Haworthia truncata

Haworthia truncata

Haworthia truncata
Famille: Asphodélacées
Origine: Province du Cap en Afrique du sud
Période de floraison: printemps-été
Couleur des fleurs: blanc
Exposition: soleil mais tolère la mi-ombre
Type de sol: sableux et bien drainé
Acidité du sol:
Humidité du sol: sec
Utilisation: serre, rocailles abritées
Hauteur: 2cm, étalement 10 cm
Type de plante: succulente
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: jusqu’à – 2° au sec et sous abri
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: division des rejets, coupure du collet
Maladies et ravageurs: cochenilles farineuses
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend plus de 150 espèces
- Haworthia attenuata pour ses bandes transversales blanches,
- Haworthia cymbiformis pour ses extrémités translucides.

Haworthia truncata est une plante à port bas se développant en colonies. Certains la confondent parfois avec les Lithops car cette plante a pour particularité de vivre quasi enterrée, ne laissant apparaître que l’extrémité de ses feuilles pourvues de fenêtres transparentes.

Originaire de la Province du Cap en Afrique du Sud, les feuilles d'Haworthia truncata de 1 à 2 cm de long sont disposées en deux rangées se faisant face. De couleur gris bleuté, elles sont dressées, incurvées épaisses et oblongues. Elles sont parcourues de lignes grises ou blanches  et présentent un aspect verruqueux. Leur extrémité est aplatie et translucide pour assurer un passage optimal de la lumière et ainsi permettre un meilleur processus de photosynthèse.

De Juin à Octobre des grappes de fleurs tubulées blanches apparaissent portées par une longue tige de 20 cm.

Conditions de culture

Haworthia truncata est assez facile à cultiver, cependant pour qu’elle s’épanouisse vraiment le substrat doit être très drainé et le pot peu profond car comme tous les Haworthias ses grandes racines charnues pourrissent rapidement si elles subissent un contact prolongé avec de l’eau. Le substrat idéal sera composé d’un mélange très minéral à savoir : 50% de terreau, 20% de pouzzolane, 20% de perlite et 10% de sable grossier.

Attention ces plantes n’aiment pas le calcaire ! Arrosez-les abondamment pendant la période de croissance (mars à octobre) en laissant toutefois sécher le mélange entre deux arrosages. En hiver ne plus arroser du tout au risque de les voir pourrir. Exposez votre Haworthia truncata au soleil ou à la mi-ombre en serre. Attention aux cochenilles farineuses en hiver.

En pleine terre dans les zones climatiques privilégiées, réservez lui un endroit très caillouteux en pente. Une rocaille abritée est idéale pour lui. L’été s’il ne pleut pas arrosez copieusement une fois par semaine.

La multiplication s’effectue par semis ou coupure du collet.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire