Les jardins du château de Courances (91)

Les jardins du château de Courances (91)
Les jardins du château de Courances (91)

Le parc du château de Courances d'inspiration Renaissance est l'un des plus beaux jardins d'eau du XVIe siècle. Constamment remanié au travers des siècles, le parc invite le promeneur à un voyage en pleine nature, tout en beauté.

Château de Courances, vue du dauphin Château de Courances, le jardin japonais Château de Courances, l'allée Catherine Château de Courances, la baigneuse

Les jardins et le château de Courances datant de l'époque Louis XIII sont tout deux classés Monuments Historiques. Situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de Paris, à l'orée de la forêt de Fontainebleau, le parc du château de Courances se distingue par ses 14 sources d'eaux courantes et sa rivière, l’Ecole, qui le traverse du Sud au Nord.

L'eau omniprésente structure l'espace et invite le promeneur à la contemplation. L'architecture des bâtiments marie admirablement le rouge de la brique, le bleu de l'ardoise et le blanc de la pierre pour un rendu tout en beauté et pureté. Si le dessin originel du parc date du XVIe siècle, les propriétaires successifs du lieu ont chacun apporté une touche personnelle. Ainsi, sur les 80 hectares du parc du château de Courances, le promeneur découvre tour à tour des aménagements de jardin d'eau typique de la fin du XVIe siècle dans le style Renaissance, des jardins aux dessins classiques et des jardins plus contemporains datant des années 1850.

L'espace Renaissance est admirablement conservé. Il met l'eau en valeur au travers d'éléments remarquables comme l’avenue plantée menant au château de Courances accompagnée de deux canaux rectilignes, le Grand Canal de 600 m de long à la limite ouest du parc, la salle d’eau composée d'un vaste bassin quadrangulaire orné de 14 têtes de dauphin monumentales, la Grotte, appelée aujourd’hui le Dôme, la grande prairie encadrée d’un quadrilataire de canaux située en avant du château.

Sous l'impulsion de la Famille Gallard propriétaire des lieux dès 1622, s'ajoutèrent la Gerbe, une pièce d’eau décagonale de 78 m de diamètre, le rond de Moigny, une pièce d'eau de 53 m de diamètre en prolongement de l'allée de Moigny et les Nappes, des pièces d'eau en marches perpendiculaires au Grand canal. Pendant des siècles, on attribua à André Le Notre, qui était un ami de la Famille Gallard,  le tracé des jardins classiques mais en fait il n'en est rien !

Les historiens ont en effet mis au jour récemment des documents attestant que les jardins du château de Courances auraient été l'oeuvre des architectes paysagistes de la Famille Gallard. Au début du XXe siècle, sous l'impulsion de Jean de Ganay et de son épouse, Berthe, le parc fût entièrement remanié par Henri puis Achille Duchêne qui redonnèrent de l'unité à l'ensemble et ajoutèrent un jardin anglo-japonais particulièrement poétique.

Localisation

Château de Courances
91490 COURANCES
Tél : +33 1 64 98 07 36
www.courances.net

Lire aussi
Les jardins du château de Valmer (37) Les jardins du château de Valmer (37)

En Inde-et-Loire, à Chançay, il est un château du XVIe siècle dont les jardins en dénivelé célèbrent les ifs, accompagnés de superbes plantations et d’un potager-conservatoire. Un lieu de 80...

Les jardins du château Val Joanis Les jardins du château Val Joanis

Le château Val-joanis se trouve dans le Lubéron, à l'est d'Avignon et au Nord d'Aix-en-Provence au sud de la Vallée du Rhône, sur l'emplacement d'une ancienne villa romaine, dont les fondations...

Les jardins du château du Rivau (37) Les jardins du château du Rivau (37)

En Val de Loire, à 10 minutes de Chinon, les jardins du Château du Rivau ont pour décor la silhouette du château médiéval qui se dresse au milieu d’un paysage rural, manicuré par la main de...

Les jardins du château de la Ballue (35) Les jardins du château de la Ballue (35)

Autour du château de la Ballue à Bazouges-la-Pérouse en Ille-et-Vilaine, les jardins s'inspirent du XVIIe siècle pour une promenade riche en émotions. La visite des jardins du château inscrits...

Vos commentairesAjouter un commentaire