Bigaradier, Bouquetier, Orange amère

Bigaradier, Bouquetier, Orange amère, Citrus aurantium
Bigaradier, Bouquetier, Orange amère, Citrus aurantium

Botanique

Nom latin  : Citrus aurantium
Famille  : Rutacées
Origine  : Inde
Période de floraison : Fin du printemps
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : agrume
Type de végétation : arbre fruitier
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 6 m, en pleine terre

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -8 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : Riche et drainant
Acidité du sol  : tolérant, supporte le calcaire
Humidité du sol  : normal
Utilisation : potée, pleine terre
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : greffage, bouture, semis
Maladies et ravageurs : cochenilles, tavelure, virus de Tristeza

Le bigaradier, ou oranger amer est un agrume cultivé depuis plus de 1000 ans. Il est appelé aussi orange de Séville. On le pense originaire d’Inde et il est aujourd’hui bien différencié de l’orange douce, une autre espèce. C’est un arbre très décoratif, cultivé comme ornemental. Particulièrement aromatique, il est utilisé dans l’industrie du parfum, avec sa célèbre Huile de Néroli. Ses fruits sont consommés en marmelade et sirop. Cet agrume des plus résistants est cultivé en pleine terre dans le pourtour méditerranéen, et du côté de Biarritz. Ailleurs, dans les régions plus fraiches, il sera cultivé en bac, en utilisant les variétés plus compactes.

Description du bigaradier

L’arbre peut atteindre en pleine terre plus de 8m, mais les modes de culture et son exploitation le maintiennent entre 4 et 6 m, avec une belle ramure ronde et pleine. Le système racinaire est bien développé. Les jeune branches sont légèrement épineuses, mais les plus vieilles portent des épines de 8 cm de long.

Les feuilles alternes sont ovales, peu dentelées, lisses et persistantes. Le limbe de 10 cm de long sur 5 cm de large est porté par un pétiole fortement ailé. Par rapport à l’orange douce, les feuilles sont plus étroites, moins pointues, et le pétiole plus ailé de 2,5 cm de large. Les feuilles sont très aromatiques, et dégagent un puissant parfum lorsqu’on les froisse.

Les fleurs, solitaires ou par groupes de 2-3, sont blanches, un peu rosées. D’un diamètre de 3 à 4 cm, elles sont parfumées aussi. Ce sont leur huile essentielle qui entre dans la composition des parfums.

Les fruits de 5 à 8 cm, sont un peu aplatis. De couleur jaune à orange, ils contiennent une pulpe verdâtre, souvent creuse, acide et un peu amère. Les graines sont nombreuses. L’écorce est épaisse, et son zeste est aromatique également.

Culture de l’oranger amer

Il aime un climat chaud subtropical. Il lui faut de l’ensoleillement, et un sol drainant qui permet un arrosage régulier. Dès que la température descend en dessous de -4 ° C, il vaut mieux le cultiver en bac de 50 à 60 cm, dans mélange type terreau pour agrume.

Toute la belle saison, Citrus aurantium se plait dehors en plein soleil, avec un arrosage toute les semaines et un apport d’engrais une fois par mois. En octobre, le bigaradier est hiverné à l’abri des grands froids, où on l’arrose beaucoup moins. Les racines ne doivent jamais tremper dans l’eau.

Il fleurit à la fin du printemps, et est autofertile. Les fruits sont matures de novembre à janvier.

C’est sans doute l’un des agrumes les plus résistants aux maladies, et comme il possède un développement racinaire conséquent, il a longtemps été utilisé comme porte-greffe pour les autres espèces.

Utilisation du bigaradier

L’huile essentielle de Néroli, est produite à partir des fleurs du bigaradier. Elle est utilisée en parfumerie pour la fabrication des parfums haut de gamme, notamment celles provenant des ‘Bouquetiers de Grasse’. Les fleurs sont récoltées au matin, dès l’éclosion.

Cette huile essentielle à un usage médicinale aussi, elle est relaxante, antispasmodique et antiseptique. Un de ses principes actifs, proche de l’adrénaline, lui donne une action amaigrissante, mais dont la prescription médicale est très cadrée.

Une huile essentielle à base de feuilles, appelée Huile de petit grain, est utilisée pour aromatiser des boissons : le thé, le Cointreau, le Grand-Marnier, des limonades.. Moins onéreuse, elle remplace parfois l’huile de Néroli en aromathérapie.

L’écorce produit une huile essentielle aussi.

Les fruits sont surtout consommés en marmelade et sirop.

Espèces et variétés de Citrus

Le genre comprend environ 15 espèces et de très nombreux hybrides et vériétés
Citrus lemon, Citrus aurantifolia, Citrus chinensis,
nombreuses variétés : Citrus aurantium

  • Citrus aurantium ‘Bouquetier de Grasse’, pour la parfumerie
  • Citrus aurantium ‘Bouquet’ et ’Salicifolia’,plus compacts pour l’ornemental
Nos fiches
Lire aussi
L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La zone de l'oranger La zone de l'oranger

Dans la presse, sur les sites internets spécialisés dans le domaine du jardinage ou même dans les catalogues de plantes, on lit souvent 'pour une plantation dans la zone de l'oranger'. Mais à quoi...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mireille (Paris)
    Est-il vrai que les oranges amères achetées sur les marchés sont toujours bio ? C'est ce qu'affirment beaucoup de marchands...
    Répondre à Mireille
    Le 26/01/2017 à 14:24