Au Jardin Au Jardin TV Le Monde Courrier international Web Plongée Annuaire Jardin

Gaura de Lindheimer

Gaura lindheimeri

Gaura de Lindheimer, Gaura lindheimeri

Famille:

Onagracées

Origine:

Etats-Unis

Période de floraison:

de juin à octobre

Couleur des fleurs:

blanc, rose

Exposition:

soleil, mi-ombre

Type de sol:

drainant, pauvre à rocailleux

Acidité du sol:

neutre

Humidité du sol:

normal à sec

Utilisation:

massif

Hauteur:

de 1 à 1,50 m

Type de plante:

fleur

Type de végétation:

vivace

Type de feuillage:

caduc

Rusticité:

rustique

Plantation, rempotage:

printemps

Méthode de multiplication:

semis au printemps, division de la touffe au printemps, bouturage en été ou à l'automne

Taille:

au printemps, au démarrage de la végétation, taillez vos gauras pour les remettre en forme et supprimer les tiges mortes

Espèces, variétés intéressantes:

Le genre comprend plus de 20 espèces
- Gaura lindheimeri 'Whiring Butterflies' au feuillage gris-vert
-Gaura lindheimeri 'Siskyu' aux fleurs roses

Maladies et ravageurs:

résistant aux maladies et aux insectes
Réagir

Originaire du continent nord–américain, Gaura lindheimeri est une plante vivace à vie brève, environ 3 à 4 années. Pour compenser cette vie un peu courte, ces plantes fleurissent abondamment et produisent de nombreuses graines qui assurent ainsi leur pérennité.

Description de Gaura Lindheimeri

La plante mature présente un boisseau de tiges cespiteuses partant en touffe de la base, pouvant atteindre jusqu’à 1 m 50 de hauteur. La partie basse des tiges portent des feuilles longues et étroites, vertes, luisantes, ponctuées de quelques tâches pourpres. Le haut de ces tiges peu ou pas ramifiées, se termine en long racème lâche composé de nombreuses fleurs espacées. Les fleurs asymétriques, montrent trois pétales vers le haut et un autre, un plus long vers le bas. Elles possèdent de longues étamines et un pystil biens visibles. Les différentes variétés sont de couleur blanche à rose.

Comment cultiver Gaura lindheimeri ?

Gaura lindheimeri s’enracine en profondeur à l’aide d’une grosse racine pivotante, ce qui lui permet de résister en terrains sec, même en plein soleil. Ce type de racine rend cependant hasardeux et délicat le repiquage ou la transplantation de cette plante. L’idéal est d’implanter votre Gaura lindheimeri par semis direct, à l’automne ou au printemps (dans ce cas la floraison est plus tardive, voire repoussée à l’année suivante). Vous pouvez aussi l’acheter en pot et la repiquer, mais il lui faudra alors un arrosage régulier la première année, car la racine est enroulée dans le pot, et ne va pas chercher l’eau en profondeur.

Lorsque votre Gaura lindheimeri fleurira, elle produira alors des graines qu’il vaut mieux laisser germer en place et qui donneront des plants de grandes tailles. Si vous voulez les déplacer, il est préférable de le faire lorsqu’ils sont petits, au stade où ils n’ont qu’une seule tige inférieure à 50 cm. Gaura lindheimeri donne tous son potentiel en situation ensoleillée.

Comment utiliser Gaura lindheimeri ?

Gaura lindheimeri est une plante de plus en plus présente dans nos jardins. Son atout étant une floraison prolongée du printemps jusqu’en automne, sans discontinuer jusqu’aux premières gelées. Sa floraison en grappe de fleurs simples et papillonnantes en fait une plante aux allures très naturelles qui a sa place toute indiquée dans les jardins modernes. Ses tiges hautes et souples se balancent à la moindre brise, accentuant l’impression de légèreté et d’élégance.

Elle montre une grande résistance à la sècheresse, se suffit d’un sol pauvre, voire même rocailleux. Cette espèce est tout indiquée, par exemple, pour implanter le jardin d’une maison tout juste construite, au terrain tassé, maltraité, et manquant d’ombre.

Les gauras peuvent être associées à des plantes de moindre taille, qui l’encadreront. Mais elles offrent un tableau magnifique mélangées avec la verveine de Buenos-Aires, Verbena bonariensis, aux tiges raides et graphiques, et fleurs violettes.

Des variétés plus compactes peuvent être installées en potée : Gaura lindheimeri 'Snowstorm', Haut de 40cm ou Gaura lindheimeri 'Gambit' atteignant 30 cm.

Comment entretenir Gaura lindheimeri ?

Lorsque la floraison est terminée, donc après les premières gelées et avant la reprise printanière, les Gauras seront rabattues à 10 cm du sol.

Il faut veiller à garder de jeunes pieds nouveaux chaque année pour ne pas perdre l’espèce.

Les variétés horticoles peuvent être bouturées, d’aout à novembre, l’intérêt étant de conserver exactement la forme sélectionnée.

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit
Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...
Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?
Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...
Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique
Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...
L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire
Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...
Nos partenaires marchands vous proposent

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Francesco Portapia
    Et ce que la gaura lindheimeri peu etre plantez dans un grand pot en terre cuite.
    Répondre à Francesco Portapia
    Le 19/06/2013 à 12:01
Actualité & Evénements
Portes ouvertes aux pépinières Piermant
Portes ouvertes aux pépinières Piermant Pendant deux jours, le samedi 1 et le dimanche 2 novembre 2014 de 10h00 à 18h00 la pépinière ouvre ses portes lors...
Troc d'Automne au Jardin
Troc d'Automne au Jardin L'été se termine doucement, en récoltant vos tomates, vous rêvez déjà de vos plantations de...
"Aromathérapie, l'Essentiel et ses Recettes...
"Aromathérapie, l'Essentiel et ses Recettes Faciles" de Anne Ducoms-Picard Vous souhaitez améliorer votre quotidien grâce aux huiles essentielles : pour votre santé, votre bien être,...
Conférences de l'Institut Européen des Jardins...
Conférences de l'Institut Européen des Jardins et Paysages 16h30-17h30: Le Parc des Buttes-Chaumont: dualité du rus in urbe par Donna Canada-Smith 17h30-18h30: Semeuses de l'ère...
» Toute l'actualité » Tous les événements
Trucs & Astuces
Des capucines pour éviter les pucerons
Envoyé par Nadine (nantes)
Vermifuge pour les plantes vertes
Envoyé par Andrée Camboly
Détruire les chardons
Envoyé par Jean-louis
» Tous les trucs
ça se passe sur le forum...
14:44 Re: Le jardin de Jojo099
par Natou
14:17 Re: Chez Kalinda, en 2014
par aloune
ça se passe sur les blogs...
La production des figues s'annonce des plus...
... sauf si le mistral ne se fait trop sentir ! 17 juillet 2014...
La bignone.
Campsis radicans ; Trompette de Virginie ; ou Jasmin de Virginie ; De belles trompettes rouge-orangé. toutes les...
Vautour fauve
Comme la rentrée scolaire, les chassés-croisés de l’été ou les résultats du bac, les «attaques» de vautours sur...
Un ruisseau de bruyères.
Les jardiniers sont parfois confrontés à des situations impossibles. Je ne parle pas ici de terrain compacté, d'ombre...
» Créer votre blog jardin