La sauge gentiane, conseils de culture

Je m'abonne 

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous conseille sur la culture de la sauge gentiane.

La sauge gentiane : une sauge bulbeuse

La sauge Salvia patens est plus populairement appelée la sauge gentiane du fait de l'étonnante couleur bleu de ses fleurs.

Par rapport aux autres sauges, la sauge gentiane est un peu particulière. Sa « marque de fabrique » réside dans sa racine qui forme un pseudo bulbe. Cette sauge « bulbeuse », contrairement à ses cousines, a donc la capacité d'accumuler des réserves durant la belle saison, pour pouvoir passer tout l'hiver au repos et repartir au printemps.

Attention : c'est une sauge 'relativement' rustique dans le jardin, pour une sauge provenant du Mexique. Mais dans les régions à hiver froid, on la cultive généralement comme une sauge annuelle.

La culture de la sauge gentiane

La sauge gentiane entre en végétation au printemps et va fleurir durant l'été et l'automne, moyennant quelques arrosages de temps en temps. Son exposition favorite est le plein soleil (elle ne craint ni la chaleur, ni la sécheresse). Ensuite, lorsque l'hiver arrive, la sauge va perdre ses feuilles. Elle ne meurt pas pour autant ; elle va se mettre au repos, dans ses racines. Il est donc important de la cultiver dans un sol très bien drainé.

Un bon paillis pour passer l'hiver

Si les températures hivernales descendent en dessous de -7 °C, il est prudent de mettre un paillis au-dessous de la racine de la sauge gentiane ; cela suffira pour la protéger du froid et lui faire passer l'hiver. Avec cette protection, on peut l'oublier jusqu'à l'arrivée du printemps prochain. En revanche, à la fin du mois de mars, il ne faut pas oublier d'enlever le paillis pour que le sol se réchauffe et que la plante puisse repartir. Sa croissance étant très rapide ; vous pourrez  très vite profiter d'elle à nouveau.

La sauge gentiane au jardin

La couleur bleu intense des fleurs de la sauge gentiane est magnifique dans un jardin. C'est une plante très ancienne qui, malheureusement, avait été un peu délaissée par les jardiniers. Heureusement, aujourd'hui, elle retrouve petit à petit leurs faveurs ; une chance pour nos jardins !

Lire aussi
Les bambous, conseils de culture Les bambous, conseils de culture

Eric SINGIER de la pépinière Jean HUCHET nous présente les bambous et nous conseille sur leur culture. Les différents types de bambous Il existe quatre familles de bambous : les bambous nains, qui...

Les pulmonaires, conseils de culture Les pulmonaires, conseils de culture

Pierre LAVALLE de la Pépinière du beau pays nous présente les pulmonaires et nous conseille sur leur culture Des vivaces à fleurs rustiques Les pulmonaires sont des plantes vivaces rustiques,...

Les échinacées, conseils de culture Les échinacées, conseils de culture

Pascal MET de la Pépinière Le châtel des vivaces nous conseille sur la plantation et l'entretien des échinacées. Les Echinacea sont, pour beaucoup d'entre elles, originaires des États-Unis. On les...

Aubriète et saxifrage, conseils de culture Aubriète et saxifrage, conseils de culture

Karel STEUKERS de la pépinière MEERS VASTE PLANTENKWEKERIJ nous présente l'aubriète et la saxifrage et nous conseille sur leur culture. L'aubriète ou Aubrieta est une fleur vivace qui tapisse bien...

Vos commentairesAjouter un commentaire