Oxalis de Bowie, Oxalis bowiei

L'oxalis de Bowie était autrefois répandu, puis il est tombé en désuétude, au point d'être quasiment introuvable. On peut le rencontrer encore cultivé en pot chez les particuliers, transmis de génération en génération ou ponctuellement naturalisé dans le Var

Comment protéger son bananier en hiver ?

Comment protéger son bananier en hiver ?

Hivernage - le 14/10/2018
Touche exotique au jardin, le bananier du Japon est relativement rustique pour peu que l'on prenne quelques précautions pour sa protection en hiver dans les régions nord ou le climat peut être très rude. Musa basjoo, le bananier du Japon se cultive aisément et une[...]
Construire votre hôtel à insectes

Construire votre hôtel à insectes

Animaux - le 14/10/2018
Gérard BOURGES nous conseille sur la conception et la mise en place d'une maison à insectes pour accueillir la biodiversité au jardin. Maison, gîte, abri, hôtel à insectes, etc, tous ces noms donnés n'ont qu'une finalité qui est donné gîte et couverts aux auxiliaires du[...]
10 variétés d'oliviers

10 variétés d'oliviers

Fruits - le 14/10/2018
Arbre aussi majestueux que symbolique, l'olivier se décline en des centaines de variétés à travers le monde. La production d'olives vertes, noire ou cassées et de la fameuse huile aux nombreuses vertus, est issue de ces variétés. En France, on en compte une dizaine, dédiée[...]

» Retrouvez les dernières publications

Ce mois-ci au jardin

L’hiver sera bientôt là ! Les températures commencent à chuter et déjà les premiers signes de l’automne ne trompent pas. Les arbres se parent de leurs couleurs châtoyantes entre jaune profond et rouge intense.

Au jardin, il est temps de préparer l’arrivée des premiers frimas. Les plantes d’intérieur sorties tout l’été ainsi que les plantes frileuses telles que les orchidées, les hibiscus retrouvent la douceur de la maison tandis que déjà le jardinier prépare le printemps en plantant les bulbes de la saison prochaine.

Dans le potager, les haricots secs arrachés le matin sèchent à l’air libre avant de rejoindre la cuisine. Les potirons arrivés à pleine maturité font également leur entrée dans les délicieuses recettes. Carottes, betteraves rouges et radis noir ne vont pas tarder eux aussi à être à point pour passer à la casserole ! Au verger, pommes, poires et derniers raisins s’amoncellent dans les paniers tandis que les châtaignes, les noix et les noisettes vont encore profiter des derniers rayons de soleil avant d’être récoltés.

Les kiwis sont aussi à rentrer d’urgence maintenant, tout comme les dernières framboises, derniers cadeaux de la belle saison. Entre deux récoltes, les jeunes arbres fruitiers commencent tout juste à prendre racine.

Tous les terrains laissés libres peuvent désormais être retournés et copieusement agrémentés de compost. Une tonte longue du gazon et le jardin pourra doucement aborder le froid glacial qui ne manquera plus de venir bientôt.

» Retrouvez tous nos conseils de Octobre

Vos derniers commentaires et photos
  • Lallemand a proposé une photo sur Désespoir des singes, Araucaria araucana
    Le 14/10/2018 à 21:26
  • Christianne a commenté Amélanchier
    Nous en avons un qui a bien fleuri et quelques fruits mais pas eu l'occasion d'y goûter, nos petits oiseaux sont venus faire banquet chez nous :) l'an prochain on espère y goûter :)
    Le 14/10/2018 à 10:04
  • Ben... J'ai expliqué le pourquoi du comment... :-) Dans la zone d'action des racines tout va péricliter. Ce n'est pas dramatique, c'est le noyer qui en profitera. A moins de préférer manger les glands que les noix, question de goût. ;-) (Noter qu'une variété de chêne produit des glands comestibles, sans amertume, qui se cuisent comme les châtaignes). Pour les autres c'est possible mais il faut une cuisson prolongée.)
    Le 13/10/2018 à 00:29
  • Nous avons un morceau de foret de chênes ou un noyer de 5 m s'est implanté seul et commence à produire des noix. Il a l'air en pleine forme ! Mais cela veut-il dire qu'à terme, il va empêcher le développement d'autres végétaux dans la foret ? Merci
    Le 12/10/2018 à 15:23
  • Je possède une Vanda rapportée de la Réunion, les feuilles se ferment malgré un état général de la plante qui me semble bon. Les racines sont belles et se développent doucement. Quelqu'un a-t-il déjà rencontré ce problème ? Merci d'avance
    Le 12/10/2018 à 13:29
  • Pourquoi est-ce si "étonnant" que cette fibre provienne de Madagascar svp ?
    Le 11/10/2018 à 10:56
  • Je voudrais bien faire une taille "drastique" de mon forsythia mais je ne connais pas son âge... S'il a plus de 8 ans est-ce possible quand même ? merci
    Le 10/10/2018 à 21:19
  • Samailloute a commenté L'échange de graines
    "Ainsi il sera plus facile d'échapper aux organismes génétiquement modifiés pour être plus productifs et dont les effets sur la santé restent encore inconnus mais soupçonnés d'induire des pathologie très graves." on croirait lapôtre une secte en train de psalmodier ses dogmes. Vous avez parfaitement le droit de penser par vous même. Par exemple en répondant à vos questions : Je vous suggère celles-ci. En quoi le fait d'échanger des graines vous protège t'il de plantes modifiées ? Pourquoi une modification génétique rends elle forcement les plantes toxiques ? ça n'est qu'une sélection plus rapide. Pourquoi faut il conserver des plantes anciennes, moins productives, dans un potager ? En quoi cultiver son jardin favorise la biodiversité ? La nature se démerdait bien toute seule ! merci pour elle actuelle elle n'occupe plus que 10 % de la masse vivante terrestre. Si Par des techniques moderne ont peut sélectionner rapidement de meilleurs et plus productive espèce, ça peut donner un peu d'air au reste des être vivants sur cette planète et qui sont aussi des terriens légitimes.
    Le 10/10/2018 à 11:05
  • Nathanlabeautédu31 a commenté La résistance au froid des plantes
    Merciiiiii j'ai fait mon tpe grace a vous love uuuuuuuuuuuuuu
    Le 09/10/2018 à 17:00
  • Attention, si votre haie a déjà plusieurs années d'implantation, vous risquez en modifiant les conditions de milieu par la mise ne place d'arroseur de favoriser un développement de champignons parasites sur votre haie qui va investir vos arbres par les systèmes racinaires. Il n'est jamais bon de modifier brutalement les conditions de milieu, plusieurs parcs d'arbres multi-centenaires ont été détruits par la mise en place d'arroseurs et ce, en quelques années.
    Le 09/10/2018 à 12:13
  • Babiche a commenté Mineuse
    Comment utiliser l'huile essentielle de romarin contre le mineuse des agrumes (citronnier infecté) Dosage ? pulvérisation ? Merci pour votre aide
    Le 08/10/2018 à 19:59
  • Très bien l'article sur les champignons, bravo !
    Le 07/10/2018 à 21:51
  • Dieu merci, le glyphosate est aujourd'hui interdit a la vente au detail. Pour une bonne et simple raison: plantes, animaux, humains. Les premieres condamnations dans les tribunaux tombent. Les lobbyistes ici presents vont devoir se reconvertir et liberer ce forum. Bref...
    Le 07/10/2018 à 21:10
  • Mon jardinier lui préconise de passer un scarificateur puis étendre du compost puis remettre du gazon puis rouler la pelouse et évidement arroser même si on est début octobre.
    Le 07/10/2018 à 15:24