Les traitements biologiques

Le purin d'ortie, un traitement naturel efficace

Pour sauvegarder l’environnement chaque geste est important ; le jardinier amateur dans son petit jardin peut revenir à une culture plus raisonnée en remplaçant les produits phytosanitaires de synthèse par des traitements moins agressifs et plus naturels. Petit tour d'horizon de ces substances alternatives...

La bouillie Bordelaise

La bouillie bordelaise est le plus connu des traitements : après pulvérisation le feuillages est couvert de gouttelettes bleutées caractéristiques. Il s'agit d'un mélange de produits naturels (chaux et de sulfate de cuivre) que l'on utilise en prévention sur les arbres fruitiers, les tomates et la vigne pour prévenir les maladies cryptogamiques.

Quelques précaution doivent toutefois être prises près du bassin d'ornement car son ruissellement dans celui-ci pourrait être très néfaste pour les poissons.

La pyréthrine

Insecticide naturel provenant du Chrysanthème, il est utile en traitement curatif contre les pucerons et les chenilles. A ne pas confondre avec la roténone, autre insecticide d'origine végétale, que l'on ne trouve plus dans le commerce car il est interdit depuis mai 2009 ; après enquête il s'est avéré dangereux pour l'homme et les animaux auxiliaires.

Le blanc horticole

Plus connu sous le nom de lait de chaux, il s'applique à l'aide d'un pinceau en traitement de fin d'hiver sur les troncs des arbres pour tuer les larves d'insectes logeant dans les écorces et pour éviter le développement de mousses et lichens ainsi que des maladies cryptogamiques. C'est le chaulage des arbres.

Le souffre

Disponible sous forme de poudre, il peut parfois être associé à la bouillie Bordelaise. On l'utilise essentiellement en traitement préventif sur la vigne et les arbres fruitiers contre l'oïdium et la tavelure.

Les bandes et étiquettes de glu

Très utiles pour stopper la progression des insectes le long des troncs, les bandes de glu s'installent en fin d'hiver autour des troncs d'arbre à une hauteur de 80cm du sol ; elles offrent un moyen efficace de lutter contre les fourmis, les chenilles et les pucerons. Les étiquettes souvent de couleurs jaunes servent quant à elles, à attraper les thrips et autres insectes qui prolifèrent dans les serres.

Les champignons et bactéries

Moins connus, ces produits s'attaquent sélectivement à certains parasites ; c'est le cas de Bacillus thuringiensis vendu sous forme de poudre que l'on pulvérise sur les végétaux attaqués par les chenilles. Cette bactérie présente dans la nature les éliminera sans problème. Les spores de Trichoderma viridae en poudre ou en granulés que l'on place directement sur les plaies des arbres ou dans les anfractuosités de l'écorce sont une bonne solution contre le  plomb du pêcher.

Les purins de plantes

Qu'ils soient de prêle ou d'ortie, ces remèdes sont efficaces car ils renforcent les plantes. Ils sont aussi un moyen de lutte contre les maladies cryptogamiques et les parasites, alors n'hésitez pas à en abuser !

Lire aussi
Les traitements au jardin naturel Les traitements au jardin naturel

Un jardin en pleine santé, respectueux de la biodiversité, c'est possible ! Nombreuses sont les alternatives aux produits chimiques, apprenons à les utiliser. Un équilibre retrouvé L'abus d'engrais...

Je refuse les traitements chimiques Je refuse les traitements chimiques

Jardiniers en herbe La France compte 13 millions de jardiniers amateurs dont la moitié se sert de produits phytosanitaires (désherbants, pesticides) et presque tous d’engrais. Leur...

Les réserves biologiques de l'ile de la Réunion Les réserves biologiques de l'ile de la Réunion

Pour protéger les espaces forestiers remarquables de l'ile de La Réunion, l'Etat français a opté depuis 1981 pour la création de réserves biologiques. Ces espaces, gérés par l'ONF, sont ouverts en...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Vos commentairesAjouter un commentaire