Plantation et tuteurage d'un arbre en racines nues

Céline BOUETARD des pépinières HUCHET nous conseille sur la plantation et sur le tuteurage d'un arbre en racines nues

La plantation d'un arbre tige à racines nues est une opération plutôt simple et à la portée de tous, pourvu que l'on respecte quelques règles essentielles.

La bonne période

La plantation d'un arbre à racines nues se fait principalement du mois de novembre au mois d'avril, en évitant les périodes de gels importants.

La préparation du trou de plantation

La première étape consiste à préparer le trou ainsi que le mélange de terre (terre extraite mélangée à du compost bien mûr ou un autre engrais organique).
Dans une bonne terre il n'est pas nécessaire de faire un trou important. Il doit être adapté au système racinaire de l'arbre. Dans le cas qui nous concerne, à savoir un arbre à racines nues jeune, un trou de 40 à 50 cm de diamètre suffit.

Le pralinage

La deuxième étape consiste à praliner les racines. Le pralin est un mélange de bouse, de terre et d'eau qui forme une boue compacte destinée à enrober le système racinaire.

Ensuite il faut habiller les parties aériennes, c'est à dire raccourcir les branches pour diminuer la transpiration de l'arbre se produisant en période de végétation.

Le tuteurage

Toujours avant la plantation, il est important de poser un tuteur. Celui-ci permet à l'arbre de rester en place et bien droit, en attendant que son système racinaire soit suffisamment fort pour l'encrer au sol et assurer sa stabilité.

Une fois l'arbre placé et le trou rebouché, la tige de l'arbre doit être attachée au tuteur ; pour cela il existe des colliers spéciaux en plastique élastique.

L'arrosage

La plantation de l'arbre à racines nues est suivie d'un arrosage copieux, puis de l'installation d'un paillis. Celui-ci permet de limiter le développement des mauvaises herbes et de conserver une humidité constante au pied de l'arbre.

L'erreur à éviter : il ne faut surtout pas trop enfoncer l'arbre dans le trou de plantation. Seul le système racinaire doit être sous la terre. Le collet (point de jonction entre les racines et la tige) doit se trouver au dessus du niveau du sol.

Lire aussi
Planter un scion en racines nues Planter un scion en racines nues

Cécile BOUETARD des pépinières HUCHET nous explique comment bien planter un scion en racines nues d'arbre fruitier Prenons l'exemple d'un scion à racines nues de cerisier. Qu'est-qu'un scion ? Le...

Conseils de plantation et d'entretien d'une haie libre Conseils de plantation et d'entretien d'une haie libre

Florian DUROUSSET de la pépinière Bio Jardins nous donne quelques conseils de plantation et d'entretien d'une haie libre.  La haie libre est une haie bocagère des temps modernes, dans laquelle le...

La plantation d'un arbuste à racines nues La plantation d'un arbuste à racines nues

Quand la végétation est en dormance, de fin octobre à la mi-mars, il est alors temps de planter les arbustes à racines nues. Mais que signifie exactement ce terme ? Pourquoi choisir un arbuste à...

Conseils de plantation d'un arbre Conseils de plantation d'un arbre

L'introduction d'un nouvel arbre dans un jardin est toujours un événement. Il grandira au fil du temps voyant des générations se succéder, immuable et fier. Pour réussir sa plantation, quelques...

Vos commentairesAjouter un commentaire