Lis des incas, Lis du Pérou, Alstroemère

Lis des incas, Lis du Pérou, Alstroemère, Alstroemeria

Botanique

Nom latin  : Alstroemeria ligtu hybride
Famille  : Amaryllidacées
Origine  : Amérique du sud, particulièrement le Chili
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : très variable, jaune, rouge, orange, rose...
Type de plante : plante à fleur herbacée
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : de 60 à 120 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : -8°C, à protéger
Exposition  : ensoleillé à mi- ombre
Type de sol : riche en humus, drainé, profond, léger pour un bon développement du système racinaire
Acidité du sol  : neutre à légèrement acide
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis au chaud, division de la touffe
Maladies et ravageurs : les limaces, les araignées rouges

Les alstroemères sont connus de nos jours, par leur présence dans la plupart des bouquets de fleuriste. Leurs fleurs, de forme originale et striées en ombelle, présentent actuellement presque toutes les couleurs possibles. Bien qu’ayant de grosses fleurs attrayantes, ces hybrides sont difficilement cultivables dans un jardin. Cependant les hybrides des jardins de nos grand-mères, eux, sont parmi les plus solides des alstoemères, issus d’un croisement entre Alstroeméria ligtu et Alstoemeria haemantha.

Alstroemeria ligtu est une espèce andine, de moyenne montagne, qui croit sur les pentes au soleil ou à mi- ombre. Elle supporte les gelées passagère à -5 ° C, typiques de ces régions, mais en hiver, elle est souvent protégée par un manteau neigeux, lorsque la température baisse davantage.

Description de l’alstroemère, Alstroemeria ligtu

L’alstroemère montre des tiges dressées et nombreuses qui font en moyenne 70 cm de haut. La sous-espèce simsii, très vigoureuse, atteint les 1 m 20 facilement. Les feuilles sont ovales à nervures parallèles, vert clair. Les fleurs sont rassemblées au sommet de la tige en verticille de 12 à 25 .Chaque fleur est composée de 6 pétales non symétriques dont certains sont striés de brun. Les coloris sont extrêmement variables, rouge vif maculé de jaune, rose saumoné, jaunes, ou crème.

Ce sont des plantes bulbeuses, leur racines sont épaissies, un peu comme les racines d’asperges. Elles sont fragiles et cassantes, et s’enfoncent profondément dans le sol.

Comment cultiver l’alstroemère ?

On installe Alstremeria ligtu au jardin au printemps, en faisant attention de ne pas toucher à ses racines. Il aime une situation ensoleillée ou semi-ombragée, dans un sol sablonneux très drainant mais toujours un peu frais, pauvre, à tendance neutre ou acide. Les hybrides supporteront cependant un peu d’engrais qui les feront se développer plus rapidement. Dans de bonne condition, la vigueur peut le rendre envahissant. Ses tiges grêles demandent parfois un tuteurage ou des plantes voisines qui les maintiennent dressées. En pleine terre, Il lui faut la protection hivernale offerte par un paillis, à déposer dès que ses tiges aériennes jaunissent pour disparaitre.

Comment multiplier l’alstroemère ?

On peut diviser le pied au printemps, mais c’est particulièrement stressant pour l’alstroemère parce que ses racines cassantes détestent être dérangées.

Le semis est plus long, mais au final plus avantageux : les graines sont récoltées à maturité. Puis laissée séchées 3 mois. Enfin, après les avoir trempées dans l’eau 2 jours, on les plante dans un mélange sableux et on leur fera subir une stratification à froid, c’est-à-dire 30 jours dans le mélange humide entre 2 et 5 ° C (sac plastique en bas du réfrigérateur). Après avoir subi ce faux hiver les graines sont placées au chaud et à la lumière pour la germination, ou directement dehors si c’est le printemps. C’est la meilleure méthode pour obtenir un taux de germination correct. Seule les jeunes plants supportent bien la transplantation, il faut donc les repiquer assez vite au jardin. Les plantes mettront 2 ans pour Fleurir.

Le saviez-vous ?

Dans la catégorie des plantes alpines, il existe une espèce andine magnifique, ne dépassant pas 15 cm, de haut, aux feuilles grasses Alstroemeria andina, vivant en hautes montagnes.

Espèces et variétés de Alstroemeria

Le genre comprend environ 50 espèces
Plusieurs sous-espèces botaniques de Alstroemeria ligtu bien différenciées : ssp simsii ou ssp incarnata et de nombreux hybride horticoles, dont ceux utilisés en fleuristeries.

Lire aussi
Plantation et entretien de l'Alstroemère Plantation et entretien de l'Alstroemère

Cette jolie sud américaine, connue pour entrer dans la composition de bouquets de longue tenue chez les fleuristes, se fait la part belle dans nos jardins qu'elle orne de la délicatesse de ses...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

Vos commentairesAjouter un commentaire