Romarin

Rosmarinus officinalis

Romarin
Famille: Labiacées, Lamiacées, Labiées
Origine: Bassin méditerranéen
Période de floraison: février, mars, avril
Couleur des fleurs: bleu
Exposition: soleil
Type de sol: ordinaire, pauvre
Acidité du sol: calcaire
Humidité du sol: sec
Utilisation: potager
Hauteur: jusqu'à 1,5m
Type de plante: condiment
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: rustique
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: bouturage en été
Toxicité: feuilles comestibles, infusions
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend 2 espèces
-Rosmarinus officinalis, l'espèce type
-Rosmarinus officinalis 'Roseus', à fleurs rose pâle
-Rosmarinus officinalis var. Albiflorus, à fleurs blanches
-Rosmarinus officinalis 'Aureus', aux feuilles panachées de jaune

Le romarin, que l'on peut parfois connaitre sous le nom d'herbe aux couronnes ou encore d'herbe des troubadours, est un bel arbrisseau aromatique touffu qui pousse spontanément dans les collines sèches et calcaires du bassin méditerranéen, dans la garrigue et le maquis.

Toujours vert, ses tiges ligneuses et ramifiées portent de petites feuilles persistantes lancéolées et rigides qui ressemblent à des aiguilles. Vertes sur le dessus, le dessous est quant à lui grisâtre et duvetés. Dans le midi, les fleurs apparaissent dès janvier. De couleur bleu pâle parfois tachetées de violet, elles sont regroupées en petites grappes au sommet des rameaux. L'arbrisseau peut s'étendre sur 1,50 m de haut et de large.

Bien qu'il soit tentant de s'adonner à la cueillette sauvage dans le sud, il est plutôt conseillé de ne pas toucher aux populations spontanées, au risque de leur nuire. D'autant plus que la culture est facile : même si c'est un habitué des sols calcaires, il se développe très bien dans tous les types de sols bien drainés, même ceux à tendance acide à condition cependant que les hivers ne soient pas trop froids et qu'ils ne reçoivent pas de la pluie en excès.

Il trouvera sa place au jardin pour ses qualités culinaires et mellifères mais également en massif, dans une rocaille ou dans une haie pour ses qualités ornementales.

Culture et entretien

Semez les graines au printemps, d'avril à juin, sous abri. Quand le plant s'est bien enraciné et qu'il atteint les 5 cm (cela peut prendre un peu de temps), repiquez-le en plein soleil.

La multiplication par bouturage peut également se faire mais plutôt l'été. Prélevez les boutures après la floraison, sur les nouvelles pousses.

La méthode la plus simple reste cependant le marcottage. Les rameaux situés à la base du pied se courbent facilement et il est aisé de les fixer en terre. Procédez au printemps et séparez la nouvelle pousse du pied mère à l'automne.

Quel que soit le mode de multiplication choisi, n'oubliez pas que la mise en place en pleine terre doit respecter une distance de un mètre en tout sens pour que le pied puisse s'étoffer correctement. Le pied peut alors rester en place six ans au moins.

Peu exigeant quand il est adulte, veillez cependant à ce qu'il n'ait pas froid durant les hivers trop rudes. Paillez le pied si nécessaire. Pour les régions trop humides, il reste la culture en pot (30 cm minimum) ; vous pourrez ainsi rentrer votre romarin à l'intérieur l'hiver.

Récolte et consommations

Dès les premières fleurs vous pouvez commencer à couper les rameaux, en les taillant de moitié. Vous favorisez ainsi la repousse.

En cuisine, le romarin aromatise grillades, marinades, poissons, sauces diverses...

En infusion, il sera utilisé pour ses propriétés stimulantes, antibactériennes et digestives

Le saviez-vous ?

Lire aussi
Crackers aux fleurs de romarin Crackers aux fleurs de romarin

Faire ramollir le beurre à température ambiante ou au four micro-ondes. Sauf le lait, mélanger soigneusement tous les autres ingrédients du bout des doigts jusqu’à obtenir un sable grossier....

Les bienfaits du romarin Les bienfaits du romarin

Connu et utilisé depuis l'Antiquité, le romarin est une plante à la fois aromatique et médicinale. Il relève les plats de sa saveur bien marquée, il est idéal pour agrémenter les grillades, mais il...

Le romarin Le romarin

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous présente les romarins Le romarin se décline en une multitude de variétés différentes. Certains sont plutôt rampants, retombants qui forment des...

Fleur de riz, Ozothamne à feuilles de romarin, Ozothamnus rosmarinifolius Fleur de riz, Ozothamne à feuilles de romarin, Ozothamnus rosmarinifolius

Ozothamnus rosmarinifolius, l’ozothamne à feuilles de romarin est une plante arbustive de la famille des Astéracées. L’ozothamne à feuilles de romarin est originaire du sud-est de...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Najah Akhdar
    Elle s'appel el yaziir avec ntr langage locale.....merci MR Lakhdar Missat
    Répondre à Najah Akhdar
    Le 29/08/2013 à 14:04
  • Najah Akhdar
    Chez nous ds les diserts de l'algérie . on doit la planter beaucoup
    Répondre à Najah Akhdar
    Le 29/08/2013 à 14:03