Néflier du Japon (Nèfle du Japon, Bibace), Bibacier, Loquat

Eriobotrya japonica

Néflier du Japon (Nèfle du Japon, Bibace), Bibacier, Eriobotrya japonica
Famille: Rosacées
Origine: Est de l'Asie, Forêts de l'Himalaya
Période de floraison: printemps
Couleur des fleurs: blanc
Exposition: soleil
Type de sol: bien drainé, fertile
Acidité du sol: neutre, supporte bien le calcaire
Humidité du sol: normal
Utilisation: isolé, bac
Hauteur: de 5 à 8 m
Type de plante: arbre fruitier
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: -10°C, rustique dans les régions au climat doux, ailleurs la culture peut se faire en bac
Plantation, rempotage: automne, printemps
Méthode de multiplication: bouture semi ligneuses en été. Semis entre 13° et 18°
Maladies et ravageurs: cochenilles farineuses, rouille
Toxicité: fruits comestibles à consommer une fois qu'ils sont bien mûres car ils contiennent de l'acide
Espèces, variétés intéressantes: Le genre possède dix espèces
- Eriobotrya japonica 'Tanaka' qui possède de gros fruits à chair jaune
- Eriobotrya japonica 'Champagne', fruit à chair blanche
- Eriobotrya japonica 'Peluche' fruit jaune pâle très doux

Le Néflier du Japon est un bel arbre fruitier ornemental par son feuillage coriace persistant vert très foncé profondément nervuré ; les feuilles sont très grandes (jusqu'à 30 cm de longueur) souvent dentées sur leurs marges. Les fleurs blanc crème groupées en larges pannicules pyramidales exhalent un doux parfum d'amande. Elles apparaissent dans le courant de l'hiver.

Cet arbre au port dressé produit au début du printemps des fruits comestibles ovoïdes jaunes orangés très appréciés. La nèfle du Japon ou bibace doit être consommée bien mûre pour ne pas être âpre. Elle est riche en vitamine A, en calcium et en tanins. Elle peut être consommée fraîche mais on en fait aussi des compotes, des confitures, des fruits au sirop et même des liqueurs.

Le Néflier du japon aime la chaleur et les situations bien abritées, il se plaira dans une serre, une véranda ou un jardin d'hiver.

Dans ces conditions il aura besoin d'une exposition très lumineuse et d'une bonne aération journalière. Plantez-le dans un grand bac dont le substrat sera composé d'une part de bonne terre de jardin et d'une part de terreau en ménageant une couche drainante d'au moins 10 cm au fond du pot (graviers, petits galets, billes d'argiles...). En intérieur arrosez au moins une fois par semaine et apportez une bonne dose d'engrais deux fois par mois en période de croissance.

Eriobotrya peut aussi être planté en pleine terre au jardin ; il se plaira tout particulièrement à l'angle d'un mur qui le protégera des courants d'air froid qu'il redoute. Une exposition très ensoleillée lui sera nécessaire et assurera une bonne qualité gustative de ses fruits.

En pleine terre cet arbre a croissance rapide n'a besoin d'aucun soin particulier si ce n'est un voile de protection hivernal sur les espèces les plus fragiles. En zone protégée il tolère tout de même des températures inférieures sur une courte durée (jusqu'à -10°C) mais la floraison peut être endommagée dès les premières gelées et la fructification compromise.

Vous pouvez multiplier le Néflier en semant des graines fraîches au printemps, sachez cependant que vous devrez attendre 8 ans pour récolter les premiers fruits. La bouture semi ligneuse en été, le marcottage et pour les plus aguerris le greffage, sont autant de manières de multiplier cet arbre.

Lire aussi
Tavelure du Néflier du Japon, Fusicladium dentriticum Tavelure du Néflier du Japon, Fusicladium dentriticum

La Tavelure du néflier du Japon est une maladie cryptogamique provoquée par un champignon (Fusicladium Dentriticum). Les spores de ce dernier hivernent dans le sol durant la mauvaise saison et se...

Les Camélias de mon jardin, les camélias du Japon Les Camélias de mon jardin, les camélias du Japon

Maintenant, voici les japonica. Le choix est très embarrassant. Il y a tant de variétés, de nuances de couleurs, de formes de fleurs…. On s’y perd. Il faut leur choisir un emplacement...

Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie

Les Acer palmatum ont tant d'attrait et de charme que nous cédons au coup de coeur et c'est bien légitime; mais voilà que la petite merveille va mal, tout le haut dépérit. La déception est énorme,...

La corête du Japon à fleurs simples La corête du Japon à fleurs simples

Patrick NICOLAS de la pépinière Patrick NICOLAS nous présente la corête du Japon à fleurs simples. La corête du Japon est connue dans les jardins pour ces fleurs en pompons, elle est assez grande...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Boualem Ghazli
    TRAITEMENT de la tavelure du neflier du japon svp
    Répondre à Boualem Ghazli
    Le 19/01/2013 à 19:27
  • Elodie Brissault Lépinay
    Bonjour j'ai besoin de procéder à une taille de rajeunissement sur un Eriobotrya japonica qui est trop monté et ne rempli plus sa fonction de brise vue. Cette espèce supporte t elle la taille ?
    Répondre à Elodie Brissault Lépinay
    Le 17/10/2012 à 08:07