Comment gérer la température dans une serre de culture ?

Gérard BOURGES nous explique comment gérer la température dans une serre de culture

Je m'abonne 

L'avantage d'une serre est de pouvoir prolonger la saison du potager, c'est à dire de pouvoir obtenir des récoltes plus précoces, et/ou plus tardives, par rapport aux cultures de plein air. Mais pour cela, il est très important de savoir gérer les températures diurnes et nocturnes à l'intérieur de la serre.

Gestion de la température nocturne dans la serre

Il faut savoir que, lorsque les températures se font fraîches, comme c'est le cas la nuit, les plantes se mettent plus ou moins en 'veille' ; en dessous de 12 °C, une plante pousse au ralentie, voire se met en sommeil. Aussi, si la température descend en dessous de 12°C, il est nécessaire de maintenir la serre fermée pendant la nuit afin de garder le plus longtemps possible la chaleur emmagasinée durant la journée.

Gestion de la température diurne dans la serre

À l'intérieur d'une serre, en journée, la température monte très vite.

Lorsqu'une plante se réveille le matin avec une température de l'air située entre à 12 et 15°C, elle va ensuite devoir affronter des températures qui montent à plus de 35°C. Si en dessous de ce seuil, une plante (de climat tempéré) peux vivre sans rencontrer de difficulté, au-delà, elle se met 'en sécurité' ; elle ferme ses pores (stomates) pour limiter la transpiration, et arrête de se développer. Les arrosages, qui vont relancer le mécanisme, ne suffiront pas pour compenser la déperdition de l'eau au niveau des feuilles.

Dès qu'il fait chaud, il est donc nécessaire d'aérer la serre.

Pour savoir à quel moment il est nécessaire d'intervenir, plusieurs possibilités existent : l'observation et le bons sens, l'installation d'un thermomètre pendu à la structure, ou l’installation d'une sonde reliée à un boitier installé dans la maison (il est possible de le programmer afin qu'il lance une alerte lorsque la température maximale supportable est dépassée).

Les systèmes d'aération de la serre

Si vous construisez vous même votre serre, il est important de prévoir suffisamment d'ouvertures, en fonction de la surface ; pour une serre tunnel un peu longue, prévoyez une ouverture sur les côtés, en plus des portes des extrémités.

Précaution à prendre : en cas de vent, ne pas ouvrir l'ouverture face à lui, sauf si le côté opposé est ouvert.

Cas de chaleur extrême

Si la température ne baisse pas assez avec les aérations ouvertes, servez-vous de l'évaporation du sol pour rafraichir l'air (et obtenir une baisse de 4 à 5°C), en effectuant un arrosage copieux, du sol ou du paillage.

Lire aussi
Gérer les maladies et les ravageurs en culture sous serre Gérer les maladies et les ravageurs en culture sous serre

Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous conseille sur la lutte contre les maladies et les ravageurs lorsque l'on cultive des légumes sous serre.

Comment optimiser l'espace de culture d'une serre ? Comment optimiser l'espace de culture d'une serre ?

Gérard BOURGES nous livre ses astuces pour optimiser l'espace de jardinage à l'intérieur d'une serre. Exemple sur la tomate !

10 astuces pour optimiser l'espace dans une serre de jardin 10 astuces pour optimiser l'espace dans une serre de jardin

Une serre de jardin offre de nombreuses possibilités de culture à l'abri des aléas climatiques. Pour l'optimiser au maximum voici quelques astuces qui vous feront gagner de l'espace.

Comment cultiver les légumes sous serre ? Comment cultiver les légumes sous serre ?

Cultiver des légumes sous serre offre de nombreux avantages. La saison de culture se fait plus longue qu'au potager sans oublier que vous serez bien à l'abri pour jardiner. Dans[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Sadio (Afrique)
    Comment utiliser la serre dans une région chaude ou la température peut atteindre 40°C à l'ombre ?
    Répondre à Sadio
    Le 31/10/2017 à 17:54