La pulsatille

Je m'abonne 

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente la pulsatille.

La pulsatille (anémone pulsatille, coquerelle, Pulsatilla vulgaris) est une plante vivace qui se rapproche de l'anémone des montagnes (Pulsatilla montana). Elle pousse notamment sur les plateaux des grands causses ou sur les pentes de montagnes. Habituée des températures froides, elle est donc très rustique (- 24°C) .

Les jolies fleurs de la pulsatille s'épanouissent très tôt dans la saison, aux alentours de février pour les premières (cela dépendra entre autre du climat et de l'altitude) et ceci jusqu'au mois de mai. Composées de six grand pétales entourant un cœur fourni d'étamines jaunes, elles se balancent sur des tiges souples et tomenteuses, hautes d'une trentaine de centimètres.

La pulsatille se décline en trois couleurs : violette (pulsatille qui pousse spontanément en montagne), blanche (Pulsatilla vulgaris ‘Alba’, Pulsatilla vulgaris 'White Swann') et rouge à pourpre foncé (Pulsatilla vulgaris ‘Rubra’, Pulsatilla vulgaris 'Red Cloak').

Quels soins en hiver pour la pulsatille ?

Durant la saison hivernale, la pulsatille entre en repos végétatif. C'est une plante vivace par sa longue et épaisse racine pivotante. Son feuillage sèche, formant une protection naturelle contre le froid, pour sa souche. Vous n'avez donc pas besoin de lui offrir un paillis de feuilles (ou autre) pour voir réapparaitre, dès le mois de février, les nouvelles petites pousses foliaires vertes.

La multiplication de la pulsatille

Lorsqu'elle pousse dans son milieu naturel, la pulsatille se ressème spontanément. Dans le jardin cela peut également arriver ; vous les reconnaitrez très facilement dès que les plants auront quelques centimètres de haut, grâce au feuillage très découpé.

Toutefois, les semis seront plus aisés si le jardinier stratifie les graines (elles doivent subir une période de froid avant de germer).

Un autre mode de multiplication consiste à diviser la souche de la pulsatille lorsque celle-ci est entrée en dormance. Généralement, on procède lorsque le pied est suffisamment étoffé, c'est à dire lorsqu'il a entre trois ou quatre ans.

Où cultiver la pulsatille ?

La pulsatille est une plante qui n'est pas très exigeante. Elle pousse au soleil sur la plupart des sols, (sauf acides). Elle se satisfait également des terrains pauvres et calcaires.

Lire aussi
Anémone pulsatille, Pulsatille commune, Coquelourde, Pulsatilla vulgaris Anémone pulsatille, Pulsatille commune, Coquelourde, Pulsatilla vulgaris

La pulsatille commune, Pulsatilla vulgaris, appartient à la famille des renonculacées. C’est une plante vivace poussant naturellement en Europe. En France, on la rencontre poussant sur les...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le bambou, une plante facile à vivre Le bambou, une plante facile à vivre

Muriel NEGRE, présidente et propriétaire de LA BAMBOUSERAIE nous présente les bambous et nous conseille sur leur culture. La bambouseraie est un parc très ancien construit en 1956 par Eugène Mazel,...

Vos commentairesAjouter un commentaire