Au Jardin Au Jardin TV Annuaire Jardin Troc Jardin Web Plongée

La conservation des bulbes

La conservation des bulbes

Après nous avoir régalé de leur opulentes floraisons, les bulbes perdent de leur splendeur et prennent de la place au sol, empêchant la mise en place d'autres végétaux. Certains d'entre-eux sont gélifs et ne supporteront pas de passer l'hiver en place. Il faudra alors les stocker en lieu sûr...

partager sur facebookPartager sur Facebook
twitterPartager sur Twitter

L'arrachage des bulbes : comment savoir que c'est le bon moment ?

Le bulbe est une partie renflée de la plante qui constitue un organe de stockage des nutriments nécessaires au redémarrage de la végétation après une période de dormance, c'est pourquoi, il convient de prendre quelques précaution quant à la période d'arrachage. Pour constituer ses fameuses réserves le bulbe puise dans le feuillage qui ne devra pas être supprimé tant qu'il n'aura pas jauni. Une fois bien sec, il sera alors temps d'arracher le bulbe pour le stocker.

La période d'arrachage dépend bien sûr de l'espèce. Une tulipe ou un narcisse pourront être retirés de terre à la fin du printemps, alors que les tubercules de Dahlias ou de topinambours seront plutôt enlevés à la fin de l'automne. Tout dépend donc de la plante et de sa période de floraison.

Comment arracher et stocker les bulbes ?

Commencez par prélever les touffes de bulbes en enfonçant une fourche bêche en périphérie de la fourche, assez loin pour ne pas les blesser mais assez profondément pour décoller les racines. Faites un mouvement de levier pour les retirer du sol puis laissez-les sécher au soleil toute la journée.

Coupez ensuite le feuillage, les racines et brossez délicatement les bulbes pour retirer la terre. Brûler tout ce qui est tâché, blessé, abîmé ou malade.

Les éventuels caïeux ou bulbilles seront aussi retirés qui pourront être cultivés en pépinière pendant deux à trois ans avant d'offrir une belle floraison au jardin.

Disposez les bulbes dans une caissette sur un journal ou sur un lit de sciure de bois dans un local hors gel, sombre, frais et bien ventilé pour éviter qu'ils ne pourrissent ; un garage ou un sous-sol feront parfaitement l'affaire. Tendez un grillage à mailles très fines sur la caissette pour éviter que les rongeurs ne se régalent de vos bulbes. Autre solution : stockez-les dans de vieux bas et suspendez-les. N'oubliez pas de les étiqueter.

Quand replanter les bulbes ?

Là encore tout dépend de l'espèce. Les narcisses, perce-neige, muscaris, tulipes et jacinthes pourront être mis en place dès l'automne pour obtenir une floraison précoce.

On attendra que tout risque de gelée soit écarté pour replanter les tubercules de dahlias, de bégonias, de cannas ou de crocosmias qui sont plus gélifs et fleurissent plus tard dans la saison.

Lire aussi
Les bulbes à fleurs Les bulbes à fleurs

Nous connaissons tous les tulipes qui sont des fleurs de printemps issues de bulbes. Elles sont d'ailleurs nombreuses à apparaître dès la fin de l'hiver. Petit tour d'horizon... Il existe deux...

Planter des bulbes de printemps Planter des bulbes de printemps

L'hiver approche mais vous pouvez encore profiter de quelques semaines pour jardiner et planter des bulbes à floraison printanière comme les crocus, les muscaris, les fritillaires... Les bulbes de...

Les bulbes forcés Les bulbes forcés

Le forçage est un traitement que l’on fait subir à certaines plantes pour accélérer leur développement et leur floraison en dehors des périodes normales. Le froid et l’obscurité sont...

Les bulbes d'été Les bulbes d'été

Les bulbes d'été colorés, synonymes de gaité, illuminent jardins, balcons et intérieurs... En été, toutes les couleurs des fleurs à bulbe s'épanouissent et offrent de fabuleux mélanges à...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Agnès Lecomte Parisot
    Mais je voudrai savoir si cela ne risque pas de geler au sainte glace en mai. Merci d'avance
    Répondre à Agnès Lecomte Parisot
    Le 11/04/2012 à 20:25