Au Jardin Au Jardin TV Annuaire Jardin Troc Jardin Web Plongée

Poire-melon, Pépino Morelle de Wallis

Solanum muricatum

Poire-Melon
Famille: Solanacées
Origine: Amérique du sud (Bolivie, Colombie, Pérou)
Période de floraison: printemps
Couleur des fleurs: violet
Exposition: soleil
Type de sol: riche en humus, bien drainé
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal
Utilisation: potager, pot, bac
Hauteur: jusqu'à 120 cm
Type de plante: Arbuste
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: non rustique
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: semis au printemps, bouturage en fin d'été
Taille: pas de taille nécessaire
Maladies et ravageurs: les pucerons, les limaces, les aleurodes et les araignées rouges en culture intérieure
Toxicité: hormis les fruits qui sont comestibles, les autres parties de la plante peuvent être toxiques en cas d'ingestion
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend plus de 1400 espèces. Choisissez vos variétés en fonction de vos goûts.
Solanum muricatum 'Cascade Gold', 'Miski Prolific', 'Rio Bamba', 'Toma' des variétés de culture
partager sur facebookPartager sur Facebook
twitterPartager sur Twitter

La Poire-Melon, ou le Melon-Poire, est une plante arbustive vigoureuse qui pousse en Amérique du Sud. Ramifiée et haute d'environ 1 mètre, elle porte des feuilles longues, étroites et allongées. Au début de l'été, s'épanouissent les jolies fleurs en forme d'étoile, blanches et violettes. Elles sont nombreuses mais beaucoup d'entre-elles avortent.

Les fruits qui leur succèdent ne sont ni des poires ni des melons, malgré des saveurs avoisinantes, au dire de certains palais avisés (dont l'avis n'est pas toujours partagé, du moins en ce qui concerne le goût de poire) ! Ce sont de gros fruits ovales d'une dizaine de centimètres de longueur. D'abord de couleur blanc-verdâtre, ils jaunissent et se marquent de rayures violettes plus ou moins prononcées.

La production et la saveur des fruits, parfois décevantes (en fonction des conditions climatiques), ne lui a pas permis d'atteindre la renommée des ses cousins (tomates, aubergines...) et est souvent méconnu des jardiniers. C'est un fruit rare qui intéresse plutôt les amateurs de fruits exotiques.

Avis aux curieux : cette belle plante vaut le détour... Tentez l'expérience !

Culture de la poire-melon

Vous trouverez très facilement des plants de poire-melon, mais il est possible de se procurer des graines chez un semencier. Effectuez vos semis en terrine et au chaud (20°C), entre février et mars (une culture tardive donne généralement des fruits au goût décevant). Repiquez les plants en godet au stade de deux vraies feuilles et conservez-les au chaud.

La plantation définitive peut se faire dès le mois d'avril si vous optez pour une culture en pot (rempli d'une bonne terre de jardin enrichie avec du compost mûr) ou sous serre. Patientez après les dernières gelées pour une plantation dans le potager, en leur réservant un espace de 60 cm en tous sens.

Les besoins de la poire-melon

La poire-melon se plait sous une exposition ensoleillée, dans une terre souple, riche et fraiche. Elle est gourmande en éléments nutritifs mais également en eau ; les arrosages doivent être réguliers, surtout pendant la période estivale pour conserver une terre fraîche.

Les fruits, en se développant, deviennent lourds et peuvent toucher le sol et s'abimer. Protégez-les en installant un paillis au dessous. La mise en place de tuteurs autour du pied permet d'empêcher les branches de plier sous leur poids et aide la plante à les supporter.

Bonus : La poire-melon semble résistante aux maladies.

Faut-il tailler les poires-melons ?

La taille des poires melons suscite les mêmes débats chez les jardiniers que celle des tomates : vous pouvez soit ne pas intervenir, soit partiellement (supprimer uniquement les gourmands) ou bien cultiver la plante sur une seule tige. En fonction de votre choix vous obtiendrez, soit des fruits plus nombreux, soit des fruits plus gros.

Récolte des poires-melons

Attendez la pleine maturité des poires-melons pour les récolter en automne et les consommer. Ce sont des fruits juteux qui se conservent plusieurs semaines dans un endroit frais.

Comment multiplier les poires-melons ?

Les poires-melons peuvent être bouturés. En septembre, prélevez une tige sur le pied mère, plantez-la dans un godet et conservez-la hors gel jusqu'au mois d'avril suivant.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
Mettre une poire en bouteille Mettre une poire en bouteille

Voici comment obtenir une belle poire dans une bouteille afin de la noyer dans de l’eau de vie... plus tard ! Les étapes de la mise en bouteille Choisir une bouteille en verre non coloré,...

Créer une nouvelle variété de pomme ou de poire Créer une nouvelle variété de pomme ou de poire

Depuis tous temps, notamment lors du 19° siècle, des amateurs et des professionnels ce sont passionné pour les obtentions nouvelles, notamment de poires. Les Belges comme Van Mons, Bivort,...

Tailler le melon Tailler le melon

Pour fructifier rapidement afin de profiter des beaux jours pour la complète maturation des fruits, le melon doit être taillé à divers stades de sa croissance. Découvrons ensemble comment...

Crêpes sarrasin au méli-mélo de radis noir et de poire Crêpes sarrasin au méli-mélo de radis noir et de poire

Préparez la pâte à crêpes : Dans un saladier, versez la farine et une pincée de sel. Réunissez la farine en fontaine et ajoutez l'œuf. Mélangez le tout avec un fouet tout en ajoutant...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Petit-pimousse (Poitou-Charentes)
    Petits compléments : Cette plante peut être conservée en serre en tant que vivace. Son bouturage est facile en fin d'été. Avis aux amateurs.
    Répondre à Petit-pimousse
    Le 15/03/2009 à 12:10