Au Jardin Au Jardin TV Annuaire Jardin Troc Jardin Web Plongée

Poireau

Allium porrum

Poireau, Allium porrum
Famille: Liliacées
Origine: Asie centrale
Période de floraison: été
Couleur des fleurs: blanc
Exposition: soleil
Type de sol: meuble, frais, riche en humus bien décomposé
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal
Utilisation: potager
Hauteur: 80 cm
Type de plante: légume
Type de végétation: annuel
Type de feuillage: persistant
Rusticité: rustique pour les poireaux d'hiver
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: semis en février-mars
Maladies et ravageurs: la rouille, le mildiou, la teigne ou ver du poireau, la mouche de l'oignon
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend plus de 700 espèces
- Allium porrum 'Acadia' une variété d'été
- Allium porrum 'Monstrueux de Carentan' une variété d'hiver
- Allium porrum 'Bleu de Solaise' une variété d'hiver très rustique
partager sur facebookPartager sur Facebook
twitterPartager sur Twitter

Le poireau est une plante potagère vivace, mais qui se cultive comme une annuelle, au potager. À l'instar de la plupart des membres de sa famille, les alliacées, il possède un bulbe. Mais, il est si allongé qu'on ne peut que le deviner.

La tige, très courte, émet une succession de feuilles en forme de V qui s'emboitent les unes dans les autres, formant une « fausse tige », appelée, communément, le fût.

La tige (la vraie), ne s’allonge que lors de la floraison, en été : elle porte, alors, une large ombelle ronde de fleurs blanches.

Bien sûr, vous ne les verrez probablement pas, car les poireaux sont consommés avant la mise en fleurs. Toutefois, pourquoi ne pas garder quelques poireaux en terre pour faire vos propres semences ? Pour cela, sélectionnez 2 ou 3 beaux poireaux et laissez-les monter en graines. À la fin de l'été, coupez les ombelles portant les graines (à l'intérieur des petites capsules) et mettez-les à sécher à l'abri de la lumière et dans un endroit sec. Ensuite, égrainez-les et conservez les semences dans une boite hermétique, jusqu'aux prochains semis.

Réussir les semis des poireaux

Si vous étalez vos semis dans le temps, en tenant compte des variétés disponibles, vous pouvez obtenir des récoltes presque toute l'année :

Les semis se font en pépinière. Les premiers, ceux de février, sont à réaliser, de préférence, sur couche chaude. Semez clair (1 graine par cm) et gardez le sol frais jusqu'à la levée des semences (au bout de 15 jours, environ). Si nécessaire, éclaircissez les plants trop serrés.

L'étape délicate du repiquage

Lorsque les poireaux atteignent la taille d'un crayon (mai, pour les plus précoces), déterrez les plants à l'aide d'une fourche-bêche et procédez à leur habillage : réduisez de moitié le feuillage et à deux centimètres les racines. Ensuite, laissez faner les pieds durant deux jours, afin de les endurcir.

Au bout de deux jours, procédez à la plantation sur une terre riche, améliorée avec du compost. Tous les 15 cm, faites un trou de 10 cm, environ, au plantoir et placez vos plants.

Arrosez quand cela est nécessaire et buttez légèrement vos pieds au fur et à mesure de la croissance afin d'obtenir de beaux fûts blancs.

Conseil : pour faciliter la reprise, il est conseillé, mais pas obligatoire, de praliner les racines avant la mise en terre. Mélangez de l'eau et de la terre afin d'obtenir de la boue, et trempez-y les racines.

Récolte et conservation

Récoltez vos poireaux selon vos besoins, et avant que la hampe florale ne se forme.

Les poireaux d'hiver résistent au froid ; vous pouvez, donc, les laisser en place durant la mauvaise saison. Anticipez, toutefois, les jours de fortes gelées, où il vous sera impossible de sortir de terre quoique ce soit !

Et si la neige et le froid ont fait pourrir les feuilles, laissez-les tranquilles ! Ils repartiront dès les beaux jours.

Le saviez-vous ?

Il est recommandé d'alterner les rangs de poireaux et les rangs de carottes ou de céleri, afin de tenir éloignée la teigne du poireau. Autre solution : posez un voile anti-insecte.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
Vos trucs pour la culture du poireau Vos trucs pour la culture du poireau

Retrouvez vos trucs pour la culture du poireau... Contre le ver du poireau. Tenir toujours le coeur du plant de poireau humide en arrosant avec l'eau de recupération à la temperature exterieure....

Le poireau dans tous ses états Le poireau dans tous ses états

Depuis toujours, Guy Jacquy se passionne pour le poireau. Habitant Roye dans la Somme, capitale de la fameuse flamiche aux poireaux, cette passion trouve une partie de son explication. Mais sa...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Marie-reine Legros
    PEUT ON REPIQUER LES POIREAUX PRES DES TOMATES
    Répondre à Marie-reine Legros
    Le 25/04/2012 à 08:49
    Gibus (Pyrenées atlantiques)
    Date pour repiqué les poireaux en juillet
    Le 10/07/2014 à 22:46