A LA UNE »
Cacher un grillage

Balsamine

Impatiens balsamina

Balsamine, Impatiens balsamina
Famille: Balsaminacées
Origine: Inde, Chine, Malaisie
Période de floraison: de juin à octobre
Couleur des fleurs: blanc, rose, rouge
Exposition: soleil, mi-ombre
Type de sol: frais, humifère bien drainé
Acidité du sol: neutre
Humidité du sol: normal
Utilisation: massif
Hauteur: 80 cm
Type de plante: fleur
Type de végétation: annuel
Type de feuillage: caduc
Rusticité: gélive,cultivée en annuelle
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: semis en avril, bouture herbacée en juin
Maladies et ravageurs: fonte des semis, Botrytis, aleurodes, araignées rouges, pucerons
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend plus de 800 espèces
- Impatiens balsamina « blackberry ice » fleurs doubles pourpres teintées de blanc,
- Impatiens balsamina « Tom Thumb » cultivar nain fleurs très doubles,
- Impatiens balsamina «Topknot » fleurs doubles rose très clair.

La balsamine est une plante qui éclairera les zones ombragées de votre jardin grâce à sa floraison aux coloris chatoyants.

L'espèce horticole est une plante annuelle peu ramifiée au feuillage vert franc légèrement denté porté par des tiges cassantes gorgés de sucs. La floraison apparaît de juin à septembre à l'aisselle des feuilles. Selon les cultivars les fleurs peuvent ressembler à de petites roses ou à des camélias avec une palette de couleur variant du blanc pur au violet en passant par toutes les nuances de rose. Souvent la couleur principale est marbrée, marginée ou mouchetée de blanc, sur les cultivars à grosses fleurs doubles.

La Balsamine fait partie du genre des Balsaminacées qui regroupe pas moins de 850 espèces de plantes plus connues sous le nom d'Impatiens . Ces plantes poussent à l'état sauvage dans les zones humides et lumineuses des régions tropicales mais jamais au plein soleil. La balsamine est, quant à elle, originaire des zones chaudes de Chine, d'Inde et de Malaisie. Dans nos contrées elle apprécie le soleil voilé par un grand arbre ou la mi-ombre ; certains cultivars très florifères tolèrent même l'ombre. Ces plantes peuvent être cultivées en pots ou en jardinières sur une terrasse abritée du vent et légèrement ombragée aux heures les plus chaudes de la journée. Elles apprécient un sol assez riche et humifère ; un bon terreau contenant un fertilisant à libération lente leur conviendra parfaitement.

Les arrosages devront être copieux lorsqu'il fait chaud mais ne laissez jamais stagner l'eau dans les coupelles au risque de voir la plante se flétrir et mourir. Un apport d'engrais liquide complémentaire tous les quinze jours en période de croissance, assurera un floraison colorée et abondante.

Les balsamines peuvent aussi être installées en pleine terre au jardin à la mi-ombre, dans un sol fertile et bien drainé et dans une zone bien abritée des vents dominants desséchants. Ces plantes annuelles disparaîtront après avoir fourni une multitude de graines qui se ressèmeront abondamment d'elles-même. La multiplication de la Balsamine est un jeu d'enfant : il suffit de couper un morceau de tige en mais ou juin, et de la plonger dans un verre d'eau après avoir supprimer les fleurs, des racines apparaîtront très vite et vous pourrez la replanter en pot individuel dans du bon terreau.

Autres variétés ou espèces du genre

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jyl (Bretagne)
    Et pourtant il s'agit d'une des plantes les plus invasives qui soit, alors attention
    Répondre à Jyl
    Le 19/07/2015 à 07:25
  • Bernard (Outaouais)
    Merci supers renseignements qui me conviennent très bien !
    Répondre à Bernard
    Le 11/09/2014 à 01:39