La récolte des pommes de terre

Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous conseille sur la récolte des pommes de terre plantées sous paille au potager.

Rappel de la procédure de plantation des pommes de terre sous la paille

Les pommes de terre ont été plantées sous la paille autour de la fin avril / début mai. En préalable à la plantation, le sol a été à peine préparé : un engrais vert a été semé puis grossièrement broyé. Dans un deuxième temps, de la paille a été placée par dessus les débris de l'engrais vert, dans le but de l'étouffer, afin qu'il se décompose et enrichisse le sol. Ensuite, un léger décompactage du sol a été réalisé pour l'aider à se réchauffer. Pour finir, les pommes de terre ont été posées à même le sol, puis recouvertes d'une belle épaisseur de paille.

Inspection de la production des pommes de terre

À première vue, certains plants de pommes de terre n'ont pas développé beaucoup de feuillage ; mais attention, cela ne signifie pas forcément qu'il n'y ait pas de pommes de terre sous la paille. Pour le vérifier, rien de plus simple : il suffit d'écarter la paille autour des tiges et d'observer. En un seul coup d'oeil on peut savoir si, oui ou non, le plant a été productif. Dans le cas présent, il y a effectivement des pommes de terre sous la paille, certes, encore jeunes, mais elles sont bien là.

Une récolte échelonnée des pommes de terre rendue possible grâce à la culture sous paille

L'avantage de la plantation des pommes de terre sous la paille est double. Le premier réside dans la simplicité du travail de récolte : on écarte la paille et on ramasse les pommes de terre.

Le deuxième va intéresser de nombreux jardinier-cuisiniers. En effet, si l'on veut récolter une partie de la production de pommes de terre en primeur, et l'autre partie en « conservation », il suffit juste de ramasser les pommes de terre les plus grosses fin mai / début juin, de replacer la paille sur les pommes de terre plus petites restantes, et de les laisser se développer environ deux mois (jusqu'à mi-août), le temps qu'elles arrivent à maturité. Le feuillage étant encore bien vert, il n'y a aucune raison pour qu'elles ne finissent pas de grossir.

Seule une production sous la paille permet d'échelonner, de cette façon, la récolte des pommes de terre.

Rappel de la procédure de plantation des pommes de terre sous la paille

Les pommes de terre ont été plantées sous la paille autour de la fin avril / début mai. En préalable à la plantation, le sol a été à peine préparé : un engrais vert a été semé puis grossièrement broyé. Dans un deuxième temps, de la paille a été placée par dessus les débris de l'engrais vert, dans le but de l'étouffer, afin qu'il se décompose et enrichisse le sol. Ensuite, un léger décompactage du sol a été réalisé pour l'aider à se réchauffer. Pour finir, les pommes de terre ont été posées à même le sol, puis recouvertes d'une belle épaisseur de paille.

Inspection de la production des pommes de terre

À première vue, certains plants de pommes de terre n'ont pas développé beaucoup de feuillage ; mais attention, cela ne signifie pas forcément qu'il n'y ait pas de pommes de terre sous la paille. Pour le vérifier, rien de plus simple : il suffit d'écarter la paille autour des tiges et d'observer. En un seul coup d'oeil on peut savoir si, oui ou non, le plant a été productif. Dans le cas présent, il y a effectivement des pommes de terre sous la paille, certes, encore jeunes, mais elles sont bien là.

Une récolte échelonnée des pommes de terre rendue possible grâce à la culture sous paille

L'avantage de la plantation des pommes de terre sous la paille est double. Le premier réside dans la simplicité du travail de récolte : on écarte la paille et on ramasse les pommes de terre.

Le deuxième va intéresser de nombreux jardinier-cuisiniers. En effet, si l'on veut récolter une partie de la production de pommes de terre en primeur, et l'autre partie en « conservation », il suffit juste de ramasser les pommes de terre les plus grosses fin mai / début juin, de replacer la paille sur les pommes de terre plus petites restantes, et de les laisser se développer environ deux mois (jusqu'à mi-août), le temps qu'elles arrivent à maturité. Le feuillage étant encore bien vert, il n'y a aucune raison pour qu'elles ne finissent pas de grossir.

Seule une production sous la paille permet d'échelonner, de cette façon, la récolte des pommes de terre.

Lire aussi
Le plaisir de la récolte des légumes du potager Le plaisir de la récolte des légumes du potager

Gérard BOURGES nous parle du plaisir de la culture des légumes du potager à travers sa récolte estivale du jour. Le temps des récoltes A travers des vidéos précédentes réalisées depuis le mois de...

Comment planter la pomme de terre ? Comment planter la pomme de terre ?

Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous présente comment planter des pommes de terre en utilisant la technique de la culture sous paille. Deux options sont possibles pour planter des pommes de...

Récolte et conservation des pommes et poires Récolte et conservation des pommes et poires

Durant des siècles nos aïeux campagnards ont accordé une grande importance à la conservation de leurs récoltes de fruits. Dans le passé il existait les grands fruitiers de châteaux et des grandes...

La germination des pommes de terre La germination des pommes de terre

La pomme de terre fait partie des aliments incontournables de notre alimentation. Quelle que soit son accommodation culinaire, elle constitue un régal pour les petits et grands. Cultiver ses...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Diane71 (71200)
    Voici 2 ans que je paille mes pdt, ça évite un peu de fatigue car le trou de plantation est moins profond, MAIS, l'an dernier, au printemps moins humide, beaucoup de pommes de terre ont été dévorées par des larves de hannetons et/ou cétoines ... Cette année, avec beaucoup de pluie au départ, ce sont les limaces (les grosses oranges) qui se cachaient dessous le jour et la nuit me dévoraient les plants jusqu'en haut !!!! J'ai dû les traquer chaque matin, les ramasser et les détruire mais ce n'est qu'avec l'arrêt de la pluie depuis plusieurs jours qu'il y en a eu de moins en moins. Limaces et escargots ADORENT la paille (qui est plutôt du foin chez moi. L'année prochaine, je ne pense pas pailler ...
    Répondre à Diane71
    Le 30/07/2018 à 10:12
  • Marieo (Ariège)
    Je récolte aussi une partie de mes pommes de terre en primeur tout en les cultivant en terre. Il suffit de gratter un peu la terre et de prélever les pommes de terres les plus en surface. Par contre, je me demandais quelle épaisseur de paille faut-il pour ne pas avoir de pommes de terre verdies par la lumière qui peut filtrer à travers la paille ?
    Répondre à Marieo
    Le 29/07/2018 à 22:14