Coquelicot

Papaver rhoeas

Coquelicots
Famille: Papavéracées
Origine: Afrique du Nord, Eurasie
Période de floraison: mai, juin, juillet
Couleur des fleurs: blanc, rose, bleu lilas, rouge, marron
Exposition: soleil, mi-ombre
Type de sol: bien drainé, ordinaire
Acidité du sol: neutre, calcaire
Humidité du sol: normal
Utilisation: prairies fleuries, rocailles, massifs
Hauteur: 90 cm
Type de plante: fleur
Type de végétation: annuel
Type de feuillage: caduc
Rusticité: rustique
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: semis en septembre ou en mars
Maladies et ravageurs: pucerons, nécroses, oïdium.
Toxicité: capsule légèrement somnifère
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend plus de 60 espèces
- Papaver rhoeas « mother of pearl » fleurs rose tendre ou bleu lilas nuancées de zones plus pâles,
- Papaver rhoeas « perfection » grandes fleurs aux pétales aux coloris pastels translucides,
- Papaver rhoeas « Shirley » fleurs doubles roses, oranges ou rouges vifs sans taches à la base.

Le coquelicot est une plante classique des prairies en jachère ou des bords de routes. Il y pousse spontanément et égaye nos campagnes de ses fleurs froissées rouge vif marquées à la base des pétales d'une tâche noire.

Cette plante originaire d'Afrique du Nord et d'Eurasie s'est largement naturalisée partout ailleurs, elle possède un cycle végétatif annuel, c'est à dire qu'elle se développe et meurt sur une même année.

Le coquelicot présente un port dressé et ramifié, les tiges son légèrement velues et portent des feuilles oblongues pénnatifides de 8 à 15 cm de longueur, vert tendre à segments lancéolés.

Le charme du coquelicot réside dans sa fleur solitaire de 5 à 8 cm de diamètre rouge brillant marquée à la base d'un « œil noir » pour l'espèce la plus commune. Certains cultivars proposent des fleurs semi double à double blanches, roses, oranges, bleues lilas ou même marrons.

La culture du coquelicot est très aisée : c'est une plante qui une fois semée pousse sans souci dans toutes les terre bien drainées. Il supporte bien le calcaire et se contente de peu pour croître et se multiplier abondamment d'une année sur l’autre grâce au semis spontané. Une exposition ensoleillée lui est nécessaire ainsi qu'une ambiance pas trop humide pour ne pas voir l'oïdium se développer sur son feuillage.

On sème le coquelicot en début de printemps directement en place car il supporte très mal la transplantation.

Le saviez vous ?

Comme tous les pavots le coquelicot contient des alcaloïdes, il peut être utilisé en tisanes contre les insomnies. Ses propriétés émollientes, sédatives en font un excellent calmant contre la toux et des irritations de la gorge. Il est alors utilisé sous forme de pastilles ou de sirop.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Helene (Quebec)
    Je voudrais savoir comment ramasser les graines de coquelicots pour les semer une autre année merci
    Répondre à Helene
    Le 09/08/2014 à 16:19
  • Martinemartine (Languedoc Roussillon)
    Bonjour, J'ai semé des coquelicots - l'ai préparé la terre avec du compost, du terreau, un peu de cendre. J'ai semé, recouvert de terre et bien arrosé. Depuis 2 mois, je guette, j'arrose, je bine légèrement ? Nada de nada : je ne vois RIEN venir ? J'ai fais la même chose avec un mélange de fleurs bleus (semis). Pas plus de résultat.L'exposition est ensoleillée, comme préconisé sur le sachet de graine (Botanic). Que faire ? Aller à Lourdes ? Merci de vos conseils avisés. martinemartine
    Répondre à Martinemartine
    Le 12/05/2014 à 12:24
  • Fleurette
    Beaucoup d'infos bravo !
    Répondre à Fleurette
    Le 18/03/2014 à 10:53
  • Rose Ulysse
    J'adore le coquelicot naturel et sauvage, pas ceux trafiqué :un coquelicot est rouge , le muguet est blanc etc...
    Répondre à Rose Ulysse
    Le 20/05/2013 à 09:28
  • Nicole Jonieaux
    Coquelicots j'adore je suis poppy!!!!!
    Répondre à Nicole Jonieaux
    Le 13/05/2013 à 06:04
  • Thérèse Joly
    Non
    Répondre à Thérèse Joly
    Le 18/03/2013 à 09:41
  • Jessica Tumeconnais
    Meilleur site pour les inormations que je cherche! Je fais un projet sur les fleurs pour l'école et j'ai trouvé 80% des informations ici :)
    Répondre à Jessica Tumeconnais
    Le 04/03/2013 à 15:14
  • Dominique Eelbo
    Bine ma question etait comment semer le coquelicots, pas repondu!!!
    Répondre à Dominique Eelbo
    Le 15/05/2012 à 07:54
  • Quentin Rivoire
    Ils sont pourris les coquelicots
    Répondre à Quentin Rivoire
    Le 14/04/2012 à 15:54