Thuya

Thuya, Thuja

Botanique

Nom latin  : Thuja
Famille  : Cupressacées
Origine  : Amérique du nord, Chine
Période de floraison : printemps
Couleur des fleurs  : crème
Type de plante : conifère
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : de 20 à 30 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique
Exposition  : soleil, mi-ombre pour les variétés au feuillage panaché
Type de sol : riche, bien drainé, profond
Acidité du sol  : neutre à légèrement acide
Humidité du sol  : frais
Utilisation : haie taillée, isolé, haie coupe-vent
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis, bouturage fin août, marcottage
Taille : taillez votre haie au printemps et en septembre
Maladies et ravageurs : maladies cryptogamiques, les araignées rouges, les cochenilles

Le thuya est un grand classique parmi les arbres utilisés pour créer des haies. Il est apprécié pour sa croissance rapide, sa résistance à la pollution et pour son feuillage compact et persistant.

Un conifère aux multiples atouts

Le thuya (Thuja) est une conifère très commun faisant partie de la famille des Cupressacées. Le genre regroupe 6 espèces originaires des forêts d'Asie orientale ou d'Amérique du Nord. Il existe de nombreuses variétés de thuyas au port plus ou moins élancé, certaines coniques, d'autres arrondies sans oublier les variétés à feuillage panaché très appréciées de certains amateurs. Les feuilles vertes, grisâtre, dorées ou bleutées selon les variétés sont écailleuses et dégagent une odeur aromatisée.

Les fruits se présentent sous forme de cônes mâles (ovoïdes) ou femelles (dressés).

Il existe des variétés naines ne dépassant pas un mètre de hauteur qui seront idéales en pots sur un bacon, quant au Thuya plicata, le fameux cèdre rouge, il pourra être installé en sujet isolé sur une pelouse puisqu'il peut atteindre 30 mètres de hauteur pour un étalement de près de 8 mètres ! Mais la fonction qui convient tout de même le mieux au thuya reste la création de haies brise-vue grâce à son feuillage dense et persistant.

Conditions de culture

Le thuya se plaira au plein soleil à l'abri des vents dominants.

Plantez-le de préférence en automne dans un sol profond, riche, restant frais mais toujours bien drainé. Les sols constamment humides et collants peuvent augmenter le risque d'apparition de maladies cryptogamiques qui pourront être fatales à vos plantations. Pour éviter ce problème, amendez les sols lourds ou argileux avec du compost et du sable de rivière ou plantez sur buttes. Les arrosages devront être réguliers surtout en été les deux années suivant la plantation afin d'assurer une bonne reprise. Ensuite, cette plante facile, supportera quelques épisodes de sécheresse sans trop en souffrir.

Les sujets isolés ou placés dans les massifs n'auront pas besoin d'être taillés alors que les haies pourront l'être deux fois par an, à l'automne et au printemps. Taillez votre haie de manière à ce que sa base soit plus large que son sommet pour laisser entrer un maximum de lumière et que la pluie puisse pénétrer le feuillage.

Attention le thuya est sujet à plusieurs maladies cryptogamiques, si un de vos pied brunissait d'un coup, mieux vaudrait alors l'arracher très vite avant qu'il ne contamine les autres. Un traitement préventif sera alors nécessaire sur les sujets restés en place.

Multiplication

Le semis est possible dès le mois de mars sous châssis froid mais la levée reste aléatoire. On préférera la bouture de tige semi-aoutée en été qui a plus de chance de réussite.

Espèces et variétés de Thuja

Le genre comprend 6 espèces
- Thuja kokaiensis le thuya de Corée
- Thuja occidentalis le thuya du Canada ou Cèdre blanc, un grand classique des haies, 'Emeraude' au feuillage vert tendre
- Thuja orientalis le thuya d'Orient
- Thuja plicata le cèdre rouge est un arbre plutôt en colonne, 'Atrovirens' au feuillage vert brillant

Lire aussi
Tailler le thuya Tailler le thuya

Arbuste persistant, le thuya a longtemps été le chouchou des jardiniers désireux de former des haies denses et durables. Sa croissance rapide implique une taille régulière et des gestes précis....

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

La fleur se décomposent en différentes parties : Anthère : partie terminale de l'étamine contenant le pollen Bractée : élément à la base du pédoncule ou de la fleur Calice : l'ensemble des sépales...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Med Yassine Choulli
    Toutes les Cupressacées soufrent d"une certeine maladie ,, ...pff C accause de la polution
    Répondre à Med Yassine Choulli
    Le 08/08/2012 à 18:29
  • Med Yassine Choulli
    Oui cette maladie change la couleur des feuilles , et après détruit la plante
    Répondre à Med Yassine Choulli
    Le 08/08/2012 à 18:26
  • Annie Hausman
    C'est bien d'avoir toutes les sortes de thuya, la provenance et les prix mais moi je cherche le nom de la maladie de cette espèce et ce qu'on peut faire pour les guérir, ils sont tous en train de mourir ainsi que l'autre haie mais je ne connais pas le nom???
    Répondre à Annie Hausman
    Le 11/05/2012 à 22:15