une bouteille en plastique.

Lire aussi
Le bouturage Le bouturage

Caroline LEGRAND et Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous explique pourquoi et comment multiplier par bouturage ? La multiplication par boutures est un mode de multiplication qui peut être...

Exemple de réalisation d'un bassin Exemple de réalisation d'un bassin

Serge nous explique la réalisation de son bassin de jardin Construction du bassin Le bassin est enterré de 50 cm et est hors-sol de 40 cm. Tout autour, la terre descend en pente douce jusqu'au...

Réalisation d'un composteur - Les plans Réalisation d'un composteur - Les plans

Nul besoin d'être menuisier pour réaliser ce composteur dont voici les plans. Quelques notions de bricolage vous suffiront amplement pour mener à bien cette réalisation. Plan du panneau arrière...

La rénovation de la pelouse en 7 étapes La rénovation de la pelouse en 7 étapes

Mettez toutes les chances de votre côté, voici les 7 étapes essentielles pour rénover votre pelouse Tondez court Tondez court, pour optimiser l'opération suivante et faire disparaître une grande...

Vos commentairesAjouter un commentaire