au Jardin Le Monde Courrier international Web Plongée Annuaire Jardin
A LA UNE » Croiser ses fleurs pour créer de nouveaux hybrides

Poirier (Poire)

Pyrus communis

Poirier (Poire), Pyrus communis

Famille:

Rosacées

Origine:

Asie mineure

Période de floraison:

printemps

Couleur des fleurs:

blanc rosé

Exposition:

soleil

Type de sol:

argileux, lourd

Acidité du sol:

neutre, non calcaire

Humidité du sol:

normal

Utilisation:

jardin fruitier

Hauteur:

jusqu'à 15 m

Type de plante:

arbre fruitier

Type de végétation:

vivace

Type de feuillage:

caduc

Rusticité:

-20°C

Plantation, rempotage:

automne

Méthode de multiplication:

greffage en écusson en juillet, semis non fidèle

Taille:

Un sujet libre (forme naturelle) ne nécessite pas de taille fréquente. Tous les 4-5 ans, élaguez-le poirier en fin d’automne pour accentuer la fructification et ralentir le vieillissement. Les sujets formés doivent bénéficier d'une taille dite de fructification. Le but est de ramener la fructification le plus près possible de la branche charpentière.

Espèces, variétés intéressantes:

Le genre comprend une trentaine d'espèces
- Poirier 'Beurré Hardy’ est très rustique, ce qui permet de la réussir dans toutes les régions. Le fruit charnu pyramidal est couvert d’un épiderme brun verdâtre. La chair ferme est légèrement acidulée, mais très parfumée.
- Poirier 'Williams' a un fruit à l’épiderme blond et aux formes rondes et trapues. Sa peau lisse et brillante laisse apparaître quelques taches de rousseur. Aussi appelée « Bon-Chrétien », cette poire se cueille verte et s’affine avec le temps. Très sucrée, fondante et juteuse, la poire ‘Williams’ libère des arômes musqués enrichis de quelques petites pointes acidulées.
- Poirier ‘Louise Bonne d’Avranches’ réussit dans toutes les régions. L’arbre productif donne une abondance de petits fruits allongés vert-jaune à la chair ferme, peu juteuse, mais délicieusement acidulée.

Maladies et ravageurs:

la tavelure, le monilia, la rouille, le feu bactérien, la carpocapse, la mouche des fruits, l'hoplocampe, les cécidomies

Toxicité:

fruits comestibles
Réagir

Le poirier sait se faire apprécié tout au long de l’année. Son feuillage caduc joliment elliptique et vert luisant est touffu et bien dense. Le fruitier peut faire office, tour à tour, d’écran vivant, de toile de fond pour les scènes fleuries et potagères ou de beau volume pour structurer l’espace.

L’automne est la saison reine pour accueillir un ou plusieurs poiriers. N’hésitez pas à jouer avec toutes les formes proposées pour joindre l’utile à l’agréable.

Vous êtes impatients ou avez un petit jardin ?

Optez pour les poiriers palissés ! Ces fruitiers occupent de la place en hauteur et en largeur mais peu en volume. Ils permettent aux petits jardins d’accueillir des fruitiers et aux grands de bénéficier d’un plus grand nombre de variétés. Les fruits sont moins nombreux mais plus beaux et plus gros que chez les formes libres. Certes, leur prix est plus élevé car plusieurs années sont nécessaires pour les former. Leur intérêt décoratif justifie les soins supplémentaires : palissage en espalier contre un mur ou en contre-espalier sur une armature, et taille de fructification.

Et sur un balcon ?

Pas de souci : les formes naines (1,5 m en moyenne pour un sujet de 6-7 ans) ou colonnaires (les rameaux fructifères sont répartis tout au long du tronc) se cultivent aisément en grand pot ou en bac. Elles ont bénéficié de la recherche de variétés goûteuses et résistantes aux maladies et sont autofertiles. Les fruits ne sont pas miniatures, contrairement à l’idée reçue !

Vous avez un grand jardin ou un verger ?

A vous les formes dites de plein-vent naturelles (haute-tige, basse-tige) ou taillées (fuseau, gobelet). Pas de souci de support et de taille de fructification. Il faut seulement être patient 5 ou 6 ans pour les premiers fruits. Choisissez des formes basses pour faciliter l’entretien et la cueillette.

A quel moment faut-il cueillir les poires ?

Il vaut mieux récolter les poires avant maturité lorsque les fruits sont fermes. En quelques jours dans la maison, ils seront mûrs à point. Chez le poirier, la maturité de cueillette précède souvent la maturité gustative. Un bon truc pour savoir si c’est le moment de cueillir : prenez la poire et tournez doucement la main. Si le fuit vient facilement, avec son pédoncule, condition d’une bonne conservation, il est temps de le cueillir. Sinon, attendez quelques jours.

Mon poirier produit beaucoup une année sur deux…

Le poirier comme le prunier, l’abricotier et le pommier peut être sujet à l’alternance. Une année d’abondance et une année de ‘vaches maigres’. Une méthode simple pour régulariser la production est de tailler l’hiver qui suit une production maigre.

Pourquoi mon poirier ne donne-t-il pas de fruits ?

Comme de nombreux arbres fruitiers, les poiriers ne sont pas autofertiles. Ils ont besoin du pollen d’une autre variété pour que la fécondation des fleurs se réalise (fécondation croisée). Vous devez donc vous assurer que dans le voisinage de votre arbre (un rayon d’une cinquantaine de mètres) se trouve au moins un autre poirier d’une variété compatible. C’est ce que l’on appelle un pollinisateur (il est indiqué pour chacune des variétés présentées).

Je vais installer deux palmettes, comment les soutenir ?

Prévoyez les armatures à l’avance. Installez des piquets en tenant compte de l’étalement de votre palmette. Tendez des fils de fer tous les 40 cm jusqu’à la hauteur de la palmette adulte .Installez votre rangée de palmettes nord-sud de façon à ce que les arbres profitent du soleil toute la journée. Si vous installez vos poiriers contre un mur, tendez les fils à 20 cm au moins du mur pour laisser l’air circuler.

Le feuillage de mes poiriers est couvert une bonne partie de l’été par une sorte de poussière blanche, malgré les traitements à la bouillie bordelaise !

Apparemment, le traitement à base de bouillie bordelaise ne suffit pas pour lutter contre l’oïdium. Essayez de traiter au cours de l’hiver les rameaux dénudés de votre poirier avec une solution diluée de permanganate de potassium (compatible avec un jardinage ‘bio’). Des sachets sont disponibles en pharmacie, il suffit de dissoudre la poudre violette à raison de 3 g pour un arrosoir de 10 L d’eau.

Comment former un jeune poirier ?

Une solution économique mais il faut être patient ! Achetez un scion : jeune sujet greffé d’un an qui ne présente qu’une seule pousse verticale. Taillez-le à la hauteur du tronc désiré, qui sera le départ des futures charpentières.

Comment restaurer un vieux poirier ?

Sur un plein vent, réduisez les branches charpentières de moitié et supprimez tout le bois mort ou mal placé. Sur une palmette, rabattez aussi toutes les charpentières à la hauteur voulue. Supprimez en taillant très court les coursonnes portées le long des charpentières. A leur base, des yeux latents ne vont pas tarder à se développer.

Mon poirier est greffé sur un cognassier, pourquoi ?

Le choix du porte-greffe conditionne la vigueur du fruitier et son enracinement.
On greffe sur franc (poirier sauvage) pour obtenir un sujet de forme libre ou un arbre destiné à pousser en terre pauvre, calcaire ou qui retient mal l’humidité. La greffe sur cognassier (la majorité des poiriers du commerce) donne des arbres de vigueur réduite convenant aux palmettes, aux cordons et aux fuseaux mais qui demandent un sol riche et frais car les racines sont peu profondes.

Comment tailler mon poirier palissé ?

Cliquez ici pour consulter la fiche consacré à la taille fruitière des pommiers et des poiriers.

Le saviez-vous ?

Lire aussi
Les porte-greffes du poirier Les porte-greffes du poirier
Tour d'horizon des portes-greffes du poirier... Le poirier se développe sur notre territoire depuis des temps immémoriaux et fit partie de la nourriture tant en fruits qu’en légumes....
Mettre une poire en bouteille Mettre une poire en bouteille
Voici comment obtenir une belle poire dans une bouteille afin de la noyer dans de l’eau de vie... plus tard ! Les étapes de la mise en bouteille Choisir une bouteille en verre non coloré,...
Créer une nouvelle variété de pomme ou de poire Créer une nouvelle variété de pomme ou de poire
Depuis tous temps, notamment lors du 19° siècle, des amateurs et des professionnels ce sont passionné pour les obtentions nouvelles, notamment de poires. Les Belges comme Van Mons, Bivort,...
Cognassier du Japon, Poirier du Japon, Cognassier à fleurs, Chaenomeles Cognassier du Japon, Poirier du Japon, Cognassier à fleurs, Chaenomeles
Le cognassier à fleurs est un arbuste très accommodant, qui s'adapte à tous les sols et toutes les régions, le cognassier du Japon nous enchante par sa floraison très précoce aux couleurs toniques....
Nos partenaires marchands vous proposent

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Merci de soigner la rédaction de votre commentaire

  • Karimm Karimo
    Fort
    Le 30/03/2013 à 09:39:09
  • Colette Bérubé
    Lequel des poiriers pourrait poloniser le poirier Williams
    Le 14/06/2012 à 12:47:47
  • Toussaint Ndo
    Belle poire
    Le 09/05/2012 à 14:14:13
Actualité & Evénements
Algoflash - Nouveau répulsif taupes
Algoflash - Nouveau répulsif taupes Une barrière olfactive longue durée qui repousse les taupes ! Quelle désagréable surprise de constater que...
Le nouvel outil 3-EN-1 de Black & Decker®,...
Le nouvel outil 3-EN-1 de Black & Decker®,  tombeur de ces dames ! L’innovation mondiale 3-EN-1 pour l’entretien de la pelouse s’est vu décerner le trophée du Women’s...
Marché aux plantes - Villeurbanne
Marché aux plantes - Villeurbanne Villeurbanne organise un marché aux plantes et aux produits dérivés, original et festif le dimanche 27 avril 2014,...
Colloque scientifique : Quand les plantes se...
Colloque scientifique : Quand les plantes se parlent Si la plante fait parler cellules et organes entre eux tout au long de sa croissance, elle communique aussi vers l'extérieur, sous...
» Toute l'actualité » Tous les événements
Trucs & Astuces
Conserver les fleurs fanées
Envoyé par Françoise
Enlever les mauvaises herbes
Envoyé par Daniel C
Purin de bouse de vache
Envoyé par Marco (Nord)
» Tous les trucs
ça se passe sur le forum...
14:05 Re: A quoi sert une serre ?
par -ariane-
14:01 Re: semis de courgettes
par -ariane-
14:00 Re: semer des epimediums
par -ariane-
ça se passe sur les blogs...
Le paillage de vos massifs, c´est le moment.
La plantation d’un massif est toujours un moment important. Vous vous êtes mobilisés pour concevoir un joli...
Notre collection de rosiers printemps été 2014
Vous les attendiez, ils sont prêts. Nos rosiers rempotés cet hiver sont enfin disponibles à la vente, bien enracinés...
En massifs ou intégrés au sein de haies de...
Avril est le mois pendant lequel les rosiers commencent leur festival de floraison... Alors, notre promenade dans le...
Coup de foudre et émerveillement...
Merveille des merveilles pour les jardinautes, le printemps est de retour.... Ce n'est pas un scoop me direz-vous,...
» Créer votre blog jardin