Lewisie du Siskiyou

Lewisie du Siskiyou, Lewisia cotyledon

Botanique

Nom latin  : Lewisia cotyledon
Famille  : Portulacacées
Origine  : Etats-Unis
Période de floraison : avril, mai, juin
Couleur des fleurs  : rose, rouge, jaune, orange
Type de plante : plante grasse, fleur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 20 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique
Exposition  : soleil (attention à l'assèchement du sol), mi-ombre
Type de sol : ordinaire, bien drainé
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : rocaille, pot, muret
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis (propagation naturelle), division de la touffe au printemps
Maladies et ravageurs : la pourriture, les pucerons, les limaces

Petite plante au charme fou, le Lewisia cotyledon attire par sa profusion de fleurs très fines et colorées. En bordure de massif, en potée sur un balcon, ou pour orner un muret, vous trouverez forcément une place de choix à lui consacrer.

Une belle américaine

Le Lewisia cotyledon fait partie de la famille des Portulacacées. Le genre comprend une vingtaine d'espèces de plantes persistantes et bien rustiques originaires de l'Ouest des États-Unis.

Cette plante au feuillage persistant forme une rosette aplatie. Les feuilles vert foncé, lancéolées peuvent atteindre 15 cm de longueur. Du centre de la rosette s'échappe de mars à juin un panicule composé de nombreuses petites fleurs en corolles évasées de 1 à 3 cm de diamètre. Les teintes varient du mauve au rose, en passant par le crème, le jaune ou l'abricot. Les fleurs sont striées de nervures plus claires ou plus foncées qui donnent un certain relief à la plante.

Le Lewisia cotyledon trouvera sa place en bordure de massif, sur un muret en pierres sèches ou dans une rocaille en compagnie de plantes comme les muscaris, les myosotis, les pensées ou les campanules. Il réussi aussi très bien en pot que vous placerez bien en vue sur une table au balcon pour profiter pleinement de sa floraison.

Conditions de culture

Le Lewisia cotyledon est une plante très rustique qui pourra donc être installée en pleine terre. Attention, au choix de l'emplacement : le sol devra à la fois être bien drainé mais aussi fertile. En cas de sol lourd, plantez votre Lewisia sur butte ou faites un ajout de sable de rivière et de compost pour alléger la terre. Sachez que la stagnation d'eau au pied de cette plante, la ferait pourrir aussitôt, il faudra donc bien veiller à ce point particulier. De même pour la plantation en pot ; préférez un pot en terre cuite percé en son fond. Ménagez un lit de gravier ou de billes d'argile pour faciliter l'écoulement des eaux d'arrosage. Le substrat devra être composé à part égale de bon terreau, de sable de rivière et de compost. Ne laissez jamais d'eau stagner dans la coupelle et laissez sécher le mélange presque complètement entre chaque arrosage. En pot, ajoutez un engrais liquide tous les 15 jours en période de croissance. En pleine terre, cela ne sera pas nécessaire.

Placez votre Lewisia en plein soleil ou à la mi-ombre dans les régions les plus chaudes. Pour refleurir d'une année sur l'autre le Lewisia a besoin d'une période froide ; ne rentrez pas vos potées en hiver, mais abritez-les simplement de la pluie qui risquerait, si elle est trop abondante sur une longue période, de détruire la plante.

Multiplication

Semez les graines arrivées à maturité en automne sous châssis froid ou laissez-les se propager sur place en pleine terre, vous aurez de belles surprises puisque les hybrides proposés dans le commerce donnent rarement des plantes identiques au pied mère par semis.

Espèces et variétés de Lewisia

Le genre comprend une vingtaine d'espèces
- Lewisia cotyledon 'Alba' aux fleurs blanches

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire