La greffe en fente

La greffe en fente est une des techniques les plus simples pour greffer une plante. Il s'agit de la plus ancienne greffe tentée par l'Homme. Facile à mettre en œuvre, elle assure un taux de réussite élevée si elle est bien pratiquée.

La greffe en fente
La greffe en fente

Qu'est-ce-que la greffe en fente ?

La greffe en fente fait partie des techniques dites 'à rameau détaché ». La greffe en fente terminale se pratique sur un sujet en végétation lors du greffage, alors que les greffons auront dû être préparés et prélevés en hiver sur des arbres en parfaite santé et en repos végétatif.

Ceux-ci auront été conservés enfouis dans du sable dans la cave, au pied d'un mur situé au Nord, ou encore dans le bac à légumes du réfrigérateur en attendant le bon moment.

Cette greffe est nommée 'en fente' car le sujet est étêté puis fendu afin de placer le greffon.

Quand pratiquer la greffe en fente ?

Toute la difficulté de ce type de greffe réside en la perception du bon moment qui se situe de fin février à début mai. La végétation doit avoir démarré sur le sujet mais l'afflux de sève ne doit pas être trop important pour ne pas provoquer une souffrance du greffon.

Comment procéder ?

  • Munissez-vous d'un greffoir dont la lame a été désinfectée au préalable ;

  • Taillez le greffon en double biseau de manière à ce qu'un œil se trouve au dessus du biseau transversal ;

  • Raccourcissez la partie supérieure du greffon à 3 yeux ;

  • Étêtez le sujet avec une scie ou un grand sécateur. Là encore, les lames devront être désinfectées ;

  • La coupe doit être horizontale, franche et bien nette, si tel n'était pas le cas, rectifiez le tir à l'aide du greffoir ;

  • Toujours avec le même outil, fendez le centre de la tige à la verticale sur environ 2 à 3 cm.

  • Maintenez l'ouverture avec le greffoir et glissez à l’intérieur la partie biseautée du greffon ;

  • Ligaturez pour maintenir le greffon bien en place et mastiquez ;

Astuce : lorsque la tige du sujet possède un diamètre supérieur à 4 cm, il est possible de placer deux greffons dans la fente. Cela multipliera les chances de réussite par deux. En cas de réussite totale vous pourrez ensuite supprimer un des deux greffons.

Après la greffe

Placez la plante greffée à l'ombre et à l'abri de la pluie et du vent. N'oubliez pas de l'arroser et guettez les signes de reprises. Supprimez tous les gourmands naissant sur la tige du sujet car ils détournent la sève du greffon. Dès les premiers signes de reprise veillez à ce que le greffon ne soit pas attaqué par des parasites comme les araignées rouges.

Griffez un peu de compost au pied du sujet pour stimuler la reprise.

Lire aussi
La greffe en écusson à oeil dormant La greffe en écusson à oeil dormant

Il existe différentes formes de greffe, voici la greffe en écusson à oeil dormant

Le greffage en fente et à l'anglaise Le greffage en fente et à l'anglaise

Stéphane MARSOLLIER des pépinières André BRIANT nous explique la technique du greffage.

La greffe à l'anglaise La greffe à l'anglaise

La greffe à l'anglaise est une technique très prisée pour multiplier et améliorer les caractéristiques des végétaux car contrairement à d'autres types de greffes, elle convient à la majorité des[...]

Faut-il enterrer la greffe du rosier ? Faut-il enterrer la greffe du rosier ?

La majorité des rosiers actuels comportent un point de greffe que de nombreux jardiniers examinent avec méfiance lorsqu'il s'agit de l'enterrer. Les avis sont partagés sur le sujet...

Vos commentairesAjouter un commentaire