A LA UNE »
Adopter un chat

Betterave rouge

Beta vulgaris var. rubra

Betterave
Famille: Chénopodiacées
Origine: Europe du sud
Période de floraison: juillet
Couleur des fleurs: blanc
Exposition: soleil
Type de sol: argilo-sablonneux, drainant
Acidité du sol: légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol: normal
Utilisation: légume, plante potagère, colorant naturel
Hauteur: 40 à 80 cm
Type de plante: légume, feuillage décoratif
Type de végétation: bisannuel
Type de feuillage: caduc
Rusticité: -10°C, plante peu rustique
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: semis en avril
Maladies et ravageurs: les pucerons, les vers blancs, les mouches de la betterave, le mildiou et la rouille
Toxicité: racine comestible crue ou cuite
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend moins de 10 espèces
Beta vulgaris ssp. Vulgaris
, une espèce maritime, certainement à l’origine des espèces cultivées : les poirées, les betteraves fourragères, sucrières et potagères
Beta patellaris, une espèce thermophile
Beta macrocarpa, une plante annuelle

La betterave rouge, Beta vulgaris var rubra est un légume racine, très facile à cultiver qui appartient à la famille des Chénopodiacées ou selon les classifications, des Amaranthacées.

La betterave rouge, cultivée et sélectionnée depuis des millénaires, est probablement issue de l’espèce sauvage, Beta vulgaris var vulgaris, une espèce croissant sur le littoral, en Europe. L’espèce a donné naissance à d’autres types de plantes cultivées : les poirées ou bettes, les betteraves sucrières et fourragères.

Description de la betterave rouge

Beta vulgaris est une plante bisannuelle. La betterave rouge développe sa première année de culture une racine épaisse, le plus souvent à chair pourpre foncé, et selon les variétés ronde, aplatie ou conique. Les racines sont couronnées d’une rosette basale de feuilles vigoureuses. Les feuilles montrent un long pétiole solide et un large limbe entier vert sombre. Passé l’hiver, la betterave monte en fleur, et produit une haute hampe florale où fleurissent densément les minuscules fleurs verdâtres à 5 pétales. Les graines sont regroupées en glomérules. Les glomérules, semés au potager tel quel sont de la taille d’un pois.

Betterave rouge, orange, blanche : des couleurs dans les assiettes

Puisque la pomme de terre existe en bleue, les côtes de bette en rouge vif, et orange, la betterave peut également colorer les plats tout en restant délicieuse :

Semer et cultiver la betterave rouge

La betterave rouge aime un sol meuble et drainant de type argilo-siliceux. Elle fait trop de feuilles dans une terre à base de terreau, ou riche en azote.

La betterave rouge se sème après les dernières gelées ou sous abri, de mi-mars à début juillet, mais plus au-delà. Du semis aux premières récoltes, lorsque la betterave mesure 4 à 5 cm de diamètre, il faut environ 2 mois et demi.

En primeurs, elles sont semées en mi-mars et avril, sous abri, et récoltées dès que le jardinier estime la racine assez grosse, consommées de suite. Préférez des variétés résistantes à la montée en graines.

Celles à conserver pour l’hiver sont semées en direct au jardin de mai à début juillet. Préférez alors des variétés tardives.

Semis

Les glomérules de graines sont semés en sillons de 5 cm de profond, espacés entre eux de 10 cm et avec des rangs distants de 30 cm.

Les graines germent au bout de 6 à 8 jours, assez drues. Il faut rapidement dédoubler les jeunes plants pour n’en laisser qu’un par poquet. Par la suite, récolter une petite betterave sur deux permet de laisser grossir les autres. Les betteraves gagnent à être légèrement butées, elles développent mieux leurs racines.

Les jeunes plants de betterave rouge, dédoublés ou hâtés sous abri se repiquent très bien, lorsqu’ils ont l’épaisseur d’un crayon, à 3 ou 4 feuilles. Les feuilles sont diminuées de moitié de leur longueur, puis les jeunes betteraves sont plantées en place à l’aide d’un plantoir, de manière à ce que la racine principale soit bien droite. Elles sont arrosées aussitôt et éventuellement paillées.

Conservation

Les betteraves pour la conservation sont récoltées plus grosses, au plus tard en octobre. Même si elles ne gèlent pas, dans le jardin, elles seront abimées par les mulots et les limaces, ou deviendront fibreuses. Les feuilles sont coupées 1 cm au-dessus du collet puis entreposées sous du sable, au frais dans un garage, une cave, un cellier.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
Le poisson rouge Le poisson rouge

Le poisson rouge est un grand classique des bassins extérieurs. De la famille de la carpe, ce poisson est facile à vivre dans les régions tempérées puisqu'il supporte des écarts de températures...

Le rouge-gorge Le rouge-gorge

Bien connu des jardiniers, le rouge-gorge est un passereau au caractère tout à fait singulier. Farouche défenseur de son territoire, il sait se faire aimable avec les hommes toujours perché à...

Des dahlias Label Rouge Des dahlias Label Rouge

Les dahlias Label Rouge, un gage de qualité des plantes sélectionnées. Découvrez-les à travers cette sélection disponible en 2015. BLANKASS (Jeanne de Laval) Un dahlia blanc crème à l’allure...

Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus

Le charançon rouge est un coléoptère originaire des îles indonésiennes et de l'Inde méridionale. Il détruit sur ses terres d'origine les plantations de cocotiers ; il est donc considéré comme...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Danielle Catherine Walry
    Mes betteraves sont montees en graines, pourrais-je en recolter quand meme merci de me repondre, cordialement
    Répondre à Danielle Catherine Walry
    Le 29/06/2013 à 16:51