Plantation d'une pelouse

Je m'abonne 

Gilles Collinet des pépinières Jean Huchet nous explique comment planter une pelouse.

La première règle à respecter pour mettre en place une pelouse est de disposer d'un terrain le plus droit possible. Pour l'obtenir, le sol va être, la plupart du temps, remué. Si c'est le cas, il est préférable d'attendre quelques mois et que les pluies d'hiver soient passées pour pouvoir le travailler.

Les meilleures périodes de semis se situent entre avril et mai, lorsque le sol est réchauffé, ainsi qu'en automne.

La première étape : le labour de surface

Le sol est labouré en surface avec un motoculteur, puis bien aplani, à la pelle et au râteau, pour préparer le semis.

La deuxième étape : le rouleau

L'utilisation du rouleau a pour but d'écraser les petites mottes restantes, de tasser et de lisser davantage le terrain.

Le rouleau se passe une première fois dans un sens (le sens de la longueur du terrain) puis dans l'autre (le sens de la largeur).

Cette étape permet également de révéler les imperfections du sol (bosses et creux), que l'on peut ensuite corriger.

La troisième étape : le semis

Le mélange utilisé est un mélange à base de fétuques élevées qui sont très résistantes et qui peuvent supporter des conditions de culture difficiles du fait d'un enracinement très important.

Pour obtenir un semis régulier, est utilisé un petit semoir mécanique. Il est cependant  tout a fait envisageable de faire le semis à la main, à la volée.

Utilisation du semoir mécanique :

  1. on ouvre la trappe de la trémie ;
  2. on effectue plusieurs passages en tous sens. La distribution des semences est très régulière.

Pour la finition, on sème à la main, et de façon plus dense, les bordures (le filet) afin de délimiter le terrain engazonné.

Les semences sont ensuite à peine recouvertes par un léger coup de râteau, puis le rouleau est de nouveau utilisé pour assurer un bon contact de la graine avec la terre.

Il ne reste ensuite qu'à attendre la pluie !

Qu'est-ce qu'un gazon de qualité ?

Un gazon de qualité correspond à plusieurs critères : la finesse des brins pour l'esthétisme, la résistance au piétinement, une croissance lente pour pouvoir se satisfaire de tontes espacées, des résistances à des conditions particulières (zones d'ombre, zones humides voire inondées, zones de sécheresse). En fonction des besoins, on choisit son mélange.

Lire aussi
La plantation des palmiers La plantation des palmiers

Florian DUROUSSET de la pépinière BIO JARDINS nous conseille sur la plantation des palmiers Planter un palmier Le palmier a un un cycle végétatif inversé, comparé aux plantes classiques ; c'est à...

Arrosage enterré d'une pelouse depuis une cuve Arrosage enterré d'une pelouse depuis une cuve

L'arrosage enterré depuis une cuve est une question récurrente sur notre forum, et Nicolas, notre spécialiste de l'arrosage nous apporte son analyse de la question. "L'arrosage automatique d'une...

Arrosage de la pelouse Arrosage de la pelouse

Sylvie habitant Toulouse : Je voudrais redonner à ma pelouse un aspect plus vert. On nous parle toujours d'un seul arrosage intensif par semaine plutôt que plusieurs petits mais quelle est la...

La pelouse en 15 questions (Partie 3) La pelouse en 15 questions (Partie 3)

Suite de notre sujet la pelouse en 15 questions... 11. Comment se débarrasser de la mousse qui envahit la pelouse ? La présence de mousses dans le gazon indique un sol mal aéré, une exposition...

Vos commentairesAjouter un commentaire