Verveine de Buenos-Aires

Verbena bonariensis

Verveine de Buenos-Aires, Verbena bonariensis
Famille: Verbénacées
Origine: Brésil, Argentine
Synonymes: Verbena patagonica
Période de floraison: juin à novembre
Couleur des fleurs: lilas
Exposition: plein soleil
Type de sol: riche en humus, bien drainé, léger
Acidité du sol: moyennement acide à moyennement basique
Humidité du sol: normal à très sec
Utilisation: massif, couvre-sol, talus
Hauteur: 60 cm  à 1 m 50
Type de plante: herbacée
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: semi-persistant
Rusticité: rustique jusqu'à -7°C
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: semis au chaud en mars, division des touffes au printemps ou bouturage
Taille: coupez les tiges défleuries
Maladies et ravageurs: les pucerons
Espèces, variétés intéressantes: 250 espèces dans ce genre, bisannuelles ou vivaces:
Verbena canadensis, la verveine du Canada
Verbena hastata, aux épis allongés
Verbena x hybrida, la verveine des jardins
Verbena officinalis, la verveine officinale
Verbena rigida, la verveine rugeuse

Verbena bonariensis, la verveine de Buenos-Aires est une plante vivace de vie brève appartenant à la famille des Verbénacées. Elle est originaire d’Amérique du sud, parfois considérée comme une adventice au Brésil et en Argentine.

En Europe, la verveine de Buenos-Aires, plus rustique qu’on ne pourrait s’y attendre, est très intéressante pour fleurir les massifs secs et pauvres. Elle permet aussi de structurer et de colorer les massifs de graminées. Verbena bonariensis est également extraordinaire dans les mixed-borders où distribuée régulièrement entre d’autres vivaces plus imposantes, elle apporte unité et finesse.

Description de la verveine de Buenos-Aires

Verbena bonariensis est une plante vivace qui vit peu de temps, on peut presque la considérer comme bisannuelle. Heureusement, sa propension à produire de nombreux semis spontanés nous permet de la conserver facilement année après année.

Elle forme d’abord une rosette basales aux feuilles longues et étroites, crénelées et rugueuses d’un vert kaki. Puis développe des tiges de section carrées, très raides et très hautes, de 1m à 1m 50, rarement 2m en sol plus riche. Ces tiges portent des paires d’étroites feuilles opposées, séparées par de longs entrenœuds, des ramifications symétriques se développent à l’aisselle des feuilles. La plantes se caractérise donc par une charpente très régulière et particulièrement aérées, où les tiges sont bien plus présentes que le feuillage.

Plante transparente, Verbena bonariensis fleurit à chaque bout de tiges en grappe d’épis, petits et denses, secoués par le vent .Les fleurs, de 3 mm de large seulement, s’épanouissent sans discontinuer de juillet à novembre. Elles sont serrées et enchâssées dans leurs bractées pourpres. Leur couleur lilas violacée est lumineuse, devenant presque fluorescence quand le soleil se couche.

Mellifère, la verveine de Buenos-Aires attirent un grand nombre d’insectes, dont les papillons, elle est bénéfique pour favoriser la biodiversité au jardin. Elle produit un grand nombre de graines.

Cultiver la Verbena bonariensis

Verbena bonariensis se plait dans une terre rocailleuse, sèche et pauvre, bien que tolérante sur la nature du sol. C’est pourquoi elle adore se ressemer d’ailleurs dans les graviers des chemins, dans les bordures ou interstices. Elle préfère une exposition ensoleillée au minimum la moitié de la journée.

En sol trop riche, plus frais, ou trop à l’ombre, Verbena bonariensis aura tendance à devenir très haute, plus fragile à l’oïdium, et moins rustique. Mais elle pourra faire son office le temps d’une saison.

La verveine de Buenos-Aires est capable de résister à des températures qui descendent jusqu’à -7°C. Si elle résiste à l’hiver, elle donne une plante encore plus imposante, et plus précoce l’année suivante. Il vous faudra juste rabattre les anciennes tiges au printemps. Elle survit rarement une troisième année.

Les graines germent au printemps, leur croissance très rapide permet de reconnaitre cette espèce facilement. Heureusement les semis spontanés sont faciles à transplanter s’ils ne sont pas là où devraient être.

Multiplier la verveine de Buenos-Aires

Les graines ont une brève durée de vie et doivent être semées les plus fraiches possibles. Le semis direct est possible en automne, elles germeront généralement au printemps. Il vaut mieux éviter de sarcler là où on veut qu’elles repoussent et attendre de reconnaitre les plantules avant de désherber.

Au printemps, des semis en godet, sous châssis clair, permettent de hâter la croissance et d’obtenir une floraison plus précoce. Les graines, une fois semées, doivent subir du froid entre -4 et 4 °C durant 6 semaines avant de germer à 20 °C.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Réalisez un potager 100% naturel ! Réalisez un potager 100% naturel !

Vous avez décidé de créer votre propre potager pour profiter toute l’année de légumes et de fruits cultivés « maison » ? Vous avez raison ! Créer un potager dans son jardin, ou même sur son...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Vos commentairesAjouter un commentaire