Les ampoules à incandescence

Une ampoule à incandescence
Une ampoule à incandescence

Inventées à la fin du XIXe siècle, les ampoules à incandescence ont révolutionné le monde de l'éclairage. Cependant, les préoccupations écologiques ont eu raison de leur prédominance sur le marché et elles sont de nos jours progressivement remplacées par des ampoules basse consommation.

Qu'est-ce-qu'une ampoule à incandescence ?

Inventée en 1879 par Joseph Swan puis améliorée par le célèbre Thomas Edison, l'ampoule à incandescence est composée d'un culot en fer et d'une protection de verre contenant un filament de tungstène. Parcouru par le courant électrique, le filament placé sous atmosphère protégée (sans dioxygène) s'échauffe fortement et diffuse de la lumière. Le tungstène a été choisi car son point de fusion est très élevé (3422°C) mais il finit pas s'user peu à peu jusqu'à sa rupture, on dit alors que l'ampoule est « grillée » et elle doit être changée. La durée de vie moyenne d'une telle ampoule est d'environ 1000 heures.

Pourquoi l'ampoule à incandescence a peu à peu été remplacée ?

Avec l'invention de l'ampoule halogène mise au point par Edward Zubler et Frederic Mosby en 1959 (qui doubla la durée de vie de l'ampoule classique), de celle de l'ampoule à basse consommation ou fluocompacte dans les années 80,  puis de la technologie LED, l'ampoule à filament est peu à peu devenue obsolète et surtout contraire aux préoccupations écologiques actuelles.

En effet, qu'il s'agisse d'ampoule à incandescence ou halogène, le principe du filament reste le même. Elles consomment beaucoup d’énergie à cause de la transformation de l'électricité en chaleur.  Durant ce processus, le tungstène est sublimé (il passe de l'état solide à celui de vapeur) Cette sublimation se dépose sur la paroi en verre de l'ampoule et l'opacifie progressivement provoquant une perte de luminosité pour autant d’énergie consommée. Les pertes de chaleur induites par la température élevée dans l'ampoule sont énormes puisque l'on considère que seulement 5 % de l’énergie consommée par un ampoule sert à produire de la lumière !

Dans le cadre du développement durable, ces ampoules sont vouées à disparaître pour laisser la place à des substituts moins énergivores. L’Union Européenne, les États-Unis et le Canada ont décidé un abandon progressif de ces ampoules.

Avantages des ampoules à incandescence

  • Les ampoules à incandescence ont un prix très raisonnable et sont à la portée de tous les budgets.
  • Elle s'allument instantanément contrairement aux ampoules fluocompactes.
  • Elles donnent un très bon rendu des couleurs et ne sont pas agressives pour l’œil.
  • Elles ne contiennent pas de mercure comme les ampoules fluocompactes qui doivent obligatoirement être recyclées par un organisme certifié.

Inconvénients des ampoules à incandescence

  • Elles sont énergivores pour un faible rendement de luminosité.
  • Elles ont une durée de vie faible (1000h contre 6 000 - 15 000 heures pour une ampoule fluocompacte).
  • Leur luminosité diminue avec l'usage et le temps.
  • Elles occasionnent parfois des brûlures, voire des incendies.

Lire aussi
Les ampoules fluocompactes Les ampoules fluocompactes

Diffusant une lumière douce et agréable, les ampoules fluocompactes sont à la fois performantes et peu énergivores. Remplaçant peu à peu les ampoules à incandescence, elles sont devenues les plus...

Choisir ses ampoules écologiques et économiques Choisir ses ampoules écologiques et économiques

Ampoules fluocompactes, LED, les nouvelles technologies d'éclairage offrent un choix important au consommateur. Quelles sont leurs qualités et leurs inconvénients ? Comment les choisir ? Focus sur...

Choisir les ampoules type LED Choisir les ampoules type LED

Économiques, performantes, les LED remplacent peu à peu les anciennes ampoules à incandescence ou halogènes. Apprenez à les choisir pour qu'elles vous procurent la lumière que vous désirez selon...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

Vos commentairesAjouter un commentaire