Le muscari, conseils de culture

Carla SCHOEMAKER de BERGALP nous présente le muscari et nous conseille sur sa culture.

Je m'abonne 

Ombre ou soleil : la bonne exposition pour le muscari

Le muscari est une des plantes à bulbes les plus populaires. Il supporte tout les types de sol et d'exposition, que ce soit au soleil, à la mi-ombre ou à l'ombre. Toutefois, s'il est exposé au soleil, compte-tenu du fait que le sol se réchauffe plus rapidement, le muscari fleurira plus tôt dans l'année.

Les belles fleurs printanières du muscari

Un des grands atouts du muscari est sa longue floraison : elle dure plus de deux mois, le nombre de fleurs augmentant au fil des jours et des semaines, passant du stade 'bouton', qui est également très esthétique, au stade de 'fleurs épanouies'.

Le muscari est une vrai plante gaie pour le jardin, un baume pour le cœur ; elle annonce l’arrivée du printemps et des beaux jours.

Les variétés de muscaris

Les variétés classiques sont des muscaris de couleurs bleue mais il en existe d'autres de couleur blanche. Au fil des semaines les teintes des fleurs évoluent.

Il existe également des distinctions au niveaux des feuilles : certains muscaris ont des feuilles de type « tulipes » tandis que d'autres ont des feuilles plus linéaires et fines.

La bonne place des muscaris dans le jardin

Dans les petits jardins, les muscaris fleurissent les bordures, tandis que dans un parc ils illuminent le pied des arbres sans aucun souci, leur floraison correspondant à une époque où les feuillus sont encore dépourvus de leurs feuilles.

Une plantation dans le gazon est possible, et très esthétique, mais cela suppose que, durant 2 mois à 2 mois et demi, le jardinier les contourne avec sa tondeuse.

La culture du muscari

La culture du muscari est extrêmement simple : on plante les bulbes et on les laisse vivre leur vie ! C'est une plante rustique, qui réapparaît chaque année sans qu'on s'en occupe.

La multiplication des muscaris

Lorsque la floraison des muscaris se termine, vous observerez sur la hampe florale de petits triangles verts. Si vous ne les coupez pas, ils se dessécheront durant l'été, puis tomberont au sol. Vous obtiendrez ainsi plein de nouveaux muscaris quelques années plus tard, le temps que les bulbes se forment.

Conseil : patientez 3 à 4 ans pour diviser une touffe de muscari cultivée en pot.

Lire aussi
Muscari négligé, Muscari à grappe, Muscari neglectum Muscari négligé, Muscari à grappe, Muscari neglectum

Muscari neglectum, est un tout petit muscari à grappe, parmi les plus foncés en couleur, presque noir. C'est l'une de nos espèces indigènes de France, il est donc facile à[...]

Muscari d’Arménie, Muscari armeniacum Muscari d’Arménie, Muscari armeniacum

Muscari armeniacum, le muscari d'Arménie est originaire de l'Europe du sud-est : en Arménie comme son nom l'indique, mais aussi en Turquie et dans le Caucase. Poussant en altitude, il[...]

Muscari à toupet, Poireau roux, Ail à toupet, Muscari chevelu, Muscari comosum Muscari à toupet, Poireau roux, Ail à toupet, Muscari chevelu, Muscari comosum

Ce muscari peu commun enchante les bords de routes du Sud de la France au printemps de sa couleur mauve bleutée. Laissez vous tenter et recréez ces scènes enchanteresses dans[...]

Conseils de culture des poiriers Conseils de culture des poiriers

Tour d'horizon et conseils pour la culture des poiriers...

Vos commentairesAjouter un commentaire