Rhubarbe contre pucerons

Contre les pucerons mettre quelques feuilles de rhubarbe dans une chaudière d'eau laisser quelque jours (3 ou 4) et vaporiser sur les plantes affectées.

Ce truc a été envoyé par Liette

Note :
51.094000000003
220 votes
1 2 3 4 5

D'autres trucs similaires

Feuilles de rhubarbe contre les pucerons

Pour éradiquer l'invasion des pucerons dans mon jardin sans nuire aux autres insectes (abeilles, papillons...) j'utilise une décoction de feuilles de rhubarbe. Couper 500g de feuilles de rhubarbe en lanières, les faire macérer dans 5l d'eau froide pendant 24h. Ensuite faire bouillir le tout 30' laisser refroidir puis filtrer le liquide. Conserver dans des bouteilles au noir. Ce liquide contient un acide qui paralyse les pucerons et les tue. Bien plus efficace que la plupart des produit chimique.

Envoyé par Emmanuelle

De la rhubarbe contre les pucerons

Pour éliminer les pucerons dans votre jardin, faire bouillir des feuilles de rhubarbes (comme si c'était des épinards) puis passer au tamis attendre que l'eau refroidisse transférer dans un arrosoir et arroser votre jardin.

Envoyé par Jean

L'eau savonneuse contre les pucerons

Arrosez vos fruitiers d'eau savonneuse pour chasser les pucerons, opération à répéter si nécessaire.

Envoyé par Zabzeth

Des capucines contre les pucerons

Je plante des capucines au pied de mes arbres fruitiers. Joli et efficace pour éviter que les pucerons n'envahissent l'arbre.

Envoyé par Jvc

Lutter contre les pucerons en luttant contre les fourmis

Lutter contre les fourmis qui vont et viennent sur vos plantes ou sur vos arbres, c'est également lutter contre le développement des pucerons qu'elles élèvent et protègent pour le miellat qu'ils sécrètent en suçant la sève.

Envoyé par Françoise

Ma recette de purin comme engrais et répulsif

Voici ma recette personnelle. C'est comme dans Pagnol: vous prenez un bon tiers d'orties plus ou moins coupés en morceaux d'une vingtaine de centimètres, un bon tiers de feuilles tiges et fleurs de grande consoude également coupées en gros morceaux et un petit tiers de tout ce qui a le culot (ou la bonne idée) de pousser dans le jardin: pissenlits, plantins, renoncules, liseron, séneçon, rumex, chardons... Il faut évidemment les choisir sans graines ni traces de maladies. Tout se transforme en un engrais exactement adapté au jardin. La plante qui en raffole le plus est la consoude, qui pousse 10 fois plus vite après, jusqu'à former un mastodonte de 80 cm de haut et d'un mètre de large, assez envahissant mais dont on enlève quelques feuilles chaque semaine pour en faire du nouveau purin et ainsi de suite. Je pense avoir trouvé le système idéal, en tout cas très pratique. J'utilise une petite citerne ronde en plastique, destinée à la récolte des eaux de pluie, d'une contenance de 30 "gallons" soit environ 200 litres et munie d'un robinet à quelques cm du fond. Comme la cuve est surélevée d'une trentaine de cm, il n'y a qu'à mettre l'arrosoir au pied de la cuve, et la potion magique tombe directement dedans, filtrée par le robinet. Il n'y a plus qu'à finir le remplissage avec le tuyau d'eau (de pluie), et c'est prêt. Surtout ne pas remuer les herbes pendant les quelques minutes qui précèdent le soutirage ! Si le robinet se bouche malgré tout, pas de panique, inutile de mettre les mains dans le jus ! Il suffit de prendre un morceau de tuyau d'arrosage de la taille du robinet, de souffler de toutes ses forces en même temps que l'on ouvre le robinet, et la pression de l'air suffit à faire reculer les morceaux qui encombrent le passage du liquide. Résultats garantis sur tomates, rosiers, choux (je crois que c'est un peu répulsif pour les papillons qui rodent autour des choux), épinards, courgettes et potirons, poireaux et tout ce qui est assez vorace ou pas trop décidé à pousser. Ne pas se laisser tenter d'en rajouter trop souvent, juste pour voir, car il semble tout de même y avoir des limites: les céleris, qui poussent comme des champignons et sans aucune tache jusqu'au début de la mauvaise saison auraient plut&ôt tendance à avoir un goût un peu trop prononcé, et les courgettes et potirons trop gorgés d'eau se conservent moins bien si on dépasse la dose raisonnable. Mais on n'est pas là pour produire des légumes "forcés", bien sûr !

Envoyé par Annie

Eloigner les oiseaux des cerises

Accrocher un bouffi (ou hareng fumé) au bout d'une perche de bois (genre canne à pêche) et fixer dans le cerisier. Mettre au bout un fil assez long à cause des chats. En mettre plusieurs selon la taille du cerisier. Les oiseaux n'aiment pas du tout. Nous avons même essayé dans les fraisiers et c'est efficace aussi.

Envoyé par Ninike18

Protéger le bassin l'hiver

En hiver pour que les poissons ne soient pas pris dans la glace, récupérez les plastiques à bulles et recouvrez l'eau de votre bassin.

Envoyé par Martinez Maurice

» Proposer votre truc

Lire aussi
Les trucs pour lutter contre les pucerons Les trucs pour lutter contre les pucerons

Retrouvez vos trucs et astuces contre les pucerons... Contre les pucerons noirs, laisser macérer un paquet de tabac pendant 24 h, ensuite vous filtrez et vous y ajoutez dans le litre obtenu, 15 dc...

Les hémiptères, pucerons, aleurodes, cochenilles Les hémiptères, pucerons, aleurodes, cochenilles

Les caractéristiques des hémiptères sont de longues antennes, des pièces buccales piqueuses avec un long rostre, deux paires d'ailes dont l'une, en partie cornée, est transformée en hémiélytre....

La lutte contre les limaces et les escargots La lutte contre les limaces et les escargots

Vos feuilles sont trouées de toutes part, vos plantes repiquées sont rasées et vos semis sont dévastés, ne cherchez pas trop longtemps les limaces et les escargots sont passés par là... Mais...

Un piège contre la mouche de la cerise Un piège contre la mouche de la cerise

Pour en finir avec les cerises verreuses, la seule solution est de faire la chasse aux mouches de la cerise avant qu'elles ne pondent leurs œufs dans les fruits en formation. Des pièges...