Planter des tomates sous serre

Gérard BOURGES nous conseille sur la plantation de plants de tomates sous serre.

Préparation des plants de tomates à planter

Avant de mettre en place ses plants de tomates, il est important d'humidifier les mottes. Pour cela, placez les godets dans une bassine d'eau (l'eau ne doit pas dépasser le haut du godet). Le temps de préparer le trou de plantation, les plants seront prêts à être plantés.

Cette règle est valable pour toutes plantations, que ce soient des arbustes en pot ou des plants de légumes (concombres, tomates, aubergines, poivrons...) : les plants doivent toujours être mis à tremper.

Préparation du trou de plantation

Creusez le trou de plantation. Sa taille doit être 10 fois plus grosse que la taille du godet qui contient la plante qui va être mise en terre.

Remplissez le trou d'eau jusqu'au bord, à l'aide d'un arrosoir. Dans le cas présent, on verse l'équivalent d' ½ arrosoir de 12 L.

Ensuite, patientez quelques minutes, le temps que le trou se vide de son eau. En réalité, l'eau a imprégné la terre tout autour du trou.

Comme l'étape précédente, cette étape est importante. Le trou de plantation est toujours rempli d'eau, même si le substrat vous paraît déjà humide, ou que la pluie est annoncée. Réalisées dans ces conditions, les plantations ont toutes les chances de reprendre.

La plantation des plants de tomates

  • Lorsque le sol a absorbé toute l'eau, replacez un peu de terre au fond du trou afin que le plant se trouve placé à la bonne hauteur.

N'oubliez pas : un plant de tomate se plante assez profondément pour que des racines puissent se former le long de la tige qui sera sous terre, sans toutefois se retrouver étouffé. Ainsi, en provoquant le développement du volume du système racinaire, vous contribuez à rendre le plant plus robuste.

La particularité des plants greffés : le point de greffe ne doit jamais être enterré.

  • Placez ensuite le plant à la motte imbibée d'eau dans le trou, puis recouvrez la motte de terre.

  • Enfin, creusez légèrement une cuvette tout autour du pied pour faciliter l'arrosage et arrosez à nouveau.

La quantité d'eau apportée au moment de la plantation peut paraître très importante, mais en procédant ainsi, il n'est pas utile d'apporter de nouveau de l'eau les 15 prochains jours.

La petite touche de finition

Afin que la terre ne s'assèche pas trop vite, paillez le sol avec du BRF, en formant un tapis d'au moins 3 ou 4 cm d'épaisseur.

Préparation des plants de tomates à planter

Avant de mettre en place ses plants de tomates, il est important d'humidifier les mottes. Pour cela, placez les godets dans une bassine d'eau (l'eau ne doit pas dépasser le haut du godet). Le temps de préparer le trou de plantation, les plants seront prêts à être plantés.

Cette règle est valable pour toutes plantations, que ce soient des arbustes en pot ou des plants de légumes (concombres, tomates, aubergines, poivrons...) : les plants doivent toujours être mis à tremper.

Préparation du trou de plantation

Creusez le trou de plantation. Sa taille doit être 10 fois plus grosse que la taille du godet qui contient la plante qui va être mise en terre.

Remplissez le trou d'eau jusqu'au bord, à l'aide d'un arrosoir. Dans le cas présent, on verse l'équivalent d' ½ arrosoir de 12 L.

Ensuite, patientez quelques minutes, le temps que le trou se vide de son eau. En réalité, l'eau a imprégné la terre tout autour du trou.

Comme l'étape précédente, cette étape est importante. Le trou de plantation est toujours rempli d'eau, même si le substrat vous paraît déjà humide, ou que la pluie est annoncée. Réalisées dans ces conditions, les plantations ont toutes les chances de reprendre.

La plantation des plants de tomates

  • Lorsque le sol a absorbé toute l'eau, replacez un peu de terre au fond du trou afin que le plant se trouve placé à la bonne hauteur.

N'oubliez pas : un plant de tomate se plante assez profondément pour que des racines puissent se former le long de la tige qui sera sous terre, sans toutefois se retrouver étouffé. Ainsi, en provoquant le développement du volume du système racinaire, vous contribuez à rendre le plant plus robuste.

La particularité des plants greffés : le point de greffe ne doit jamais être enterré.

  • Placez ensuite le plant à la motte imbibée d'eau dans le trou, puis recouvrez la motte de terre.

  • Enfin, creusez légèrement une cuvette tout autour du pied pour faciliter l'arrosage et arrosez à nouveau.

La quantité d'eau apportée au moment de la plantation peut paraître très importante, mais en procédant ainsi, il n'est pas utile d'apporter de nouveau de l'eau les 15 prochains jours.

La petite touche de finition

Afin que la terre ne s'assèche pas trop vite, paillez le sol avec du BRF, en formant un tapis d'au moins 3 ou 4 cm d'épaisseur.

Lire aussi
Cultiver sous serre Cultiver sous serre

Olivier AMOURELLE fabricant des serres NATURAL nous conseille sur le choix d'une serre et sur la culture des légumes sous serre Lorque l'on choisit d'acheter une serre, ce qui est important c'est...

Gérer température culture sous serre Gérer température culture sous serre

Gérard BOURGES nous explique comment gérer la température dans une serre de culture L'avantage d'une serre est de pouvoir gagner du temps dans la saison, c'est à dire d'obtenir des récoltes plus...

Gérer les maladies et les ravageurs en culture sous serre Gérer les maladies et les ravageurs en culture sous serre

Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous conseille sur la lutte contre les maladies et les ravageurs lorsque l'on cultive des légumes sous serre. De manière générale dans un jardin ornemental ou...

Les variétés de tomates Les variétés de tomates

Bernard BUREAU des pépinières Hortiflor nous parle des différentes variétés de tomate. La tomate originelle était rouge et petite. C'était en quelque sorte une tomate cerise sauvage. Elle a mis...

Vos commentairesAjouter un commentaire