Quel intérêt d'avoir un point d'eau ?

Gérard BOURGES nous explique les différents intérêts d'avoir un point d'eau au jardin; le plaisir de la contemplation, une source d'arrosage mais aussi très utile en attirant certains petits animaux qui peuvent vous aider à lutter contre les ravageurs. 

Quel l'intérêt d'avoir un point d'eau ?

Un point d'eau, une petite mare au sein de son jardin ou dans l’environnement immédiat de son potager présente de multiples intérêts pour le jardinier.

Un point d'eau, c'est beau !

Premièrement, un point d'eau a une dimension esthétique : bien intégré à son environnement, c'est un élément de décor indéniable dans un jardin. De plus, on peut y contempler des libellules et toutes sortes d'insectes vivants à proximité de l'eau.

Un point d'eau attire les auxiliaires

Deuxièmement, les points d'eau attirent une faune auxiliaire bien utile pour le jardinier et ses cultures.

Les batraciens

Les tritons, les crapauds ou autres grenouilles qui adorent manger les limaces. Tous les batraciens ont besoin d'un point d'eau au moment de la ponte. Pour se reproduire, les crapauds sont capables de faire plusieurs kilomètres pour retrouver leurs lieux de naissance. Mais si vous leur offrez un point d'eau, ils resteront à proximité de chez vous.

À cela, s'ajoute le plaisir teinté de nostalgie d'observer l'évolution du têtard en grenouille !

Les abeilles

Les abeilles qui assurent la pollinisation de vos arbres fruitiers, de vos légumes et de vos fleurs ont besoin de boire. Et ce besoin doit être assouvi à proximité de leur zone de butinage, près des fleurs où elles vont chercher le nectar et le pollen. Un point d'eau près d'une ruche ou dans le jardin est donc fort apprécié. Il en va de même pour tous les insectes pollinisateurs, comme par exemple les syrphes qui vous débarrassent, au passage, des pucerons.

Les oiseaux

Après avoir mangé quantité de graines, de larves et de chenilles, les oiseaux (mésanges, moineaux, grives...) ont besoin, eux aussi, de boire. D'ailleurs, s'ils n'ont pas d'eau à proximité de leur lieu de restauration, ils peuvent s'attaquer aux fruits juteux ou aux légumes riches en eau (comme le font les insectes) afin d'étancher leur soif.

Aussi, si vous installez un point d'eau dans le jardin, non seulement vous protégez vos cultures d'éventuelles attaques mais vous attirez tout aussi efficacement ces mangeurs de chenilles défoliatrices qui ravagent entre autre, les choux ou les pommiers.

C'est notamment le cas de l'Hyponomeute, une chenille qui provoque des défoliations aux extrémités des rameaux des pommiers et des pruniers, et que les mésanges adorent !

Vous les reconnaîtrez facilement ; ce sont elles qui tissent des toiles de soie pour confectionner des nids collectifs.

Lire aussi
Les robots tondeuses, un intérêt grandissant Les robots tondeuses, un intérêt grandissant

Le Phénomène a commencé à faire son apparition au début des années 2000. La tonte du gazon géré par un robot s’impose doucement mais sûrement en France alors que l’intérêt pour cette...

Quel type de bassin pour l'esturgeon ? Quel type de bassin pour l'esturgeon ?

Majestueux poisson aux formes évoquant les monstres préhistoriques, l'esturgeon n'est pas adapté à tous les bassins, loin de là ! Avant d'en acquérir un sujet mieux vaut être bien renseigné......

Quel bois de chauffage ? Quel bois de chauffage ?

Tour d'horizon des quatre grands types de bois de chauffage. Il existe actuellement 4 types de bois de chauffage : les bûches traditionnelles, les plaquettes forestières (copeaux de bois plus ou...

Quel engrais vert entre deux cultures ? Quel engrais vert entre deux cultures ?

Les engrais verts préservent et améliorent la structure du sol, apportent des éléments fertilisants et empêchent la levée des mauvaises herbes. Autant dire qu'ils sont indispensables entre deux...

Vos commentairesAjouter un commentaire