Au Jardin Au Jardin TV Annuaire Jardin Troc Jardin Web Plongée

Les bonnes associations de plantes

Les bonnes associations de plantes

Certaines plantes repoussent les insectes, d'autres au contraire les attirent, les éloignant ainsi des légumes… Profitons donc de leurs bienfaits en les associant dans le potager !

partager sur facebookPartager sur Facebook
twitterPartager sur Twitter

Associez des fleurs pour protéger les légumes

Associez des plantes aromatiques pour protéger les légumes et les fleurs

Associez les légumes entre eux

Lire aussi
Tomates : les bonnes et mauvaises associations de plantes Tomates : les bonnes et mauvaises associations de plantes

Issue de la vaste famille des Solonacées, la tomate est une plante originaire des régions andines côtières d'Amérique du Sud. Elle apprécie tout particulièrement les climats tempérés chauds et...

La fête des plantes vivaces de Saint Jean de Beauregard 2010 La fête des plantes vivaces de Saint Jean de Beauregard 2010

Pour célébrer l’arrivée du printemps le Domaine de Saint jean de Beauregard en Essonne à trente minutes au Sud de Paris organise les 9,10 et 11 avril 2010 la fête des plantes vivaces, un...

25e fête des plantes vivaces de Saint-Jean de Beauregard 25e fête des plantes vivaces de Saint-Jean de Beauregard

Les 3, 4 et 5 avril 2009, le domaine de Saint-Jean de Beauregard situé dans l'Essonne fête les plantes vivaces. Une 25e édition marquée par un festival de nouveautés et d'événements, à savourer...

Saint-Jean de Beauregard - « Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui » Saint-Jean de Beauregard - « Plantes, Fruits et Légumes d’hier et d’aujourd’hui »

La saison automnale démarre à Saint-Jean de Beauregard avec la "Fête des plantes, fruits et légumes d’hier et d’aujourd’hui" les 9, 10 et 11 novembre 2007, à la période la plus...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Nemo (Libourne)
    Je suis d'accord et tente d'appliquer la permaculture mais de quel droit des gens nous pré-organise nos cultures sans jamais nous donner les raisons scientifiques avec chiffres a la clef, ou au moins leur sources qui donnent peut être ces réponses ? Si quelqu’un sait ou les trouver... je serais ravis d'avoir accès aux besoins nutritionnels et aux rejets complets d'une liste de plantes courantes.
    Répondre à Nemo
    Le 04/09/2015 à 19:58
    ZEN (Lorraine)
    Jusqu'à preuve du contraire personne ne vous oblige à organiser votre potager d'une manière définie... Ici sont prodigué des conseils que vous êtes libres ou pas de suivre. Des raisons scientifiques, des chiffres... tout n'est pas forcément mathématiques ou répond à des données scientifiques trop larges pour être analysées... seul compte l'expérience...tester, expérimenter, adapter vous à votre sol, à vos conditions météo, à votre micro-climat... devenez le chef d'orchestre de vos cultures !
    Le 08/11/2015 à 08:35
  • Julia ((IDF))
    Etant en stage dans une entreprise de maraîchage bio. Je dois résoudre une problématique sur les ravageurs du choux et trouver un moyen pour réduire ces populations sachant que leur choux sont infestés par des limaces et des escargots (ils se logent à l'intérieur et donc impossible de les vendre). Il y a aussi des traces noires qui me laisse penser à des chenilles. Je pensais a une association avec la capucine pour éviter aussi les piéride du choux. Avez vous les résultats de ce test ?
    Répondre à Julia
    Le 18/02/2015 à 11:06
    Escargot61 (Orne (61))
    Je te conseille de prendre le temps de visionner cette excellent vidéo sur la gestion holistique des limaces de Hervé Coves (1ère et 2ème partie), cela t'aidera beaucoup: https://www.youtube.com/watch?v=szyWyR_PSTA
    Le 02/09/2015 à 20:33
    Marie (Haute Normandie)
    Pourquoi ne pas essayer des coquilles d'œuf écrasées... Les limaces et les escargots n'aiment pas du tout !!! C'est ce que je vais faire cette année.
    Le 20/05/2015 à 10:00
    Limesle (IDF)
    Une des solutions est également de diversifier les cultures : alternez dans un même rang diverses plantes afin de désorienter les ravageurs. La diversité favorise également les auxiliaires de culture. Par contre, cela demande un peu de réflexion (au début), mais permet d'être tranquille ensuite, lorsque le système est en équilibre.
    Le 29/03/2015 à 09:36
    Julia ((IDF))
    Enfin je voulais dire que je sèmerais des capucines plus loin pour qu'elles s'attaquent aux Fleurs. J'ai plutôt décidé une association avec le céleri. Et avec ajout de purin de tomate.
    Le 20/02/2015 à 09:33
  • Jean Marc (Auvergne)
    Le Jardin botanique d'Auvergne est associatif, fondateur de ce jardin je peine un peu pour trouver des bénévoles pour s'occuper d'un potager d'application des techniques respectueuses de l'environnement. Ici pas de partage, le but et de faire partager le savoir pour rendre autonome toute personne qui souhaite faire un jardin anti-crise sur son lopin de terre...
    Répondre à Jean Marc
    Le 09/10/2014 à 19:36
  • Olivier Zimmermann
    À quand des initiatives réellement concrètes qui regrouperait tout ces gens désireux de vivre et de consommer autrement, de manger sainement...? Ils y a tellement de gens qui ont du temps à donner (retraités, chômeurs, étudiants et pourquoi pas même les sans abris...) mais qui ne savent pas où aller ni comment s'y prendre. Force est de constater qu'il ne faut pas attendre que des initiatives de permaculture soient mis en oeuvre par les autorités, c'est à nous citoyens de nous bouger le ***!!!!! Alors bougeons-le maintenant! Je ne crois pas qu'il faut se donner 10 heures par jours, justement, 1 à 2 heures pour s'occuper d'un jardin avec les voisins du quartier est largement suffisant, en + d'être une activité sociale et enrichissante.
    Répondre à Olivier Zimmermann
    Le 14/02/2013 à 19:21
    Panpantinou (Velay)
    Voilà une proposition d'un grand intérêt fondamental pour l'avenir. La philosophie est simple ... et brutale à la fois : soit on défend l'industrie, ses emplois d'esclaves, sa pollution, son uniformisation, sa gestion catastrophique de la planète ... ; soit on s'implique dans la défense de la Nature, des boulots libres et sains, la propreté et la gestion intelligente des ressources vitales ... C'est un choix de conscience pour chacun. Un choix responsable, équitable et solidaire que ne peuvent pas prendre les hommes de pouvoir soumis aux exigences financières. Comment s'organiser ? Nous avons ici une association locale LE MÊME DROIT POUR TOUS que l'on essaye d'étouffer car son objet correspond à ce que vous dites. Comme il n'y a pas de "chef" toutes les initiatives locales sont bienvenues, y compris la création d'une monnaie locale permettant les échanges locaux ! Un écho ?
    Le 23/02/2015 à 10:05
  • Al Koula
    Vive la permaculture :)
    Répondre à Al Koula
    Le 09/06/2012 à 12:39
  • Josée Fortin
    Interessant ce site bravo
    Répondre à Josée Fortin
    Le 27/05/2012 à 13:33
  • Catherine Vermeesen
    Mange bio vivre lontemps
    Répondre à Catherine Vermeesen
    Le 19/05/2012 à 18:51
  • Sylvie Berceron
    Site tres intéressant
    Répondre à Sylvie Berceron
    Le 07/05/2012 à 15:03
  • Jérôme Longeau
    Vive la permaculture, les plantes compagnes et la biodiversité
    Répondre à Jérôme Longeau
    Le 19/03/2012 à 17:15