Les hellébores

Je m'abonne 

Thierry DENIS du jardin du Morvan nous parle des hellébores dont la fameuse rose de Noël fait partie

Tous les jardiniers connaissent les roses de Noël, à savoir les hellébores. Mais saviez-vous qu'il existe de très nombreuses variétés très différentes ?

L'hellébore de Corse (Helleborus argutifolius)

L'hellébore de Corse a un feuillage persistant de couleur vert amande, légèrement piqueté comme une feuille de houx. Elle pousse en Corse, en lisière des bois et des haies. Elle peut vivre en plein soleil et elle est particulièrement résistante à la sécheresse, au soleil et au froid.

On plante l'hellébore Corse au pied d'une haie, d'un arbre ou au milieu du jardin, sur une terre pauvre ou sèche, peu importe l'endroit du moment qu'elle reçoit du soleil.

Comme toutes les hellébores sauvages françaises, cette hellébore se ressème toute seule et il est très facile de repiquer les nouveaux pieds à l'endroit qui vous convient.

L'hellébore fétide (Helleborus foetidus)

L'hellébore fétide à un feuillage très découpé porté par des tiges rougissantes. Ses fleurs ressemblent à celles de l'hellébore de Corse, mais en plus nombreuses et avec un liseret bordeaux à la périphérie des sépales.

Elle pousse dans les mêmes endroits que l'hellébore de Corse (lisières des bois et clairières), voire en sous-bois. Dans le jardin, elle s'installe à n'importe quel endroit qui reçoit un peu de soleil. Les arrosages en été lui sont inutiles et elle est très résistante au froid.

La rose de Noël (Helleborus niger)

Il s'agit de l'hellébore qui fleurissait les autels pendant la messe de Noël. Cette belle hellébore ne fleurit cependant pas qu'à Noël. Il arrive souvent que quelques pieds s'épanouissent à la fin de l'hiver. La rose de Noël est aussi robuste que les autres hellébores, aussi peu exigeante, et elle peut, en plus, se cultiver dans les endroits du jardin qui ne reçoivent quasiment jamais le soleil.

Lorsqu'on a une rose de noël dans le jardin, elle y est pour au moins un siècle.

L'hellébore orientale (Helleborus orientalis)

L'espèce type, la plus rustique, a ses pétales blancs piquetés de violet (blanc pur et rouge pur en hiver).

Les hellébores orientales poussent n'importe où, sont très tolérantes au froid et à la sécheresse, et leur floraison est extrêmement longue : les boutons de fleurs apparaissent à la fin du mois de janvier et est encore en fleur en avril.

Les fleurs se déclinent en diverses couleurs et s'hybrident facilement. Aussi, si vous plantez plusieurs hellébores d'Orient de différentes couleurs au même endroit, elles produiront de nouvelles plantes aux couleurs surprenantes et inattendues.

Conseil : une hellébore, c'est du feuillage toute l'année, avec un renouvellement une fois par an, à la fin de la floraison. À ce moment-là, on surprime le vieux feuillage d'un coup de sécateur pour laisser place au jeune feuillage déjà en train de pousser.

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

La division d'une plante La division d'une plante

Non, il ne s'agit pas là de problèmes mathématiques mais bien d'une pratique de jardinage ! La division des souches, des touffes ou des racines est une méthode qui permet de multiplier une plante...

Vos commentairesAjouter un commentaire