Les nérines

Je m'abonne 

Nathalie ADAM de la pépinière LA BULBERAIE nous présente les nérines

Nérines, des bulbeuses originales d'arrière saison

Les nérines sont des plantes peu connues en France, à l'inverse de l'Angleterre où l'on rencontre énormément de passionnés et de collectionneurs.

Ce sont pourtant des bulbeuses très intéressantes de part l'esthétique de leurs fleurs, aux tépales scintillants, récurvés et aux marges ondulées, ainsi que de part l'étalement dans le temps de la floraison, en arrière saison : fin aout à octobre, voire novembre.

Deux espèces de nérines en vedette

Parmi la trentaine d'espèces connues, les nérines les plus populaires sont celles de l'espèce Nerine bowdenii. L'espèce type est de couleur rose, mais il en existe également une blanche : la Nerine bowdenii 'Alba'.

Ce sont des nérines plutôt rustiques et peuvent être accueillies dans la plupart des jardins de France. Elles résistent entre -10 et -15°C en extérieur, à condition qu'elles soient cultivées dans de bonnes conditions, c'est à dire en situation bien ensoleillée et sur un sol bien drainé.

Une autre espèce de nérines est également plébiscité : Nerine sarniensis. Contrairement aux précédentes, Nerine sarniensis craint les températures négatives. Pour la conserver d'une année sur l'autre, il est nécessaire de la rentrer l'hiver en serre froide, ou à l'intérieur de la maison.

Les conditions de culture des nérines

Quelques soient les espèces de nérines que vous choisissez, offrez-leur toujours un sol drainé. Elles se contentent de très peu d'eau, sauf au moment de la floraison : à ce stade, les besoins s'accroissent légèrement. De plus, un apport d'eau supplémentaire permet de prolonger la durée de floraison.

Les nérines se multiplient naturellement très facilement, et au bout de quelques années, à partir d'un bulbe planté, on obtient un très joli bouquet.

Le lys de Guernesey

Le lys de Guernesey est l'autre nom de la nérine. Il provient d'une légende qui raconte que les premières nérines découvertes en Europe l'ont été sur les plages anglo-normandes de Guernesey. On les crut natives du coin, mais l'histoire raconte qu'elles provenaient,  en réalité, des cales d'un bateau espagnol naufragé. Il fallut plus d'un siècle pour découvrir qu'elles étaient originaires d'Afrique du Sud.

Lire aussi
Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire