Sauge de Graham

Salvia microphylla, Salvia grahamii

Sauge grahamii|Sauge grahamii
Famille: Labiacées, Lamiacées, Labiées
Origine: Mexique
Synonymes: Salvia grahamii
Période de floraison: de mai aux gelées
Couleur des fleurs: rouge, jaune, rose
Exposition: soleil
Type de sol: ordinaire, bien drainé
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal
Utilisation: haie libre, bordure, massif, pot
Hauteur: 120 m
Type de plante: arbuste à fleurs
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: caduc
Rusticité: -12°C, rustique
Plantation, rempotage: printemps, dans les sols retenant l'eau, mettez une bonne couche de graviers pour assurer un bon drainage pendant l'hiver.
Méthode de multiplication: semis, bouturage
Taille: rabattez la sévèrement en mars
Maladies et ravageurs: les limaces, les pucerons
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend plus de 900 espèces
- Salvia microphylla 'Newby Hall'
aux fleurs rouges - ht 120 cm
- Salvia microphylla 'Kew Red' aux fleurs fuchsia - ht 80 cm
- Salvia microphylla 'Trebah’ aux fleurs blanches rosées - ht 70 cm
- Salvia microphylla 'Trelissick’ aux fleurs roses - ht 70 cm
- Salvia microphylla 'Neupetia’ est une variété avec des fleurs plus grosses et des feuilles plus grandes
- Salvia x jamensis hybridation de Salvia microphylla et de Salvia greggii, nombreuses couleurs
- Salvia x jamensis 'Baton rouge' aux fleurs rouges vif
- Salvia x jamensis 'El Duranzo' aux fleurs corails - ht 60 cm
- Salvia x jamensis 'Fuego' aux fleurs oranges - ht 60 cm
- Salvia x jamensis 'La Luna' aux fleurs vanilles - ht 50cm
- Salvia x jamensis 'La Siesta' aux fleurs roses - ht 60 cm

Le nom Salvia microphylla regroupe tant de variations, cultivars, et hybridations, que le taxon reste parfois confus. La sauge d’origine provenant des montagnes mexicaines, portait elle-même plusieurs noms, dont celui qui lui a laissé son nom commun, Salvia grahamii. Cette facilité d’hybridation de l’espèce à permit de créer des sauges de Graham de toutes les couleurs, et chacun trouvera celle qui lui correspond. Le genre Salvia, important, regroupe plus de 900 espèces annuelles, vivaces ou arbustives. La sauge de graham est une plante vivace semi- arbustive.

Description de la sauge de Graham

La sauge de graham fait partie des lamiacées, et présente les caractères distinctifs de cette famille, les fleurs bilabiée, à 2 lèvres, et les tiges carrées. Elle peut atteindre une hauteur importante dans ses montagnes d’origine, mais restera au-dessous de 1 m 20 en culture. Semi- arbustive, ses fines tiges se lignifient se transformant en bois. Les fines tiges verticales et nombreuses portent des feuilles ovales et de petite taille, opposées, mais de texture et couleurs assez variables.

Les fleurs sont tubulaires, formée de 5 pétale soudés se divisant en 2 lèvres : la lèvre inférieure est grande, trilobée, particulièrement attirante pour les insectes ; la lèvre supérieure est petite, en forme de casque, protège les pièces sexuelles, invitant les insectes à pénétrer pour recueillir le nectar. C’est un stratagème efficace mis au point par les sauges pour optimiser la fécondation croisée.

La couleur des fleurs est souvent très vive, de rouge à rose, mais des cultivars jaunes, blancs et crème existent. Certaines fleurs sont bicolores pendant les mois les plus chauds de l’année et redeviennent monochrome au printemps et à l’automne.

Culture de La sauge de Graham

Peu importe la composition du sol du moment que celui-ci soit drainant, en effet cette sauge redoute particulièrement les sols trempés qui provoquent la pourriture de ses racines. En dehors de cette exigence, c’est une excellente plante vivace qui fleurit continuellement de la fin du printemps jusqu’aux premières gelées, en rocaille, en massif, ou même en potée. Elle aime les heures chaudes du soleil et est résistante à la sècheresse.

Cette sauge est moyennement rustique et elle disparait parfois dans les régions les plus froides où Il vaut mieux lui trouver un emplacement protégé des vents du nord et lui offrir un paillage hivernal.

Plantation de la sauge de Graham

La plantation se fait au printemps, en aménageant un trou assez grand et en mélangeant un peu de terreau avec votre terre de jardin, voire du sable s’il faut rendre la texture plus drainante. La sauge est arrosée régulièrement le premier été après le repiquage. Ensuite elle supportera bien la sécheresse.

Entretien de la sauge de Graham

Elle demande une taille sévère au début du printemps à 20 cm du sol. 

Multiplication : Bouturage de tiges vertes au printemps ou avec des rameaux semi-boisée juillet aout. La reprise, même en pleine terre, ne pose pas de problème.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
Les bienfaits de la sauge officinale Les bienfaits de la sauge officinale

Depuis l'Antiquité cette plante indispensable au jardin, n'a cessé de prouver son efficacité. Le célèbre dicton « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin » résume à lui seul...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Un jardin tout en longueur Un jardin tout en longueur

Une demande de Nicolas Mulet J'ai un terrain qui est tout en longueur 20 m sur 80 m avec une légere pente. Notre proposition d'aménagement Platanus x acerifolia Cercis siliquastrum Sophora japonica...

Un jardin à mi-ombre Un jardin à mi-ombre

Une demande de Gilles Petit Je viens de créer un jardin d'ornement sur une des facades ( 4 fenêtres se partagent le mur à 1m20) de ma maison (Longueur de 8 mètres sur 1 à 2 m de largeur) , exposé...

Vos commentairesAjouter un commentaire