Le bonsaï : L'art de la taille

Le bonsaï : L'art de la taille

Un arbre miniature parfaitement structuré s'obtient en le sculptant régulièrement par une taille décidée des feuilles et des racines. Ce geste est l'essence même de l'art du bonsaï !

Outre la taille d'entretien classique à tous les arbres, l'art de la nanification d'un bonsaï repose sur deux tailles distinctes.

La taille des feuilles

Pour obtenir un bonsaï à petites feuilles, le jardinier doit procéder à la taille répétée au fur et à mesure des années des feuilles. De manière générale, cette taille ne s'opère pas pendant la période de repos pour éviter que les feuilles ne s'agrandissent et que la distance des entrenoeuds s'allonge. La taille s'effectue donc en pleine période de pousse et elle consiste à tailler au ciseau les ¾ de la feuille pour ne garder que le pétiole et le début de la feuille. Quand les feuilles repoussent, elles seront automatiquement plus petites et présenteront des entrenoeuds plus rapprochés.

Outre la taille des feuilles, il est possible de procéder à une défoliation complète ou partielle de l'arbre pour épaissir les branches. Cette pratique étant une épreuve rude pour l'arbre, il est conseillé de l'espacer dans le temps (tous les 2 ou 3 ans).

La taille des racines

Bonsaï

Sachant qu'un bonsaï doit se limiter à un pot restreint, il est impératif de procéder assez régulièrement à la taille de ses racines. La fréquence de cette taille redoutée par les débutants dépend de plusieurs facteurs (espèce, taille du pot et environnement de l'arbre). En règle générale, la taille doit s'envisager quand l'arbre montre des signes de déclin ou quand il commence à se soulever de son pot. Sachez que la taille des racines affaiblit la plante puisqu'elle limite sa capacité à trouver dans la terre l'eau et les nutriments nécessaires à sa croissance. En conséquence, elle ne doit être réalisée que dans le cas ou la plante est en pleine santé au risque de voir le bonsaï mourir.

Pour que le stress généré soit minimisé, il est préférable de procéder à la taille des racines de préférence en fin d'automne et au début du printemps. La taille s'opère très simplement : la plante est retirée de son pot. Les racines sont « démêlées » avec précaution avec un crochet de préférence. Quand les racines sont mises à nue, la taille privilégie les grosses racines et laisse en place les radicelles qui sont plus efficaces pour absorber l'eau. Attention : la structuration d'un bonsaï demande de la patience. Si vous avez choisi un pot décidément trop petit pour accueillir les racines de votre arbre, il est préférable de prendre son mal en patience et de renouveler l'opération plusieurs années de suite pour loger les racines dans le pot choisi ! Une fois rempoté, le premier arrosage doit saturer et rincer le sol pour que la reprise se solde par une réussite.

Lire aussi
Le bonsaï : L'arrosage fait (presque) tout ! Le bonsaï : L'arrosage fait (presque) tout !

Par ce que l'eau est la principale nourriture d'un bonsaï, de la qualité de l'arrosage dépend la santé et la beauté de l'arbre. Quelques conseils. L'arrosage d'un bonsaï nécessite toutes les...

Le bonsaï : une histoire millénaire Le bonsaï : une histoire millénaire

Né en Egypte, développé en Chine puis codifié au Japon, l'art de la culture des arbres en pot remonte à 4 000 ans. Une formidable épopée planétaire qui n'a touché l'Europe finalement qu'assez...

Bonsaï : Les différentes espèces Bonsaï : Les différentes espèces

Si tous les arbres et buissons peuvent être conduits en bonsaï, certaines essences se prêtent mieux à la structuration que d'autres. Si théoriquement il n'existe pas d'arbres spécifiques à l'art du...

Le bon bonsaï pour bien débuter Le bon bonsaï pour bien débuter

Pour débuter dans cet art difficile de la culture en pot, les débutants préfèrent acheter un bonsaï déjà formé. Erreur ! Pour débuter dans la culture des bonsaï, il existe deux voies distinctes....

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Colette Schramm
    Je me lance enfin dans l'aventure du Bonzaï ! J'ai réussi à faire germer des pépins de pommes! Je vais les planter "sous cloche" pour imiter une serre, quand faut-il commencer la taille des racines ? Oh oui! je sais c'est encore bien trop tôt, mais je me renseigne ........ Enfin espérons que mes Matous voudront bien le laisser pousser !!
    Répondre à Colette Schramm
    Le 12/04/2013 à 12:34