Le Moro sphinx

Le Moro sphinx

Un vol stationnaire caractéristique et une trompe proéminente : le Moro sphinx est un papillon qui intrigue ! Apprenons à mieux le connaître.

Un papillon pas comme les autres

Le Moro sphinx (Macroglossum stellatarum) autrement nommé Sphinx colibri pour la ressemblance de son vol avec celui du célèbre petit oiseau, est un papillon appartenant à l'ordre des Lépidoptères et à la famille des Sphingidae.

Il doit son nom de sphinx à la posture relevée que prend sa chenille au repos évoquant la forme de la créature mythologique.

Le corps trapu et velu de couleur grise est couvert de tâches blanches sur l'abdomen, il mesure environ 4 cm.

Ce papillon possède deux paires d'ailes. Les postérieures sont brun/roux avec un liseré plus foncé sur le rebord, les antérieurs sont de la même couleur que le corps c'est à dire grisâtres.

La tête laisse apparaître d'étrange yeux ronds et des antennes en forme de massues, mais ce qui est le plus remarquable est sa longue trompe lui permettant de butiner le nectar au fond des fleurs les plus profondes, le tout sans jamais se poser grâce à son vol stationnaire. En pleine action les ailes sont presque invisibles tant elles battent rapidement.

Cycle de vie

Le Moro sphinx comme tous les papillons pond des œufs sur des végétaux bien particuliers. Celui-ci a une nette préférence pour le Caille-lait (Galium verum) et les Stellarias. Son autre nom vernaculaire « Sphinx du caille-lait » vient d'ailleurs de là.

La chenille se développe tranquillement sur ces plantes y trouvant le gîte et le couvert. D'abord vert pâle rayé de blanc, elle devient peu à peu brune rayée de jaune.

La nymphose s'effectuera ensuite dans la terre ou sous des tas de feuilles mortes. La chrysalide mettra un mois à se développer avant de se transformer en imago.

Bien que ressemblant plutôt à une papillon de nuit, le moro sphinx est diurne.

Le saviez-vous ?

Ce papillon peut atteindre une vitesse de vol de 55 km/h, il est donc taillé pour parcourir de la distance.

On le rencontre ainsi dans toute l'Europe du Nord jusqu'au Japon. Il choisi souvent l'Afrique du Nord où il apprécie les températures hivernales élevées pour y migrer pendant la saison froide.

Lire aussi
Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Réalisez un potager 100% naturel ! Réalisez un potager 100% naturel !

Vous avez décidé de créer votre propre potager pour profiter toute l’année de légumes et de fruits cultivés « maison » ? Vous avez raison ! Créer un potager dans son jardin, ou même sur son...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Fred (Bruxelles, Belgique)
    Ce weekend, en pleine rue, je remarque un insecte assez gros en train de butiner dans un bac à fleurs. Sa trompe enroulée soudainement va "piquer" dans les fleurs pendant que le vol est stationnaire et le tout avec une précision incroyable. Les fleurs le bougent même pas, il pique chaque fois dans le mille, puis passe à la prochaine fleur. Je suis rentré et j'ai ouvert Google en tapant "insecte" et colibri" et ... donc Google me donna la confirmation: en effet, un insecte qui copie le colibri ! J'étais comme vous tous fasciné par cette merveille, bien que pas très beau en soi. Par contre, ses "frappes chirurgicales" sont incroyables. Il ne se pose jamais, ses pattes étant trop peu adaptées à son poids. Je suppose qu'il passe sa journée à se nourrir pour pouvoir ainsi faire aller ses ailes: une énorme consommation en carburant. Moment magique, pur bonheur.
    Répondre à Fred
    Le 28/09/2015 à 16:32
    Jacaranda (Genève)
    La chienne de mon voisin a commencer à fixer un arbuste (en attique)(Hebe) au fleurs violettes et nous n'avons pas compris ce qui pouvait tellement attirer son attention. Ce n'est que depuis quelques jours que j'observe, photographie et filme ce merveille de Moro sphinx. Je l'ai trouvé dans l'internet en cherchant "insecte trompe". Magique, comme dit Fred ! D'autre part, je me souviens avoir trouvé (je crois au printemps) une chenille énorme, d'un vert brillant, très belle.
    Le 29/09/2015 à 14:46
  • La Grande Bi (Dan Bo) (Lac des Commissaires, Lac-Bouc)
    Cet insecte magnifique m'intriguait depuis quelques années, je l'apercevais dans mes fleurs et je me questionnais sur sa nature, la première fois que je l'ai aperçu, j'ai cru que c'était un colibri hyper petit...il se déplaçait tellement vite! Finalement, ce n'est que depuis la semaine dernière que je connais son nom,,, wowwww! enfin je peux le nommer.... j'aimerais savoir si c'est un insecte piqueur??? quelqu'un le sait-il??? cela me rempli de joie à chaque fois que j'en aperçoit dans ma cours.
    Répondre à La Grande Bi (Dan Bo)
    Le 21/08/2015 à 16:17
  • Marie (Oise)
    Je suis contente de voir le sphinx colibri dans mon jardin mais je me demande si cette nuit ils n'ont pas été piègé dans une bouteille pour les guépes (ATTENTION AU PIEGE A GUEPES)
    Répondre à Marie
    Le 16/08/2015 à 10:13
  • Daphné (Rumes belgique)
    J'ai eu la chance de pouvoir en observer un hier après midi dans mon jardin. C'est la première fois que j'en voyais un. C'est magnifique. Je suis en admiration totale
    Répondre à Daphné
    Le 15/08/2015 à 11:46
  • Khadija (44600)
    J'ai trouvé ce magnifique sphinx dans le jardin sur mon lieu de travail avec une patte en moins il est blessé donc je l'ai ramené chez moi et posé sur mon bouquet de zinnia dans mon balcon, je ne sais pas quoi faire en tous cas, il bouge pas il reste la mais magnifique a observer, je suis triste de le voir mal au point, si vous avez des conseils n’hésitez pas.
    Répondre à Khadija
    Le 14/08/2015 à 18:32
  • Benjamin (Villers les moivrons)
    Superbe ont en vois 2 en ce moment magnifique et en plus on peut s'en approcher de très prêt le sphinx colibri n'est pas méfiant!! jamais vu auparavant j’adore!
    Répondre à Benjamin
    Le 24/07/2015 à 08:44
  • Ladameauxpiedsnus (Calais (Pas de Calais))
    J'ai eu la joie d'en observer 5 cet après-midi dans mon buddléia, parmi plein d'autres papillons, vulcain , belle-dame, citron: Vive les buddléias!
    Répondre à Ladameauxpiedsnus
    Le 21/07/2015 à 17:59
  • Daniel Givenchy le noble (Pas de calais)
    Tomber en admiration devant se magnifique papillon que je ne connaissais pas et que j'ai eu la chance de contempler ce soir en pleine activité sur des phlox
    Répondre à Daniel Givenchy le noble
    Le 17/07/2015 à 20:36
    Jeff (Waziers (59))
    Depuis juin nous avons un magnifique sphynx colibri qui viens butiner toutes les plantes dans ma cour
    Le 27/07/2015 à 13:50
  • Vincent (Nord Dunkerque)
    Aperçu il y a trois jours sur mes géraniums !
    Répondre à Vincent
    Le 15/07/2015 à 21:18
  • Ayaloa (Ile de France)
    Cela fait trois jours que nous l'observons dans notre jardin, il vient butiner le géranium. A chaque fois c'est un véritable spectacle !
    Répondre à Ayaloa
    Le 12/07/2015 à 14:57
  • Laura (Rhone Thizy)
    Vu ce midi ce magnifique papillon que je ne connaissais pas pour en avoir jamais vu avant. Il est resté un long moment sur mes zinias et bleuets !
    Répondre à Laura
    Le 10/07/2015 à 20:23
  • Eve (Mons)
    Je viens d'en voir un dans le jardin en train de butiner la lavande, c'est la première fois que j'en vois. Fascinant à regarder et très contente d'avoir pu l'observer !
    Répondre à Eve
    Le 04/07/2015 à 10:34
  • Kalimero (Charente)
    Ce petit papillon reste prisonnier dans les fleurs oenotheres roses du Missouri (la trompe reste prisonnière et il meurt) on peut le sauver en soulevant délicatement son corps afin de libérer la trompe en déchirant la fleur ou évitez simplement si vous avez ces papillons dans votre jardin de planter ces oenothères roses en déchirant la fleur
    Répondre à Kalimero
    Le 02/12/2013 à 10:17
  • CéCédille (Aquitaine)
    Très spectaculaire à observer
    Répondre à CéCédille
    Le 01/12/2013 à 14:57