Le fonctionnement de la ruche

Grégoire MARTIN apiculteur nous explique le fonctionnement de la ruche

Je m'abonne 

Grégoire MARTIN est apiculteur sur la commune de Palaiseau (91) et nous explique le fonctionnement de la ruche.

Les différents éléments qui constituent une ruche

Une ruche est constituée :

  • du toit, posé au dessus du nourrisseur couvre-cadre, qui protège les abeilles de la pluie ;
  • du corps de ruche, qui comprend une dizaine de cadres. Ces cadres vont guider les abeilles dans la construction de leurs alvéoles ;
  • du plancher ;
  • du nourrisseur couvre-cadres posé au dessus des cadres. Il permet de fermer la ruche mais aussi de nourrir les abeilles en cas de « disette » ;
  • de la porte, qui permet de réduire la largeur de l'entrée de la ruche. Ceci contribue à faciliter le travail des gardiennes dont le rôle est de s'assurer que seules les abeilles de la ruches entrent, et non des abeilles « étrangères » qui pourraient venir piller le miel.

L'importance des cadres

Les cadres amovibles sont des cadres filés, c'est à dire dotés de fils qui permettent de maintenir une feuille de cire gaufrée. Cette feuille est utilisée par les abeilles pour construire leurs alvéoles, au lieu de les coller directement à la paroi de la ruche, comme cela se faisait autrefois.

En effet, les ruches anciennes étaient des ruches en osiers et/ou en terre, à l’intérieur desquelles les abeilles construisaient leurs alvéoles de façon naturelle et anarchique, obligeant l'apiculteur à arracher les rayons pour les presser et en extraire le miel. La cire était détruite et on ne récoltait que l'équivalent de quelques cadres.

Les cadres amovibles préservent la construction des abeilles, permettent d'en contrôler régulièrement l'état et de faciliter la récolte.

L'importance des hausses

En période de récolte, lorsque le corps de ruche est rempli d'abeilles et de miel, il faut agrandir le volume de la ruche en posant une hausse.

La hauteur de cette hausse correspond à la moitié de celle du corps de ruche. Elle se compose également de cadres sur lesquels les abeilles vont stocker le nectar. C'est la production stockée dans les hausses que l'apiculteur récolte, laissant aux abeilles le contenu du corps de ruche.

Le rôle de l'enfumoir

L'enfumoir permet de brouiller la communication entre les abeilles et de les calmer. L'enfumage, par l'entrée de la ruche, doit être léger, au risque d'intoxiquer les abeilles.

Ensuite, on peut enlever le toit et vérifier les cadres en toute tranquillité.

Au centre des cadres on peut apercevoir le couvain et tout autour, les ressources en protéines et énergies que sont le miel et le pollen.

Lire aussi
Dans la ruche, chacun son rôle Dans la ruche, chacun son rôle

Les abeilles sont des insectes sociaux très organisés. La colonie comporte plusieurs entités toutes ayant une importance cruciale pour le fonctionnement de la ruche. Apprenons à mieux les connaître...

Les éléments de la ruche Les éléments de la ruche

Le miel, substance délicieuse et dorée, a toujours attiré les convoitises de l'Homme. Autrefois tressée en osier ou creusée dans des morceaux de bois, la ruche actuelle répond à des[...]

La vie de la ruche La vie de la ruche

Grégoire MARTIN apiculteur à PALAISEAU nous présente la vie de la ruche et évoque le syndrome d'effondrement des colonies.

Quel matériel pour démarrer la ruche ? Quel matériel pour démarrer la ruche ?

André LETORT et Gérard BOURGES du Jardin des Cistes nous expliquent quel est le matériel nécessaire pour démarrer une ruche.

Vos commentairesAjouter un commentaire