Au Jardin Au Jardin TV Le Monde Courrier international Web Plongée Annuaire Jardin

Délosperma rose, Pourpier de Cooper

Delosperma cooperi

Délosperma rose, Pourpier de Cooper, Delosperma cooperi

Famille:

Aizoacées

Origine:

Afrique du sud

Période de floraison:

de juin à septembre

Couleur des fleurs:

mauve

Exposition:

soleil

Type de sol:

léger, bien drainé

Acidité du sol:

neutre

Humidité du sol:

normal

Utilisation:

rocaille, couvre-sol, bordure, pot, jardinière, bordure

Hauteur:

10 cm

Type de plante:

sous-arbrisseau à fleurs

Type de végétation:

vivace

Type de feuillage:

persistant

Rusticité:

-10°C

Plantation, rempotage:

printemps

Méthode de multiplication:

semis en mars, bouturage, division de la touffe

Espèces, variétés intéressantes:

Le genre comprend 150 espèces
- Delosperma annulare , Feuilles persistantes, gris vert, cylindriques, succulentes. Abondantes petites fleurs roses à cœur blanc
- Delosperma lineare , Feuilles persistantes, vert clair, succulentes, formant un tapis compact. Petites fleurs jaunes
- Delosperma lydenburgense , Feuilles persistantes, gris vert, cylindriques, succulentes. Abondantes fleurs rose foncé de juin à septembre
- Delosperma sutherlandii roses au coeur crème, pétales plates

Maladies et ravageurs:

les limaces, les pucerons
Réagir

Delosperma cooperi est une plante vivace originaire d’Afrique du sud. Si son habitat d’origine était les plaines ouvertes, avec une pluviométrie estivale limitée, sa vigueur et son joli aspect en ont fait une plante cultivée, en Afrique mais aussi sur d’autres continents. Classé dans la même famille que les plantes-cailloux, Delosperma cooperi est une plante succulente, particulièrement résistante au sec, et qui à l’inverse de beaucoup d’autres plantes grasses, peut résister à nos hivers. C’est un bon couvre-sol pour un emplacement au sec.

Description de Delosperma cooperi

La plante dans son ensemble forme une touffe qui peut atteindre 60 cm de large pour 10 à 15 cm de hauteur. Elle montre de nombreuses tiges allongées et ramifiées, semi-rampantes, d’abord souples et se lignifiant avec le temps. Les feuilles sont opposées, allongées de 3 à 5 cm pour 0,3 cm de large à section triangulaire. Leur épiderme, d’un beau vert, présente un aspect granuleux car recouvert de minuscules papilles, qui le protège des rayons brulant du soleil.

Les corolles portent 5 sépales épais, de nombreux pétales longs et étroits, roses. L’ensemble a une forme de marguerite au cœur jaune avec une multitude d’étamines. Les fleurs sont en groupe à chaque extrémité de tige. Elles ne s’ouvrent que sous les rayons du soleil, cachant alors la majeure partie des feuilles.

Le délosperma est-il rustique ?

Les délospermas comptent parmi leurs espèces, les plantes grasses africaines les plus rustiques. Ils ne craignent pas tant le gel que celui-ci combiné à l’humidité. Ce délosperma rose a déjà résisté à – 15 ° C, protégé de la pluie hivernale. Par contre ses feuilles pourrissent facilement si elles sont couvertes par un paillage ou les feuilles d’autres plantes. La solution consiste à leur bricoler un petit toit surélevé, ou à mettre une cloche.

Vous pouvez le considérer comme une plante vivace rustique en région méditerranéenne. Dans les régions plus froides et humides, par mesure de sécurité, quelques boutures peuvent être conservées à l’abri du gel.

Ou planter le délosperma rose ?

Tout sol pas trop riche et très bien drainé lui convient. Ses fleurs doivent recevoir le soleil direct pour s’épanouir. Il sera remarquable en potée avec ses tiges retombantes. Il sera incontournable pour aménager les talus exposés au sud dans les régions chaudes. Il est également capable de pousser dans les fentes d’un vieux mur de pierre, et enfin sa place est toute désignée au sein d’une rocaille bien exposée.

On peut le mettre en terre à partir du printemps, mais cette plante grasse, équipée pour résister à la pénurie d’eau peut encore se planter jusqu’à mi- été.

On évite la plantation à partir de septembre car il lui faut un peu de temps pour s’enraciner convenablement et affronter l’hiver.

Comment le bouturer ?

Chaque tige a tendance à s’enraciner au niveau des nœuds qui sont en contact avec la terre. Bouturages et marcottages sont alors simples : d’avril à aout, vous prélevez des rameaux de 3 nœuds minimum, et vous les replantez ailleurs, en enterrant 2 nœuds. L’arrosage n’interviendra que 3 ou 4 jours plus tard, le temps pour la plante de cicatriser.

Lire aussi
Délosperma congestionné, Pourpier congestionné, Delosperma congestum Délosperma congestionné, Pourpier congestionné, Delosperma congestum
Delospermum congestum, encore appelé pourpier congestionné, est une charmante petite plante grasse, originaire des zones arides et montagneuses d’Afrique du sud. Le pourpier congestionné fait...
Ficoïde vivace jaune, Delosperma lineare Ficoïde vivace jaune, Delosperma lineare
Delosperma lineare est une plante grasse originaire d’Afrique du sud. Cette succulente, de la famille des Aizoacées, poussent dans les rochers des régions montagneuses : cette sud-africaine...
Nouveaux Delosperma Jewel of the Desert chez Globe Planter Nouveaux Delosperma Jewel of the Desert chez Globe Planter
Les nouveaux Delosperma Jewel of the Desert commercialisés en France par Globe Planter sont des plantes vivaces fleuries et résistantes au gel. Parfaites pour les rocailles, les potées, les...
Gourmandises au parfum de rose (recettes) Gourmandises au parfum de rose (recettes)
HAREM Ingrédients : 250g de riz, 2 litres de lait, un bâton de cannelle, 6 clous de girofle, 200 g de sucre en poudre, 100 g de raisin secs, 100 g de poudre d’amandes, 6 cuillères à soupe...
Nos partenaires marchands vous proposent

Vos commentairesAjouter un commentaire

Actualité & Evénements
ORTICOLARIO 2014
ORTICOLARIO 2014 Pour les deux paysagistes, Corinne Julhiet Détroyat et Claude Pasquer, la sélection de leur jardin BioLabyrinthus, pour le...
Conférences de l'Institut Européen des Jardins...
Conférences de l'Institut Européen des Jardins et Paysages 16h30-17h30: "Le Parc Jean-Jacques Rousseau: le jardin des lumières riche en enseignements pour le 21ème siècle" par...
Portes ouvertes Jardin Botanique des Montagnes...
Portes ouvertes Jardin Botanique des Montagnes Noires Le Jardin Botanique des Montagnes Noires à SPEZET dans le Finistère organise ses portes ouvertes automnales du 24 au...
Stage Le jardin biologique en automne
Stage Le jardin biologique en automne La fin de l’été et l’automne est une saison faste, comme un deuxième printemps. Les fleurs reviennent...
» Toute l'actualité » Tous les événements
Trucs & Astuces
Le piège a bière et les limaces
Envoyé par Recyclage
Garder les tulipes en vase
Envoyé par Cédric (Salon De Provence)
Peaux de bananes comme engrais pour...
Envoyé par Godeby Christine (Limousin)
Cicatrisation des tailles
Envoyé par André
» Tous les trucs
ça se passe sur le forum...
18:01 Re: Chez Kalinda, en 2014
par Kalinda
18:00 Re: analyse de sol
par yuyu
17:56 Re: Choix engrais
par aygues31
17:55 Pourriez vous me confirmer ?
par BIBI17
ça se passe sur les blogs...
Le bassin du haut nous procure toujours de la...
Un plan de hosta les pieds dans l'eau prend le dessus sur les plants de menthe installés dans une jardinière......
Le mur végétal reprend de la vigueur avec des...
Photo n° 108 du 24 août 2014...
Visite au jardin
Il y a quelques semaines, Nathalie du Blog "Calycanthus le jardin" est venue avec son époux visiter notre...
Foulque macroule
3 semaines après mon stage de dessins d’oiseaux sur le vif, et en attendant d’avoir le temps de faire...
» Créer votre blog jardin