Comment choisir ses tomates ?

Gérard BOURGES répond à vos questions concernant le choix de la variété de vos tomates et sur comment réaliser ses propres semis.

Comment planter les courgettes ?

Comment planter les courgettes ?

Potager - le 21/04/2019
Gérard BOURGES d'Au Jardin des Cistes nous conseille sur comment préparer le sol et comment planter la courgette au potager. Précédents culturaux Dans le cas présent, les courgettes vont être plantées sur une parcelle sur laquelle étaient cultivés, en fin de saison dernière, des carottes,[...]
La faim d'azote, méfiance au printemps

La faim d'azote, méfiance au printemps

Paillage - le 20/04/2019
Le jardinier croyant bien faire, paille souvent le sol de son jardin en tout début de printemps, provoquant la fameuse 'faim d'azote' sans même le savoir. Certes le terme est connu, mais le processus et ses causes beaucoup moins! Qu'est-ce-que l'azote? L'azote est un gaz[...]
Ail de Bulgarie,  Nectaroscordum siculum

Ail de Bulgarie, Nectaroscordum siculum

Bulbes - le 19/04/2019
Nectaroscordum siculum, l’ail de Bulgarie, est une plante à bulbe appartenant à la famille des Amaryllidacées. Il est originaire des bords de la mer Noire ; une espèce proche ou sous espèce s’est acclimatée plus largement dans le sud de l’Europe. Largement naturalisé en Sicile, ce[...]

» Retrouvez les dernières publications

Ce mois-ci au jardin

En avril, le printemps est enfin là ! Au potager, les semis du mois de mars sont à éclaircir tandis que les premières récoltes d'asperges et de radis donnent le coup d'envoi des beaux jours. C'est le moment de planter la plupart des légumes du jardin comme les carottes, les bettes à carde, les laitues d'été, les frisées, les scaroles mais aussi les choux d'hiver, les choux rouges...

La mauvaise herbe en profite pour redoubler de vaillance. Le jardinier retrouve sans véritable plaisir le binage et le sarclage pour lutter contre ces envahisseurs ! Dans le même temps, sous abris les semis s'organisent (choux-fleurs, céleris, courges, haricots verts, flageolets). A la fin du mois, quand tout risque de gelée sera écarté, la plantation des tomates et des aromatiques pourra commencer. 

Au verger, il est temps d'attacher les jeunes pousses des arbres palissés.  Au jardin d'agrément, si cela n'a pas été fait précédemment, la nouvelle pelouse peut encore être plantée. Les rosiers doivent être protégés des parasites et nourris d'engrais. Quand la floraison des narcisses, tulipes et jacinthes est achevée, débarrassez les de leurs fleurs fanées. Dès les dernières gelées, il est temps de semer les premières vivaces mais aussi les plantes annuelles comme les immortelles ou les mufliers. C'est aussi le moment idéal pour planter les bulbes à floraison estivale ou automnale (lys, glaïeuls, cannas...). Les tubercules de dahlias peuvent aussi aller rejoindre la pleine terre tout comme les haies de conifères. Mimosas et les autres acacias peuvent être rabattus.

Sur le balcon, les premières plantations dans les jardinières peuvent commencer.

» Retrouvez tous nos conseils de Avril

Vos derniers commentaires et photos
  • Mon bougainvillier a déjà des feuilles vertes, mais je viens de me rendre compte qu'il y a du blanc sur le tronc, que dois-je faire ? Merci !
    Le 22/04/2019 à 05:12
  • Nous n'avons pas les mêmes valeurs, le pissenlit c'est de l'or dans les jardins et aucun de vous ne parlent des butineurs qui ont plaisir à les butiner - pour ma part, je les laisse fleuris et une fois fanés je les coupe, les feuilles font la joie de mes cochons d'inde qui ne souffrent pas de rhumatisme - le pissenlit a plein de vertues pour une meilleure santé.
    Le 21/04/2019 à 22:46
  • Papymomo a commenté L'entretien du framboisier
    Je passe les branches de 2cm maxi issues de mes élagages de fruitiers et autres au broyeur à végétaux, et c'est parti !
    Le 21/04/2019 à 13:09
  • 2 précisions : -1- en excluant tout paillage organique (sous prétexte de risque de faim d'azote). -2- en proposant de pailler avec "une épaisse couche de compost bien mûr" Explications : -1- Seul des paillages trop carbonés peuvent causer une "faim d'azote" Les déchets de bois (brf par exemple), paillettes de lin ou de chanvre, paille brute, résidus d'écorces.... Bref pour tout paillage avec des matériaux plutôt Brun, Sec et Rigide, attention à la faim d'azote. Au contraire, les végétaux frais (pelouse fraîche en faible épaisseur) résidus végétaux qui viennent d'être coupés (feuilles vertes, herbe jeune au printemps, feuilles vertes et tendre d'arbres, engrais verts fauchés) sont plus riches en azote qu'en carbone. Bref tout ce qui est plutôt Vert, Humide et Mou ne pose aucun problème. Ces matériaux en paillage ne provoquent jamais de "faim d'azote", au contraire. Et puis les mélanges équilibrés, comme les tailles de haies de feuillus (mélange de tiges carbonées et de feuilles vertes et tendres) sont parfaitement équilibrés et ne posent aucun déséquilibre. Privilégier toujours un paillage avec les végétaux frais (qui vont se décomposer très rapidement) vous évitera de provoquer un déséquilibre. -2- 1) Le compost n'est pas un paillage !! Le compost est un milieu très riche, vivant et nutritif, qui doit être utilisé en surface, et protégé du soleil. Ne jamais le laisser sous les rayons du soleil qui vont faire fuir tous les micro organismes, tuer la vie qui s'y trouve, et bruler par les UV tous les éléments nutritifs qui s'y trouvent. Le soleil est fait pour frapper des feuilles vertes et produire de l'énergie et des sucres pour la plante grâce à la photosynthèse, pas pour toucher le sol et brûler tout ce qui s'y trouve. Le compost mis en surface doit toujours être protégé par un paillage. 2) On ne met jamais "une épaisse couche de compost mûr" Sauf pour quelques plantes gourmandes, on ne met pas plus de 3kg/m2 de compost mûr. Et 3 kg/m2 c'est loin de faire une couche, encore moins une couche épaisse. Pourquoi? Pour ne pas déséquilibrer par excès de nutriments. Si on donne trop d'éléments disponibles à une plante, elle se gave (la gourmande) et pousse très vite (pareil pour les engrais solubles). Mais elle privilégie la pousse au détriment de ses défenses. Elle devient donc plus facilement sensible aux maladies et ravageurs. D'ailleurs les pucerons vont préférer une plante très riche en sucres (parce qu'elle a poussé trop vite en absorbant beaucoup de nutriments d'un seul coup) Conclusion, le compost mûr c'est en surface, on peut légèrement griffer pour l'incorporer aux premiers centimètres du sol (mais pas plus) et on protège avec un paillage. Sinon c'est du gaspillage...
    Le 21/04/2019 à 10:06
  • Merci pour l information
    Le 20/04/2019 à 18:20
  • La lumière
    Le 20/04/2019 à 13:48
  • Pour répondre à clem probablement un jeune renard et que la tète parce que la peau du crapaud est indigeste. J'ai eu le même problème avec des renardeaux.
    Le 20/04/2019 à 13:46
  • Louis a proposé une photo sur Bulbine jaune, Bulbine frutescens
    Le 19/04/2019 à 19:55
  • Phytos a commenté Le blaireau ce mal aimé
    Comment les voir la nuit ? Merci.
    Le 19/04/2019 à 11:16
  • Phytos a commenté Le blaireau ce mal aimé
    Je suis tout à fait d'accord et pour les dégâts ils ne mettent pas le feu, etc. On en a a, ils sont plus sympathiques que les chasseurs qui tirent sur tout ce qui bouge, au point qu'il vaut mieux porter un gilet, orange, et encore. Quant aux dégâts, rien à voir avec les sangliers. C'est notre bac à compost qui les intéresse le plus ! Il faut les protéger car ils ont leur place dans la nature.
    Le 19/04/2019 à 11:15
  • Merci pour toutes ces informations .
    Le 18/04/2019 à 13:32
  • Impossible de trouver un teucrium "adulte". Je trouve que 8Ocm est une distance trop courte entre deux plants pour une plante qui selon certains peut atteindre 4M d'étalement. Savez-vous si en plantant tout les 1m la haie sera moins serrée mais belle à regarder ? Merci
    Le 18/04/2019 à 09:08
  • RIVIERE a proposé une photo sur Cymbidium
    Le 17/04/2019 à 22:14
  • A quelle fréquence faut-il arroser cette plante ?
    Le 17/04/2019 à 18:47