Doronic

Doronicum

Doronic, Doronicum
Famille: Astéracées, Composées
Origine: Europe, Asie du sud-ouest
Période de floraison: avril à juin
Couleur des fleurs: jaune
Exposition: mi-ombre
Type de sol: léger, moyennement riche
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal
Utilisation: massif, bordure, couvre-sol
Hauteur: de 40 cm à 1 m selon les espèces et variétés
Type de plante: fleur
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: caduc
Rusticité: rustique
Plantation, rempotage: printemps, automne pour une bonne floraison au printemps suivant
Méthode de multiplication: semis au printemps, division de la touffe en automne
Maladies et ravageurs: les tâches foliaires, le mildiou
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend une trentaine d'espèces
- Doronicum columnae atteignant 50 cm
- Doronicum orientale 'Frühlingspracht' aux fleurs très doubles, 40 cm

Les doronics sont des plantes herbacées, qui ont tout pour plaire au jardinier débutant.

Originaires d'Europe et des montagnes d'Asie, les Doronicums ont pris place dans nos jardins qu'assez récemment. Ce sont des vivaces rhizomateuses au port étalé, qui forment des touffes plus ou moins denses. Les tiges dressées, dont la hauteur varie entre 40 cm et 1 mètre selon les espèces et les variétés, portent des feuilles vertes légèrement velues. Elles sont simples, ovales à lancéolées, parfois en forme de cœur, et aux bords plus ou moins dentés. Le feuillage apparaît tôt, au printemps, suivi rapidement par les fleurs. La floraison s'étend d'avril à juin. Une deuxième floraison en septembre est possible, si les fleurs fanées de printemps sont rabattues. Ces dernières ressemblent à des marguerites, à la différence près que les capitules sont jaune d'or (Doronicum orientale 'Goldzwerg') à jaune citron (Doronicum orientale 'Magnificum'), selon les variétés. Certains cultivars ont, en plus, des fleurs doubles (Doronicum orientale 'Frühlingspracht').

Parmi les doronics les plus hâtifs, on compte le doronic du Caucase (Doronicum orientale). Ce sont , également, ces derniers, ou du moins les cultivars de Doronicum orientale, que l'on retrouve le plus souvent dans les jardins.

Comment utiliser le doronic au jardin ?

Les doronics sont des plantes idéales pour aménager une bordure, égayer le devant d'un massif, accompagner d'autres vivaces ou bulbes (primevères, tulipes, ancolies, pulmonaires...) en plates-bandes ou habiller les pieds d'un arbre. Ils supportent bien l'ombre, et leur floraison jaune est appréciée pour éclairer les coins sombres.

Pour obtenir un bel effet, plantez de nombreuses touffes côte à côte ; elles formeront un joli tapis.

Bonus :

Une plante facile à cultiver ?

Les doronics se cultivent sur un sol ordinaire, plutôt léger et frais.

La plantation se fait au printemps ou en septembre. Si vous la plantez au cours des mois de mars et avril, effectuez quelques arrosages durant le premier été. Ensuite, n'intervenez que pour couper les fleurs sèches. En automne, la plante disparaitra pour revenir le printemps suivant.

Le saviez-vous ?

Il semblerait que Doronic vient d'un mot arabe, doronidj, qui se traduit par "poison de léopard". Cette appellation laisse supposer le caractère vénéneux de la plante, et plus particulièrement de la racine.

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire