Frêne commun, Fraxinus excelsior : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au frêne commun, Fraxinus excelsior

Je m'abonne 

La zone du frêne commun

Le frêne commun pousse partout en France, excepté dans le sud-est. On peut le rencontrer du nord Picardie à la Champagne, en passant par les Ardennes ou encore la Franche-Comté.

Longtemps vénéré dans les anciennes religions européennes, le frêne était le symbole de la vie.

Portrait du frêne commun

Le frêne commun peut vivre jusqu'à 150 à 200 ans. C'est un grand arbre qui peut atteindre 30 mètres de hauteur.

Il possède un feuillage caduc et peu dense. C'est une essence pionnière, qui recherche la lumière. II colonise tous les espaces disponibles, y compris ceux ne lui convenant pas (où il finira par disparaître).

Les fleurs mâles et femelles du frêne, distinctes mais parfois hermaphrodites, sont portées par un même individu. La floraison a lieu en avril, avant la feuillaison et la pollinisation s'effectue grâce au vent.

Les ennemis du frêne commun

  • Le frelon : c'est un ennemi majeur du frêne. Il mutile le bois pour sucer la sève et prélever des fibres nécessaires à l'édification de son nid.

  • Le cœur noir du frêne : il s'agit d'une altération du bois qui affecte les sujets âgés, notamment ceux implantés sur des terrains humides ou argileux.

Les qualités du bois du frêne commun

Le bois de frêne est de couleur blanc nacré, dur et mi-lourd. De manière générale, c'est un bois de qualité, doté d'une bonne résistance mécanique, notamment en flexion. C'est pour cette raison qu'il était utilisé pour la confection des objets utilitaires demandant une certaine résistance, comme, par exemple, les manches d'outils. Il était également utilisé pour la fabrication des voitures à chevaux, des membrures des navires ou les raquettes de tennis. Aujourd'hui, son utilisation est davantage tournée vers l’ameublement, et tout particulièrement les pièces de mobilier cintré. Les plus belles grumes sont tranchées pour fournir des placages décoratifs.

La petite histoire : autrefois, on attribuait, au bois de frêne, le pouvoir de faire fuir les serpents.

Conseil de plantation

Le frêne commun a besoin d'une pluviosité bien répartie dans l'année, éventuellement compensée par une bonne réserve en eau du sol. Il apprécie également l'humidité atmosphérique. En revanche, il craint les gelées printanières, responsables de l'apparition de fourches.

Pour un développement optimum, offrez-lui un sol riche, neutre ou peu acide.

Lire aussi
Frêne commun, Frêne élevé, Fraxinus excelsior Frêne commun, Frêne élevé, Fraxinus excelsior

Fraxinus excelsior, le frêne commun ou le frêne élevé, est un arbre caduc appartenant à la famille des Oléacées. Le frêne commun est largement distribué en Europe, présent dans toute[...]

Frêne à feuilles étroites, Frêne bordeaux, Frêne du midi, Fraxinus angustifolia 'Raywood' Frêne à feuilles étroites, Frêne bordeaux, Frêne du midi, Fraxinus angustifolia 'Raywood'

Fraxinus angustifolia, le frêne à feuilles étroites, ou encore le frêne du midi est un arbre de haut jet, appartenant à la famille des Oléacées. Originaire d'Europe, le frêne à[...]

Châtaignier commun, Castanea sativa : fiche botanique Châtaignier commun, Castanea sativa : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au châtaignier commun, Castanea sativa

Noyer, Junglans : fiche botanique Noyer, Junglans : fiche botanique

Fiche botanique consacrée au noyer (Junglans), un arbre que l'on trouve essentiellement en-dessous de la Loire et surtout dans le Périgord.

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Philippe13 (PACA)
    Amateur de bonsaïs, j'ai bien sûr, l'immanquable Frêne commun... un grand de 40cm et un petit élevé en "mame". Avec l'automne le feuillage de mon grand frêne ne prends pas de couleurs automnales mais noirci ... auriez-vous une explication ? Merci
    Répondre à Philippe13
    Le 26/10/2019 à 09:18