Chanterelle jaune, Craterelle jaune, Craterellus lutescens

Petite trompette aux teintes vives, la Chanterelle jaune, Craterellus lutescens, égaie les sous-bois de conifères les jours les plus courts de l'automne. Ce champignon Basidiomycète est un aussi bon comestible que ses cousines les Girolles et autres Chanterelles.

Fuchsia du Cap,  Phygelius aequalis

Fuchsia du Cap, Phygelius aequalis

Arbustes - le 20/09/2018
Phygelius aequalis, est une espèce de fuchsia du Cap, une plante arbustive ornementale appartenant à la famille des Scrophulariacées (ou Scrofulariacées). Elle n’a de commun avec les vrais fuchsias que le nom vernaculaire et une certaine convergence de forme. Phygelius aequalis est originaire d’Afrique du[...]
Polypore livide, Ganoderme luisant,  Ganoderma lucidum

Polypore livide, Ganoderme luisant, Ganoderma lucidum

Sur bois mort - le 19/09/2018
Peu commun, remarquable par sa couleur rouge sombre brillante, vernissée, et sa silhouette en demi-console portée par un pied noueux, le Ganoderme luisant, Ganoderma lucidum, ne peut qu' attirer le regard des promeneurs. Le sporophore, partie reproductive visible, de ce Basidiomycète de la famille des[...]
Bouillon blanc, Molène thapsus,  Verbascum thapsus

Bouillon blanc, Molène thapsus, Verbascum thapsus

Annuelles & bisannuelles - le 19/09/2018
Verbascum thapsus, le bouillon blanc ou molène thapsus, est une plante bisannuelle appartenant à la famille des Scrofulariacées. Le bouillon blanc est une plante indigène de très large distribution, présente d’Europe jusqu’en Asie. Son statut pour le jardinier oscille entre adventice et plante ornementale: c’est-à-dire[...]

» Retrouvez les dernières publications

Ce mois-ci au jardin

Avec le retour de l’humidité nocturne et d’une relative fraîcheur, septembre sonne l’heure du renouveau au jardin. L’été s’achève et, désormais il est temps de récolter les fruits et les légumes de fin de saison. Le jardinier profite ainsi des dernières tomates gorgées de soleil, des pommes de terre et des carottes qui peuvent être arrachées pour rejoindre leur lieu d’hivernage, des raisins palpitants de sucre. Au verger, les prunes, les figues et les mûres annoncent de formidables confitures.

Septembre est aussi l’heure de penser à la mauvaise saison ! Alors que le jardin se vide peu à peu, dans le même temps, il ouvre grand ses sillons pour accueillir les prochaines plantations : oignons, épinards, poireaux, radis et navets d’hiver… Et pour anticiper sur le prochain printemps, les fleurs du jardin sont débarrassées de leurs graines (œillets d’inde, soucis, capucines, roses trémières). Ces graines seront gardées précieusement après séchage pour ragaillardir les allées dès les prochains beaux jours !

En attendant le doux moment de la renaissance du printemps, les fleurs de chrysanthèmes tâchent de leurs gros pompons les parterres en concurrence avec les asters. L’air doux ajoute aux charmes de la fin de saison estivale en proposant aux enfants quelques résurgences délicieuses de fraises avant le retour du brouillard et des pluies d’automne.

» Retrouvez tous nos conseils de Septembre

Vos derniers commentaires et photos
  • Je viens d'introduire une grise de France avec mes deux autres poules, ça ne se passe pas du tout bien, les deux lui saute dessus et ça depuis hier, j'ai peur qu'elles la tue. Je ne sais plus quoi faire...
    Le 20/09/2018 à 20:38
  • Vermeulen a commenté La taille du rhododendron.
    Voilà, vu les grosses chaleurs de cet été, mes rhododendrons ont beaucoup souffert. Je vis dans les bois et j'ai, avais une haie de rhodo ... il me semble presque tous morts, plus de feuilles ou feuilles pendantes..... Comment les sauver ? Puis-je les couper à 50 cm ou pas ? Merci de me répondre et merci aussi pour tous les conseils que vous donnez sur votre site.
    Le 20/09/2018 à 18:47
  • Mercicinet1 a commenté Les bienfaits du bouillon blanc
    Je pensais que les fleurs devaient être ramassées en boutons ?? C'est ainsi que l'année 1975 un monsieur de plus de 90 ans m'avait dit de faire, il en faisait chaque hivers un sirop.
    Le 19/09/2018 à 18:32
  • Qu'est ce que veut dire la trompette du jugement ?
    Le 19/09/2018 à 17:53
  • Pour les pucerons, un moyen efficace consiste à les arroser avec un mélange d'eau et de savon noir dans la proportion d'une cuillère à soupe par litre d'eau. les insectes n'ayant pas le même système respiratoire de les animaux et humains, leur corps est percé d'une quantité énorme de très petits orifices qui servent à l'insecte pour alimenter les cellules en oxygène, c'est son système respiratoire. Le savon noir mélangé à l'eau vient boucher ces micros orifices, du coup l'insecte meurt par asphyxie, et cela marche également très bien pour les chenilles.
    Le 18/09/2018 à 17:01
  • Il faut savoir que les limaces sont surtout consommatrices de végétaux morts, il est clair que si vous enlevez les herbes autour de vos légumes, les limaces ne se déplaçant que très peu, elles vont se rabattre sur vos plantations, laisser vos herbes arrachées sur place, elles auront de plus un double effet, celui de limiter l'évaporation de l'eau du sol et également de fournir de la matière organique aux organismes du sol qui la transformeront en matières minérales nécessaires à vos légumes: De plus, vos limaces vous seront utiles.
    Le 18/09/2018 à 16:49
  • Je l'ai acheté à la bambouseraie d'Anduze dans le Gard en août 2017 et cet été il a fleuri tout l'été et mesure 2M de haut. J'ai des graines si vous en voulez donnez moi votre adresse.
    Le 18/09/2018 à 13:52
  • Ils sont dans un réduit à l'abri du gel et de la lumière, au fond de ma grange. J'y ai aussi les pommes de terre, pommes et poires (sur des étagères).
    Le 16/09/2018 à 20:33
  • Pipo a commenté Le Moro sphinx
    Incroyable, on est mi-septembre, toujours ce fabuleux papillon qui virevolte et qui butine dans la jachère fleurie que j'ai semé cette année. C'est vrai il fait encore très chaud aujourd'hui. Cependant les hirondelles sont parties cette semaine.
    Le 16/09/2018 à 18:24
  • Où entreposez-vous vos containers de 80L ?
    Le 16/09/2018 à 15:26
  • J'ai planté un boronia heterophylla en sol calcaire par erreur. Celui ci est sec depuis 4 mois. Puis-je le sauver en le replantant avec de la terre de bruyère en prenant soin de mettre une petite bâche à l'intérieur du trou de plantation ?
    Le 16/09/2018 à 14:03
  • J'habite à 200 m de l'océan à vol d'oiseau. Mon terrain, c'est de la dune mêlée d'un peu de terre, dans une forêt de pins et chênes verts. J'aurais souhaité un "gazon" (je veux dire, un peu d'herbe devant la maison, mais je ne sais que mettre !) De plus, c'est très sec ! Si vous avez quelque chose à me proposer, j'en serais ravie et vous en remercie d'avance
    Le 15/09/2018 à 14:34
  • On peut dire de quelque chose de mignon : qu'il est chou.
    Le 14/09/2018 à 19:01
  • Chez moi les châtaigners sont sauvages, j'habite à 750m et le cynips est arrivé il y a trois ans. Ils souffrent autant que les arbres de jardineries ou autre. Le froid d'ici n'a pas suffit à détruire les larves... D'ailleurs est-ce possible qu'un grand froid y arrive ???
    Le 14/09/2018 à 16:58