Hysope

Hyssopus officinalis

Hysope, Hyssopus officinalis
Famille: Labiacées, Lamiacées, Labiées
Origine: Europe méridionale
Période de floraison: juillet à septembre
Couleur des fleurs: bleu à violet
Exposition: soleil, mi-ombre
Type de sol: ordinaire, léger
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal
Utilisation: potager, massifs
Hauteur: de 30 à 60 cm
Type de plante: médicinale, condiment
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: rustique
Plantation, rempotage: printemps, automne
Méthode de multiplication: semis, bouturage, division des rhizomes
Taille: au printemps pour épaissir le pied
Maladies et ravageurs: rouilles
Toxicité: huile essentielle toxique
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend 5 espèces
- Hyssopus officinalis l'espèce type
- Hyssopus officinalis 'albus : hysope aux fleurs blanches
- Hyssopus officinalis 'Pink sprite' hysope aux fleurs roses

L'hysope, connue également sous le nom d'herbe sacré est un petit arbrisseau d'une trentaine de centimètres, qui se rencontre un peu partout, sur tous les continents (il pousse jusqu'à 2000 m d'altitude) ; ses lieux favoris restant l'Europe méridionale, le Maghreb et bien sur la Haute Provence. Ses nombreuses tiges carrées, ligneuses et dressées portent de délicates feuilles vertes lancéolées, légèrement brillantes qui dégagent une odeur forte et plaisante. De juillet à septembre, apparaissent les fleurs bleu violet, réunies en verticilles ; le tout forme un agréable petit buisson aromatique.

L'hysope pousse spontanément dans des lieux plutôt secs comme les éboulis, les talus ou les terres légères.

Comment cultiver l'hysope ?

Si autrefois l'hysope avait toujours sa place dans le carré des aromatiques du potager, à côté de la menthe ou de la sarriette, aujourd'hui elle se fait plutôt rare. Pourtant c'est un ingrédient de choix dans la composition des « herbes de Provence » et de plus elle est mellifère et très appréciée des abeilles. D'un point de vue ornemental, la beauté de ses petites fleurs lui confèrent un attrait indiscutable pour la composition de massifs ou de rocailles.

On l'a vue précédemment, l'hysope se développe sur des terres pauvres, caillouteuse et ensoleillées. Elle prospère cependant d'avantage sur un sol fertile et peut se satisfaire également d'un endroit semi-ombragé.

Les semis se font en place, en mars ou avril ; au bout de deux semaines, les graines doivent avoir germées.

Les touffes anciennes d'hysope peuvent être divisées au printemps ou à l'automne. Mettez en terre les rameaux les plus beaux, avec des racines, et arrosez-les pour leur assurer une bonne reprise. Les boutures se font aux mêmes périodes, avec des rameaux de 10 cm, effeuillés à la base.

La mise en terre doit tenir compte de son développement futur : prévoyez un espacement entre les plants d'environ 65 cm.

Son entretien est des plus simple : installez un paillage au pied lorsqu'il est jeune ; par la suite, les arrosages ne sont nécessaires qu'en cas de grande sécheresse. L'hysope peut rester en place 4 ans ; au-delà, divisez les touffes pour les renouveler.

Comment récolte-t-on l'hysope ?

Tout se cueille sur l'hysope. Les feuilles fraîches se récoltent au fur et à mesure des besoins. Si vous souhaitez les faire sécher (pour la conservation), coupez les tiges avant la floraison. Les fleurs sont quant à elles coupées en début de floraison.

Très aromatiques, les feuilles sont utilisées comme condiment ; à utiliser en petite quantités ! Les fleurs parfument agréablement les salades vertes.

D'un point de vue médicinal, les infusions d'hysopes sont bénéfiques pour les bronches, le système digestif et le système nerveux.

Attention : l'huile essentielle d'hysope est toxique.

Le saviez-vous ?

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Queyras (Paca)
    Jolies fleurs bleues qui poussent au bord des chemins du Queyras, fraîches c'est délicieux en tisane !!!
    Répondre à Queyras
    Le 30/06/2015 à 09:06
  • Eliane Bros
    J'en plante pour les abeilles, et les petites fleurs sont jolies !
    Répondre à Eliane Bros
    Le 26/06/2012 à 19:57
    Papy 46 (Cahors)
    Je suis en train de créer un petit coin herbes aromatiques dans mon jardin. Pouvez-vous me dire ou trouver des plants d'hysope ?
    Le 04/01/2016 à 09:48
  • Scudy Lektro Alkaida
    Elle est belle la fleur sacrée
    Répondre à Scudy Lektro Alkaida
    Le 13/04/2012 à 23:21