A LA UNE »
Poulet basquaise

Quel traitement choisir pour l'eau d'un spa gonflable ?

Idéal pour se détendre en famille ou entre amis, le spa gonflable constitue une alternative devenue accessible à de nombreux foyers. Installé en intérieur, sur la terrasse, le balcon ou même dans un abri de jardin dédié à cet espace détente, le spa doit être entretenu régulièrement afin de conserver toute la pureté de son eau.

Le spa gonflable a l'avantage de pouvoir être déplacé à loisir...
Le spa gonflable a l'avantage de pouvoir être déplacé à loisir...

Spécificités du spa gonflable

Le spa gonflable a l'avantage de pouvoir être déplacé à loisir, d'être léger et accessible avec un budget bien plus restreint qu'il ne serait nécessaire pour un spa 'en dur'. Cependant, le PVC dont il est constitué ne permet pas l'usage de tous les produits de traitement habituels au risque de l’endommager ou de fragiliser ses parois. La chaleur de l'eau constitue un autre souci, tout comme son éventuel positionnement au plein soleil. Pour l'entretenir et conserver une eau saine et claire, les produits de traitements devront donc être choisis avec discernement.

Quelles sont les meilleures solutions de traitement pour l'eau d'un spa gonflable ?

Brome, sel, oxygène actif... Nombreuses sont les solutions adaptées au traitement de l'eau d'un spa gonflable.

Le brome

Pour une désinfection optimale, le brome est sans conteste le produit le plus adapté à l'eau du spa car il tolère une température élevée de l'eau et n'est pas sensible aux UV dans le cas d'un spa utilisé en extérieur. Cerise sur le gâteau, il est efficace même avec un pH élevé. Il ne dégage pas d'odeur et n'est pas agressif pour la peau et les muqueuses.

Facile d'utilisation, il se présente sous la forme de pastilles à insérer dans le boîtier de la cartouche de filtration. Comptez 60 g de brome par mètre cube d'eau, elle sera ainsi désinfectée pendant environ une semaine, il suffira juste de tester si la quantité de brome se situe toujours entre 3 à 5 mg/l afin de rajouter des pastilles selon les besoins.

Le sel 'spécial piscine'

Si votre spa est équipé d'un écostérilisateur, vous pourrez traiter l'eau au sel.

Peu agressif pour les muqueuses et la peau, sans odeur et peu onéreux, le traitement par électrolyse au sel est à la fois efficace et pratique, cependant le pH devra être maintenu entre 7 et 7,6. Des analyses régulières de pH devront donc être réalisées avant chaque traitement afin d'ajuster ce paramètre grâce à des produits spécifiques (pH+ ou pH -).

Après son passage dans le filtre, le sel est conduit vers l'éléctrostérilisateur dont la cellule va provoquer une réaction chimique d'électrolyse transformant le sel en hypochlorite de sodium. L'eau sera ainsi désinfectée.

Attention à bien respecter les indications préconisées par le fabricant concernant le dosage du sel car la cellule de l'appareil pourrait être endommagée en cas de dosage approximatif.

Si votre spa est régulièrement utilisé, réglez la durée de traitement sur 8h chaque jour. Ce temps peut bien sûr être modulé, si votre spa n'est pas visité quotidiennement !

L'oxygène actif

L'oxygène actif est sans odeur. Très doux pour la peau et les muqueuses, il est idéal pour les personnes sensibles et n’abîme pas les cheveux.

Très facile d'utilisation, il suffit de verser les granulés d'oxygène actif directement dans l'eau du spa avant chaque utilisation. Un dosage de 10 à 20 g de granulés par mètre cube d'eau est généralement suffisant, ce dosage est cependant à moduler en cas de forte température de l'eau.

Cependant, ce traitement est sensible à de nombreux paramètres et sera de préférence utilisé dans un environnement stable.

Il n'est pas recommandé pour un spa placé au plein soleil car l'action des UV réduit de beaucoup son efficacité. De même pour les variations de températures (forte amplitudes). Il sera choisi de préférence pour un spa intérieur ou abrité de ces conditions climatiques défavorables. Un activateur d'oxygène actif sera particulièrement préconisé dans le cadre d'un environnement instable, d'eau chauffée seulement ponctuellement, ou de variations de pH intempestives. Ce produit se présente sous la forme de liquide qui sera ajouté à l'eau du spa une fois par semaine.

L'oxygène actif réagit mal aux variations de pH, celui-ci devra impérativement être situé entre 7 et 7,6 pour que le traitement produise une efficacité optimale. Une surveillance du taux de pH journalière grâce à des tests spécifiques en bandelettes est vivement conseillée !

Si l'eau est chaude, il suffit d'ajouter un activateur d'oxygène et d'augmenter les quantités d'oxygène actif.

L’oxygène actif est écologique, il ne pollue pas l'eau avec des composés chimiques, l'eau peut ainsi être recyclée au jardin.

Le chlore : une erreur souvent commise 

Le chlore n'est pas adapté au traitement de l'eau d'un spa gonflable bien que l'on trouve des kits spécifiques. Attirant, car bon marché, il est légèrement corrosif pour le PVC ce qui constitue un premier frein. Son odeur très caractéristique ne cadre pas vraiment avec les ambiances zen et la notion de détente qu'une séance de spa devrait inspirer.

Si le pH de l'eau est élevé, le chlore n'aura que peu d'efficacité. Pour être totalement actif, le chlore doit être utilisé dans une eau de pH compris entre 7,2 et 7,4. Au delà d'un pH supérieur ou égal à 8, il perd quasiment toute son efficacité.

Si votre spa est placé au soleil, les UV vont dégrader le chlore et le rendre inefficace.

Si la température de l'eau est supérieure à 28°C, ce qui est généralement le cas dans un spa, le chlore sera une fois de plus inactif.

Le chlore, malgré sa disponibilité et son faible coût ne constitue donc pas la solution à privilégier pour un spa gonflable.

Lire aussi
Bien choisir son spa gonflable Bien choisir son spa gonflable

Pour des moments de détente incomparables, rien de tel qu'un spa gonflable chez-soi. Sur la terrasse, voire même sur un balcon, vous pourrez profiter des bienfaits du spa sans vous[...]

Traitement de choc pour une eau verte Traitement de choc pour une eau verte

Traitement curatif lorsque l'eau de la piscine a viré au vert, le traitement de choc ne doit intervenir qu'en qu'à d'extrême nécessité.

Quel matériel pour démarrer la ruche ? Quel matériel pour démarrer la ruche ?

André LETORT et Gérard BOURGES du Jardin des Cistes nous expliquent quel est le matériel nécessaire pour démarrer une ruche.

Quel rosier choisir en climat méditerranéen ? Quel rosier choisir en climat méditerranéen ?

Le climat méditerranéen est très particulier avec ses étés brûlants, secs, et ses hivers doux. Certains rosiers plutôt frileux y sont bien mieux adaptés que d'autres et trouveront sur le[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire