La lombriculture

Je m'abonne 

Gwénola et Pascal PICARD de la ferme lombricole du pays de Josselin nous présente la lombriculture et son intérêt pour l'agriculture.

D'où est venue l'idée d'élever des lombrics ?

Pascal PICARD s'est installé en 1990 en prenant la suite de ses parents qui avaient un élevage de dindes. Souhaitant se diversifier, l'idée de la lombriculture est née suite à un article lu dans une revue agricole.

Qu'est-ce que la lombriculture ?

La lombriculture est une culture de vers de terre. La « base » de vers de terre utilisée est Eisenia foetida : ce sont de petits vers rouges dits « de fumier » auxquels on donne à manger des déchets (déchets alimentaires, déchets organiques, fumier...), pour obtenir un produit appelé le lombricompost. La lombriculture c'est de l'élevage intensif de vers de terre. L'élevage a débuté avec 80 000 vers de terre ; aujourd'hui il y en a 2 millions.

Qu'elle est l'histoire de la lombriculture ?

La lombriculture a environ 30 ans. C'est une pratique importée d'Australie. Malheureusement, elle est arrivée en même temps que l'agriculture intensive et les engrais chimiques ; la lombriculture est alors tombée en désuétude. Elle a été remise au goût du jour seulement depuis une dizaine d'années.

Quels sont les différents types de lombrics ?

Il y a deux sortes de vers de terre :

  • les vers épigés : ils vivent à la surface du sol, dans les 5 premiers centimètres, juste pour éviter les prédateurs (oiseaux). Ce sont les petits vers rouge de fumier.
  • les vers endogés : les vers à tête noire qui ramènent les oligoéléments aux plantes et qui font des galeries dans le sol.

Les deux types de vers possèdent une tête, 5 paires de cœurs et des organes reproducteurs dans la partie centrale (un ver de terre possédant un anneau est un ver adulte), puis tout le système digestif dont est issu le lombricompost : la déjection du ver de terre.

Quelles sont les caractéristiques biologiques du ver de terre ?

Un ver de terre vit 4 à 5 ans (certains disent jusqu'à 25 ans). Il est hermaphrodite et se reproduit seulement s'il y a de la nourriture. L'oeuf du ver de terre sort au niveau de la bague (anneau). Chaque œuf contient 4 à 5 petits qui sortiront au bout de 21 jours, en fonction de la température extérieure (jusqu'à 6 mois s'il fait trop froid).

De quoi se nourrit un lombric ?

Le petit ver rouge se nourrit de déchets : fumier avec paille, feuilles, déchets organiques de cuisine, papier, carton...

Les vers épigés vont permettre la dégradation des matières organiques qui sont à la surface du sol (feuilles...) tandis que les vers endogés vont labourer la terre et apporter aux plantes les oligoéléments, en les faisant circuler du haut vers le bas ou inversement. Les galeries permettent, également, à l'eau de pénétrer dans le sol.

En quoi les lombrics favorisent la pousse des plantes ?

En passant dans le tube digestif d'Eisenia foetida, la matière organique se charge en champignons et en bactéries, ce qui fait du lombricompost un amendement prêt à l'emploi (et non un engrais), très intéressant pour le sol, et par conséquent, pour les plantes qui y poussent.

Quelle est la température idéale pour un lombric ?

Les Eisenia foetida ont des conditions de vie optimum entre 14 et 25 degrés, mais le froid est rarement un inconvénient (le développement est un peu ralenti) vu que la décomposition des déchets produit de la chaleur. Le problème vient davantage de la chaleur : ne jamais placer l'appareil en plein soleil.

Peut-on trouver des lombrics facilement ?

Eisenia foetida se trouve facilement et naturellement, en plaçant quelques déchets au fond du jardin. Sinon, des litières de vers de terre peuvent être achetées.

La lombriculture est-elle à la portée de tous ?

La lombriculture est un métier. Il faut du temps à y consacrer : on nourrit les vers de terre tous les 5 mois, puis ensuite vient le travail de tamisage, de mise en sac et de vente du produit. Mais la lombriculture à petite échelle, pour un particulier, est facile à mettre en place : placez un tas de déchets de 50 cm de haut sur 1 mètre de long, puis  nourrissez les vers de terre avec les déchets organique de la maison.

Lire aussi
Le lombricompostage ou lombriculture Le lombricompostage ou lombriculture

Un moyen simple, ludique et éducatif de composter et d'améliorer le sol de vos massifs, potagers, d'entretenir la beauté de votre gazon.. Utiliser l'appétit vorace des lombrics, animaux paisibles...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Vos commentairesAjouter un commentaire