Myosotis

Myosotis

Fleur de Myosotis
Famille: Boraginacées, Borraginacées, Boragacées
Origine: Europe
Période de floraison: mars à juin
Couleur des fleurs: rose, bleu, blanc
Exposition: soleil, mi-ombre
Type de sol: ordinaire, riche en humus, frais
Acidité du sol: acide, neutre, calcaire
Humidité du sol: normal à frais
Utilisation: bordure, rocaille, fleurs coupées
Hauteur: de 20 à 30 cm
Type de plante: fleur
Type de végétation: annuel, bisannuel ou vivace
Type de feuillage: persistant
Rusticité: rustique
Plantation, rempotage: fin d'hiver ou début d'automne
Méthode de multiplication: semis en mai-juin en plein terre et repiquage à l'automne
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend une cinquantaine d'espèces
Myosotis alpestris 'Aurea’ : fleurs bleues et feuillage aux reflets dorés
Myosotis alpestris ‘Elegantissima’ : fleurs blanches ou roses
Myosotis sylva 'Rosylva' : fleurs roses
Myosotis sylvatica 'Perfection Blue' : myosotis nain aux fleurs bleues précoces 

Qui ne connait pas le myosotis ? Cette belle herbacée est une incontournable des bordures et des jardinières qui égaient nos printemps. Son feuillage forme une touffe verte et velue plus ou moins haute, ne dépassant guère 30 cm de hauteur. Les feuilles ovales se regroupent en rosette ou s'agrippent aux tiges florales.

Dès le mois de mars, les fleurs font leur apparition. Regroupées en cymes terminales, elles sont généralement de couleur bleue plus ou moins foncé, avec un cœur jaune. Mais certaines espèces offrent d'autres coloris : Myosotis sylva 'Rosylva' aux fleurs roses ; Myosotis palustris 'Ice Pearl' aux fleurs blanches.

Quand puis-je semer les myosotis ?

Il est possible de semer les myosotis soit au mois de mai, en pépinière, soit au cours du mois d'août, en place, pour une floraison l'année suivante.

Les semis en pépinière sont repiqués, ensuite, à l'automne ou au printemps suivant.

Attention ! Les myosotis se ressèment tout seuls et peuvent devenir très envahissants.

Est-il préférable de planter les myosotis au printemps ou à l'automne ?

Vous trouverez, dans les jardineries, des plants de myosotis en barquettes ou en godets aux deux saisons. Le meilleur moment de plantation reste, cependant, l'automne. Les plants mis en terre à cette période ont plus de temps pour former leur système racinaire. Le myosotis sera ainsi mieux alimenté et plus solide pour développer sa gracieuse floraison.

Quels soins particuliers le myosotis demande-t-il pour s'épanouir correctement ?

Les secrets de la réussite sont du soleil, sans trop de chaleur - une exposition semi-ombragée convient tout à fait – et un sol humifère plutôt frais.

Les myosotis, en pots ou jardinières, apprécieront des apports d'engrais liquide pour plantes à fleurs, dilué dans l'eau d'arrosage.

Après la floraison, suivant si vos myosotis sont vivaces ou non, soit vous rabattez la touffe pour qu'elle puisse passer l'hiver tranquille, soit vous l'arrachez.

Quelles associations sont conseillées avec les myosotis ?

Jacinthes, narcisses, tulipes... les bulbes printaniers aux fleurs colorées sont d'idéals compagnons pour le myosotis. Pensez également aux primevères et aux pâquerettes, pour former de beaux tapis fleuris.

Conseil :si vous disposez de framboisiers, installez-les à leurs pieds. En effet l'odeur des myosotis semble incommoder le ver du framboisier.

Existe-t-il un autre moyen de multiplier le myosotis, autre que le semis ?

Les myosotis vivaces peuvent être divisés par éclatement de la souche. Pour cela procédez au cours du printemps.

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Chanchan (Isère)
    Trop beau lorsqu'on laisse pousser des tulipes rouges à proximité immédiate, voire à l'intérieur.... un vrai tableau de Maître ! une fois les fleurs fanées, n'en couper qu'une partie si on veut qu'il se multiplie par graines ... sinon arracher le plan s'il est sec et en replanter un autre tout neuf ! Bonne culture....
    Répondre à Chanchan
    Le 31/05/2015 à 11:07
  • Maryvonne Mahé
    Bonjour antoinette on ne se connait pas mais je vois que nous avons la meme adoration pour le myosotis amicalement
    Répondre à Maryvonne Mahé
    Le 25/03/2013 à 14:45
    La main verte de Strombeek (Bruxelles)
    Les myosotis : j'adore, malgré que tous les ans ils étouffent et font crever mes autres vivaces, je ne peux m'empêcher de les admirer; tous les ans au printemps, j'ai 2 parterres & 2 tapis bleus magnifiques, et pourtant, quand les fleurs fanent, c'est moche, il faut tout arracher et c'est du boulot car il faut planter d'autres fleurs, et malgré tous ces inconvénients, je garde mes myosotis : trop beau, irremplaçable...
    Le 17/06/2014 à 12:07
  • Maryvonne Mahé
    Cela est t'il preferable de planter en jardinière ou en grand pot quand il s'agit de le mettre sur un balcon merci d'avance
    Répondre à Maryvonne Mahé
    Le 25/03/2013 à 14:36
  • Antoinette Loiseau
    Je n'ai pas encore de jardin (mon souhait pour un avenir proche), mais le Myosotis est une fleur que j'aprécie beaucou, l'ayany connue que sous forme de bijoux, seulement. Je compte vraiment avori le bonheur de la planter dans mon "jardin". Ami(es), apprenez à aimer cette fleur, elle vaut le coup, merci!
    Répondre à Antoinette Loiseau
    Le 02/02/2013 à 11:06