Quel entretien pour une pelouse abîmée par la sécheresse ?

Gérard BOURGES nous conseille sur ce qui peut être fait pour entretenir une pelouse abîmée par la sécheresse estivale.

À la fin du mois de septembre, lors d'une année de sécheresse estivale, les pelouses n'ont pas bonne mine. Le manque d'eau et la chaleur laissent des stigmates accentués par les différentes utilisations que l'on fait de son gazon.

Entrent en jeu :

  • la fréquence du piétinement qui aura un impact beaucoup plus important en période de sécheresse qu'en temps normal ;

  • la hauteur de tonte : au printemps, la coupe se fait généralement assez courte (2 à 3 cm). Puis, les mauvaises herbes, qui poussent plus rapidement que le gazon, incitent à faire de nouvelles interventions de plus en plus courtes. Les feuilles ne sont plus alors suffisamment développées pour alimenter les racines et le gazon ne pousse plus. Pour ralentir ce processus en période de sècheresse, il faut donc éviter de tondre trop court.

Pourquoi certains gazons résistent mieux que d'autres à la sècheresse ?

  • La nature du sol : certains sols sont plus desséchants que d'autres :

  • la constitution du gazon : certaines variétés d'herbes résistent à la sècheresse, d'autres forment un tapis bien dense... Par exemple, le ray-grass anglais est, à l'origine, une herbe destinée à faire du fourrage pour les vaches : il pousse vite mais demande beaucoup d'eau.

Comment récupérer un gazon abîmé par la sècheresse ?

  • Premièrement, il ne faut pas s'alarmer et envisager de repasser le motoculteur ! Même si le gazon est « brûlé » par le soleil, il va repousser. Il suffit d'attendre les prochaines pluies ou le retour des rosées régulières pour qu'il reverdisse.

  • Deuxièmement, il ne faut surtout pas épandre de l'engrais pour le faire repousser. L'apport d'engrais sur un sol sec et sur des plantes en détresse hydrique va finir de détruire la pelouse ; cela reviendrait à épandre du gros sel. Les engrais peuvent éventuellement être apportés lorsque l'herbe a déjà commencé de repousser. Si vous en mettez avant l'hiver, choisissez un engrais qui stimule le développement des racines (potasse, phosphore) et non celui des feuilles (azote).

  • Troisièmement, les dernières tontes se feront à 4 cm de hauteur, pas plus bas. Elles permettront notamment d'enlever les feuilles mortes, s'il y en a, qui risqueraient d'étouffer les repousses de pelouse. Si vous ne tondez pas, ramassez-les au râteau et jetez-les sur le tas de compost.

  • Quatrièmement, au printemps, répartissez du compost mûr sur la pelouse, pour nourrir le sol et le gazon.

Lire aussi
Conseils de plantation et d'entretien d'une haie libre Conseils de plantation et d'entretien d'une haie libre

Florian DUROUSSET de la pépinière Bio Jardins nous donne quelques conseils de plantation et d'entretien d'une haie libre.  La haie libre est une haie bocagère des temps modernes, dans laquelle le...

Conseils de taille et d'entretien des buis Conseils de taille et d'entretien des buis

Florian DUROUSSET de la pépinière bio jardins nous parle de la taille et de l'entretien du buis La taille et l'entretien du buis est réalisé dans le cadre d'un jardin à la française en Bretagne qui...

Les bons gestes et les bonnes postures pour bien jardiner Les bons gestes et les bonnes postures pour bien jardiner

Gérard BOURGES nous explique que le jardinage est bon pour la santé ! Mais voyons les bons gestes et les bonnes postures pour préserver le jardinier :o) S'échauffer Le jardinage c'est bon pour la...

Les robots pour l’entretien de la piscine Les robots pour l’entretien de la piscine

Le temps ou il fallait frotter les parois de la piscine au balai brosse est révolu ou presque ! Aujourd'hui, des robots prennent en charge cette corvée avec une efficacité variée selon la...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • JEF (Poitou charentes )
    Mon jardinier lui préconise de passer un scarificateur puis étendre du compost puis remettre du gazon puis rouler la pelouse et évidement arroser même si on est début octobre.
    Répondre à JEF
    Le 07/10/2018 à 15:24